Informations détaillées

Titre : 
Aristote, Ethiques, version latine [Liber Ethicorum ad Nicomachum], traduite en français parNicole Oresme.

Date d'édition : 
1375-1400

Type : 
manuscrit

Langue : 
Français

Format : 
Paris. - Écriture bâtarde, gothique (f. 47r-v) et semi-bâtarde : Au moins trois copistes : A : texte et gloses : f. 1-112v. – B : texte et gloses : 113-339v. – C : f. 47r-v. Au f. 339v, souscription du copiste : « Nomen scriptoris Hamonicus Plenus Amoris » (cf. Colophons de manuscrits occidentaux…, II, p. 332). - Aucune peinture. Décoration secondaire : Encadrement du f. 1 et des premiers feuillets de chaque livre de baguette à rinceaux de vignettes. Initiales ornées (3 à 5 l.) au début du prologue (f. 1), de l’incipit (f. 3v) et de chaque livre. Initiales (3 à 6 l) à filigrane alterné au début des différents chapitres. Pieds de mouche de couleur alternée introduisant les différentes rubriques des tables des chapitres, les paragraphes au cours du texte et les gloses. - Parchemin. - 339 ff. précédés d’une garde de parchemin et suivis de deux gardes de parchemin. - 310 x 240 mm (justification : 170 x 230 mm). - 30 cahiers : 112 (f. 1-12) ; 210 (f. 13-22) ; 312 (f. 23-34) ; 412 (f. 35-46) ; 512 (f. 47-68) ; 610 (f. 69-78) ; 712 (f. 79-90) ; 8 12 (f. 91-102) ; 9 10 (f. 103-112) ; 1012 (f. 113-124) ; 1112 (f. 125-136) ; 1212 (f. 137-148) ; 138 (f. 149-156) ; 148 (f. 157-164) ; 158 (f. 165-172) ; 168 (f. 173-180) ; 178 (f. 181-188) ; 1812 (f. 189-200) ; 1912 (f. 201-212) ; 2012 (f. 213-224) ; 2112 (f. 225-236) ; 2212 (f. 237-248) ; 2312 (f. 249-260) ; 2412 (f. 261-272) ; 2512 (f. 273-283 ; feuillet 282 numéroté deux fois) ; 2612 (f. 284-295) ; 2712 (f. 296-308 ; numérotation du f. 303 oubliée) ; 2812 (f. 309-320) ; 2912 (f. 321-332) ; 308 (f. 333-339 + feuillet de garde I). Réclames ornées à partir du f. 113. Signatures des feuillets apparentes pour les 9 premiers cahiers (f. 1-112). F. 282 numéroté à deux reprises ; omission du f. 303. F. 100v blanc (fin du Livre III-début du Livre IV). 23e cahier mal relié : les f. 257 et 258 doivent être inversés. F. 47r-v gratté à partir de la deuxième ligne et texte copié par le copiste C d’une encre différente. Deux colonnes par page. Titres courants indiquant les numéros des livres, ne correspondant pas toujours au contenu du Livre (fin du dernier chapitre du Livre VII attribué à tort au Livre VIII aux ff. 226-227). Taches d’humidité aux f. 110-111. Taches noires sur le f. 294v. Trous de vers dans les feuillets de garde. Traces de restauration ancienne (f. 103). Mise en page illustrant la méthode de traduction de Nicole Oresme qui accompagne le texte de nombreux commentaires. La page est composée de deux colonnes, l’une réservée à la traduction de la version latine du texte d’Aristote, l’autre destinée aux gloses signalées par un pied de mouche. Deux colonnes de texte pour le prologue (f. 1-3). Quelques gloses ont été inscrites dans la marge inférieure. F. 161-163v : lignes longues pour le commentaire développé sur 3 feuillets. F. 334-339v : gloses explicatives de certains termes par ordre alphabétique. Les tables des chapitres sont disposées généralement sur deux colonnes (f. 3v ; 45-46 ; 101 (écriture d’un petit module) ; 139 ; 228 ; 258). La table du livre VI est rédigée en lignes longues sur une page (f. 169) ; Les titres des trois premiers chapitres du Livre X sont en lignes longues au f. 292v, sur deux colonnes au f. 293 ; la décoration secondaire est inachevée : aucun pied de mouche n’annonce les titres des chapitres au f. 293. Titres soulignés à l’encre rouge, sauf au f. 111v (encre brune) et généralement écrits en petit module. - Réglure à l’encre (f. 1-112v) ; à la mine de plomb (f. 113-190 ; 237-339) ; à l’encre brune (f. 190-236v). - Reliure de peau retournée, avec sur les plats la trace des anciens fermoirs. Tranche dorée portant l’écu des Orléans. - Aux f. 1 et f. 339v : estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien Régime, avant 1725), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, n° 1

Description : 
Le manuscrit contient la traduction des Ethiques d’Aristote, qui fut rédigée par Nicole Oresme (1322-1386) entre 1370 et 1374. L’auteur s’est basé sur la version latine effectuée par Robert Grosseteste, chancelier de l’Université d’Oxford, vers 1246-1247. F. 1-3. [Prologue]. « En la confiance de l’aide Nostre Seigneur Jhesu Crist, du commandement de tres noble et tres excellent prince Charles …-… que la consideracion et le propos de nostre bon roy Charles est a recommander, qui fait les bons livres et excellens translater en françoys ». F. 3v-32. [Livre I]. « Ci commence le Livre de Ethiques, lequel fist Aristote le philosophe. Et contient .X. livres parcialx ». F. 3v-4. Table des chapitres. F. 4-32. [Texte]. « Ou premier chapitre il propose la fin et le fruit de ceste science (souligné à l’encre rouge) ». « Tout art et toute doctrine et semblablement tout fait ou operacion …-… de sapience et les habiz qui sont a loer, ce sont vertuz ». F. 32-56. [Livre II]. « Ci commence le secont livre de Ethiques, ou il determine de vertu en general. Et contient .XII. chapitres ». F. 32r-v. Table des chapitres. F. 32v-56. [Texte]. « Ou premier chappitre, il monstre que vertu est causee en nous par operacions (encadré à l’encre rouge) ». « Comme il soient .II. manieres de vertuz …-… Et en ceste maniere nous trouverons et aquerrons le moien et ce que bien est ». F. 56-100. [Livre III]. « Ci commence le tiers livre de Ethiques, ouquel il determine d’aucuns principes de faiz ou de operacions humaines jusques au .XIIII.e chapitre. Et aprés determine de deux vertuz qui sont vers les passions qui resgardent principaument la vie humaine, et contient tout le livre .XXVII. chapitres ». F. 56r-v. Table des chapitres. F. 57-100. [Texte]. « Ou premier chapitre, il determine principaument de ce que est voluntaire par violence (souligné à l’encre rouge) ». « Comme il soit ainsi que vertu est en passions …-… Et en telle maniere et tant avons dit de la vertu d’attrempance ». F. 101-138v. [Livre IV]. « Ci commence le quart livre, ouquel il traicte des vertuz morales qui ne resgardent pas si principalment vie humaine, comme sont fortitude et attrempance. Et contient .XXVI. chapitres ». F. 101r-v. Table des chapitres. F. 101v-138v. [Texte]. « Ou premier chapitre, il monstre quelle est la matiere ou object de liberalité et des vices opposites (souligné à l’encre rouge) ». « Or disons aprés de liberalité et semble que elle soit moienne …-… Et de ce l’en monstrera la verité plus a plain en ce qui s’ensuit. Or dison maintenant de justice ». F. 139-169. [Livre V]. « Ci commence le quint livre, ouquel il determine de la vertu de justice, laquelle regarde principalment les operacions dehors ; et les vertus, dont il a determiné devant, resgardent principalment les passions de dedens nous et sont pour les moderer. Et contient cest livre .XXIII. chap[itres] ». F. 139r-v. Table des chapitres. F. 139v-169. [Texte]. « Ou premier chapitre, il commence déterminer de justice et mect une bonne distinction (souligné à l’encre rouge) ». « Nous entendon dire aprés de justice et de injustice …-… Et doncques en ceste maniere soit determiné de justice et des autres vertus morales ». F. 169-190. [Livre VI]. « Ci commence le sexte Livre, ou il determine des vertus intellectueles, qui sont en l’entendement, et contient cest livre .XVII. chap[itres] ». F. 169. Table des chapitres. F. 169v-190. « Ou premier chapitre, il mect son intencion et une distinction qui fait a son propos (souligné à l’encre rouge) ». « Pour ce que nous avon dit devant que il convient eslire le moien …-… pour ce que elle commande et ordene de toutes les choses qui sont en la cité ». F. 190-227v. [Livre VII]. « Ci commence le .VII.me Livre de Ethiques, la ou il determine de continence, laquele est une disposicion a vertu ». F. 190r-v. Table des chapitres. F. 190v-227v. [Texte]. « Ou premier chapitre il mect une distinccion en maniere de proheme (souligné à l’encre rouge) ». « Aprés ce que dit est, nous feron un autre principe ou commancement …-… Et comme de ces choses, les unes sont bonnes, les autres sont malveses. Or dison aprés de amistey ». F. 227v-256v ; f. 258. [Livre VIII]. « Ci commence le .VIII.me livre ou il determine de amisté et contient .XIX. chap[itres] ». F. 227v. Table des chapitres. F. 228-258. [Texte]. « Ou premier chapitre, il preuve que determiner d’amisté appartient a science morale (souligné à l’encre rouge) ». « Après les choses devant dictes, il s’ensuit que nous devon passer oultre …-… a bien faire aussi comme se c’estoit chose inutile. Et en tant soit dit de ces choses ». Le f. 257 fait partie du Livre IX. F. 257r-v ; 258v-292v. [Livre IX]. F. 258v. « Ci commence le .IX.me livre, ouquel il determine des proprietés de amisté. Et contient .XVI. chap[itres] ». F. 258v. Table des chapitres. F. 257r-v ; 259-292v. [Texte]. « Ou premier chapitre, il monstre par quoy et comment amisté peut estre gardee (souligné à l’encre rouge) ». « En toutes amistés de personnes dessemblables ou non pareilles …-… Et en tant soit dit de amisté. Et aprés il convient dire de delectacion ». « Ci finist le .IX.me Livre (souligné à l’encre rouge) ». F. 292v-339v. [Livre X]. « Ci commence le .X.me Livre , ou il determine principalement de felicité. Et pour ce que aucuns disoient que delectacion est felicité, il determine premierement de delectacion. Et contient cest livre .XX. chapitres ». F. 292v-293. Table des chapitres. F. 293v-333v. [Texte]. « Ou premier chapitre il monstre que il convient determiner de delectacion (souligné à l’encre rouge) ». « Aprés il s’ensuit que par aventure il convient briefvement tracter de delectacion …-… Et en quele maniere chescune policie doit estre ordenee, et de queles loys et de queles coustumes chescune doit user. Or dison doncques et commençon ». « Cy fine le Livre de Ethiques. Deo gracias ». F. 334-339v. [Gloses explicatives de certains termes classés par ordre alphabétique]. « Pour ceste science plus clerement entendre, je veul de habondant exposer aucuns mos selon l’ordre l’A.B.C. …-… Vacacion en cest livre, c’est repos de labour penible et de occupacions en negoces. Et de ce appert ou .XIII.me chapitre du .X.me ». « Explicit ». « Finito libro sit laus et gloria Cristo ».

Description : 
Le premier possesseur du manuscrit fut Jean de Montaigu (1350-1409), grand-maître de l’Hôtel du roi (1401 à 1409). Son appartenance à la bibliothèque qu’il avait établie au château de Marcoussis est indiquée au verso du f. 339 : « Des livres de Marcoussis mis au Louvre pour monseigneur de Guienne. J. Darsonval ». Le 17 octobre 1409, Jean de Montaigu, arrêté sur l’ordre de Jean sans Peur, était décapité aux Halles de Paris. Ses biens, confisqués, furent attribués, par lettres de Charles VI datées du 26 octobre de la même année, au dauphin Louis, duc de Guyenne (1397-1415). Vingt manuscrits provenant de la librairie du château de Marcoussis furent transportés, sur son ordre, au Louvre par son précepteur Jean d’Arsonval. La liste des ouvrages entrés à la librairie du Louvre, le 7 janvier 1410 (n.st.), a été ajoutée à la suite de l’inventaire récolé par Blanchet en 1380 (BnF., Français 2700 [Inv. A], f. 37, n° 911-930). L’exemplaire des Éthiques y figure sous le n° 919 : « Ethiques, en françois et lettre de note, couvert de cuir a empraintes et .II. fermoers de laton ». Le volume est répertorié dans les inventaires postérieurs de la librairie du Louvre : 1° inventaire de 1411 [inv. D] : « Item Ethiques, en françois, de lettre de note et a deux coulombes, le texte d’une part et la glose d’autre, commençant ou .II.e foillet : ceste science estoit, et ou derrenier : subget aucune foiz, couvert de cuir vermeil a empraintes, a bouillons et deux fermoirs de laton » (BnF., Français 2700, f. 72v, n° 930) ; 2° inventaire de 1413 [inv. E] : même description (Bnf., Français 9430, f. 63v, n° 907) ; 3° inventaire de 1424 [inv. F] : « Item Étiques en françois, de lettre de note, à .II. colomnes, le texte d’une part et la glose d’autre ; couvert de cuir vermeil à empraintes, à boulons et .II. fermouers de laton » (Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 964, f. 28, n° 204). Il est alors prisé 4 livres parisis. L’incipit du deuxième feuillet figure à la première ligne du f. 2 : « ceste science estoit [en lour cuer…] ». On lit au début du f. 339 les mots : « Subject. Aucune fois… ». C’est vraisemblablement en Angleterre, où une partie de la librairie du Louvre avait été envoyée lors de sa dispersion, que Charles d’Orléans acquit le manuscrit. En effet, le volume, qui n’est pas répertorié dans l’inventaire de ses collections conservées à Blois en 1417, est mentionné au nombre des livres rapportés par le duc au retour de son exil d’Angleterre : « Ung autre livre appellé Etiques, commensant : En la confiance de l’aide de Nostre Seigneur, et couvert de cuir rouge » (Arch. nat. KK 500, 7, f. 3v, n° 62, cité par Ouy, La librairie des frères captifs ..., p. 45). L’incipit peut être repéré au f. 1. L’ex-libris de Charles d’Orléans figure au f. 339v : « Ce livre est a Charles duc d’Orléans etc. .XL. Charles ». Sur la tranche dorée se distingue un écu dans lequel on devine ses armes : « d’azur aux trois fleurs de lys, au lambel d’argent ». La mention indiquant que le manuscrit était conservé avec les collections des Orléans dans la tour du château de Blois abritant la chambre des comptes (« de camera compotorum Bles.) n’apparaît pas sur les derniers feuillets. Il faisait alors partie de la bibliothèque de Jean d’Angoulême (1399-1567). L’ouvrage figure dans l’inventaire rédigé après son décès en 1467 : « Les dix livres d’Ethiques en françois et parchemin, commençant ou second fueillet : ceste science, et ou derrain : subget, et finissant en lettre noire : chappitre du Xeme, signé : Charles » (Arch. nat., P 1403, n° 38-39, cité par Ouy, op. cit., p. 56, n° 20). Les derniers mots peuvent être repérés au f. 339v, à la dernière ligne de la glose sur la « Vacation » : ou .XIII.me chapitre du .X.me . Le manuscrit entra, sans doute par héritage, dans la bibliothèque de François Ier, petit-fils du duc Jean d’Angoulême. Au verso de l’actuelle contregarde a été inscrit au XVIe s. le titre: « Ethiques d’Aristote, en françois » : cf. Des livres et des rois, p. 223-226. Le volume figure dans les inventaires postérieurs de la bibliothèque royale : 1° inventaire fin XVIe (Omont, I, p. 351, n° 1836) ; 2° inventaire de Nicolas Rigault, 1622 (Omont, II, p. 313, n° 1008) ; 3° inventaire de Pierre et Jacques Dupuy, 1645 (Omont, III, p. 27, n° 480) ; 4° inventaire de Nicolas Clément (Regius, 1682 (Omont, IV, p. 18, n° 7060). Cotes inscrites au f. 1 : [Rigault II] « mil huit » ; [Dupuy II] 480 ; [Regius] 7060.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8451117c

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 542

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
28/11/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés