Informations détaillées

Titre : 
Breviarium ad usum Parisiense [dit Bréviaire à l'usage de Paris]

Date d'édition : 
1295-1305

Date d'édition : 
1386-1400

Date d'édition : 
1386-1410

Type : 
manuscrit

Langue : 
Latin

Format : 
Paris. - Écriture gothique. - Décoration:. - Le manuscrit, dans son état actuel, n’est pas homogène et a subi des intercalations à différentes époques. La partie primitive (f. 7-69, 89-572, 637-659), qui date de la fin du XIII. - e. - ou du début du XIV. - e. - siècle, est ornée de petites initiales historiées, les unes sur fonds or, les autres sur fonds quadrillés ou losangés, ornées de vignettes, dans la tradition d’Honoré. - La partie postérieure (f. 71-8v, 573-632, 661-691), ne comporte plus d’initiales historiées mais des lettres ornées. - 2 peintures dans la dernière partie (ff. 661-691) : élévation de l’hostie (f. 661) ; saint Louis (f. 673) ; saint Louis d'Anjou (f. 679). Pour François Avril, la présence d’une dame et de sa suite assistant à la messe représentées dans la peinture du f. 661v semble suggérer que l’office du corps de Notre seigneur, les Heures de saint Louis et de saint Louis d'Anjou furent ajoutées à la demande d’un membre de la famille royale, vraisemblablement une femme. - Légende des peintures d'après Leroquais. - Bréviaires. - , III, p. 235-239:. - 54 petites initiales historiées : F. 7 : David jouant de la harpe ; f. 15 : sacre de David ; f. 21v : David désignant ses yeux ; f. 26v : un fou ; f. 31v : David en danger de se noyer ; f. 38 : David carillonnant ; f. 44 : chantres devant un lutrin ; f. 51v : la Trinité ; f. 89 : le prophète Isaïe ; f. 89v : martyre d’Isaïe ; f. 107 : la Nativité ; f. 117 : l’Épiphanie ; f. 188 : la Résurrection : l’ange et les saintes femmes au Tombeau ; f. 211 : l’Ascension ; f. 218v : la Pentecôte ; f. 301 : martyre de saint André ; f. 305v : saint Nicolas ; f. 309v : incrédulité de saint Thomas ; f. 311 : martyre de saint Étienne ; f. 339 : la Purification : f. 352v : l’Annonciation ; f. 359 : saint Denis ; f. 366v : Héraclius portant la vraie croix ; f. 371v : saint Germain de Paris ; f. 386 : saint Jean-Baptiste ; f. 391 : martyre de saint Pierre ; f. 406v : le Christ et Marie-Madeleine : « Noli me tangere » ; f. 427v : deux anges tenant la couronne d’épines ; f. 434 : dormition de la Vierge ; f. 448 : saint Augustin ; f. 451 : décollation de saint Jean-Baptiste ; f. 460 : naissance de la Vierge ; f. 465 : Invention de la sainte croix ; f. 472 : saint Matthieu ; f. 480 : saint Michel vainqueur du démon ; f. 486 : saint Remi ; f. 490 : évêque jeté à l’eau, une meule de moulin attachée au cou (erreur de l’enlumineur : martyre de saint Clément au lieu de celui de saint Denis) ; f. 517v : groupe de saints ; f. 521v : service funèbre ; f. 529 : saint Martin partageant son manteau ; f. 547v : sainte Catherine ; f. 555 : le Christ et les apôtres ; f. 557v : scène de martyre ; f. 561 : scènes de martyre ; f. 564v : un évêque ; f. 567v : un abbé ; f. 569 : groupe de vierges ; f. 637 : saint François d’Assise recevant les stigmates ; f. 642v : saint Dominique ; f. 651 : saint Louis avec la couronne d’épines dans les mains ; f. 655 : saint Eutrope ; f. 661 : la messe : l’élévation de l’hostie ; f. 673 : Louis roi de France ; f. 679 : saint Louis d’Anjou. - Décoration secondaire :. - Lettres ornées aux ff. 71-88v ; 661-691. - Petites initiales filigranées alternativement or et azur. - Parchemin. - 691 ff. de 2 colonnes, précédés et suivis d’une garde de papier. - 135 x 85 mm (justification : 95 x 65 mm). - Aucune réclame apparente. – Rubriques. F. 70, 659v et 660r-v séparant le texte primitif des additions postérieures sont blancs. – F. 671v-672 séparant l’office de la Fête Dieu (ff. 661-671) des Heures de saint Louis, roi de France, et de saint Louis d’Anjou (ff. 673-691) blancs. – Foliotation contemporaine du manuscrit pour les 30 premiers feuillets. Foliotation moderne. - Réglure à la mine de plomb et à l’encre. - Reliure de veau fauve. Tranches dorées. - Aux f. 1 et 691v, estampille en partie effacée de la Bibliothèque nationale (Révolution), 1792-1802, correspondant au modèle Josserand-Bruno, 277, et type 17

Description : 
F. 1-6. [Calendrier de Paris] F. 1 (8 janv.) : « Rigoberti Remensis arch[iepiscopi]. Semid (à l’encre bleue) » ; « Luciani, Maxiani et Juliani martyrum memoria (rubr.) ». – F. 2 (7 mars) : « Thome de Aquino. Duplum (à l’encre bleue) » ; « Perpetue et Felicitatis martyrum memoria (rubr.) ». – F. 3 (17 mai) : « Die martis post Ascensionem, fit de translatione beati Ludovici(s) capitis (à l’encre bleue). Dupplum (rubr.) ». – F. 3 (19 mai) : « Yvonis conf. Dupplum (à l’encre bleue) » ; « Potenciane virginis memoria (rubr.) ». – F. 3 (20 mai) : « Petri conf. et heremite. Quasi IX lect. (rubr.) ». – F. 4v (25 août) : « Ludovici regis Francorum. Dupplum (à l’encre bleue) » ; Genesii martyris memoria (rubr.) ». F. 7-69. [Psautier férial]. Le Psautier est accompagné d’antiennes, oraisons, invitatoires, capitules. F. 7-15. « In primo Nocturno (rubr.) ». F. 7. « Hymnus (rubr.) ». « Nocte surgentes vigilemus / omnes semper in psalmis … » (AH 51, n° 24 ; St M 144) ; Ps. 1-25 : « Beatus vir... » …-… « Judica me… » (Ant. ff. 8, 9v, 10v, 12, 12v, 14v) ; F. 14v. Hymnus (rubr.) : « Ecce jam noctis tenuatur … (Repertorium hymnologicum, II, 12036 ; AH 51, n° 31 ; St M 144). – F. 15-21v. « Feria .II.a (rubr.) ». Ps. 26-37 : « Dominus illuminatio mea… »…-… « Domine, ne in furore… » (Ant. ff. 15v, 16, 17, 17v, 20v) ; F. 21. « Ad .III.a Ymnus (rubr.) ». « Nunc sancte nobis spiritus unus… » (AH, I, 50) ; F. 21v. « Ad .IX.a. Hymnus (rubr.) ». « Rerum, Dominus, tenax vigor… » (Repertorium hymnologicum, II, 17330). – F. 21v-26v. « Feria .III.a (rubr.) ». Ps. 38-51. « Dixi : custodiam vias meas… » …-… « Quid gloriaris in malitia… » (Ant. ff. 22v, 23, 24v, 26) ; ff. 26r-v. [Cantique Ezech., Is. 38, 10]. « Ego dixi in dimidio dierum … ». – F. 26v-31v. « Feria .IIII.a (rubr.) ». Ps. 52-67. « Dixit insipiens in corde suo … » …-… Exsurgat Deus, et dissipentur inimici ejus… » (Ant. ff. 27v, 28, 28v, 29, 29v, 3031). F. 31v. [Cantique d’Anne, Samuel, II, 1]. « Exultavit cor meum in Domino… » (Stegmüller-Reinahrt, Repertorium Biblicum Medii Aevi, 1950-1980, n° 9). – F. 31v-38. « Feria .V.a (rubr.) ». Ps. 68-79. « Salvum me fac, Deus … » …-… « Qui regis Israel, intende… » (Ant. ff. 32v, 33v, 34v, 35, 36v, 37v) ; F. 37v-38. [Cantique de Moïse, Exode, 15, 1]. « Cantemus Domino gloriose … ». – F. 38-44. « Feria .VI.a (rubr.) ». Ps. 80-96. « Exultate Deo adjutori nostro … » …-… « Dominus regnavit, exultet terra … » (Ant. ff. 39, 39v, 40, 43, 43v, 44). F. 43v-44. [Cantique d'Habacuc, Habacuc III, 2]. « Domine audivi audicionem tuam… ». – F. 44-51. « Sabbato (rubr.) ». Ps. 97-108. « Cantate deomino canticum novum … » …-… « Deus, laudem meam ne tacueris … » (Ant. ff. 44v, 47v, 49, 50). F. 50-51v. [Cantique de Moïse, Deutéronome XXXII, 1-43]. « Audite celi que loquor… ». – F. 51-66. « Dominica, ad Vesperas (rubr.) ». F. 51-53. Ps. 109-113. « Dixit dominus Domino meo … » …-… « In exitu Israel de Egypto… » (Ant. ff. 51v, 52, 52v, 53 ; F. 52v-53. « Hymnus (rubr.) ». « O lux beata Trinitas… » (Repertorium hymnologicum, II, 13150). – F. 53-57v. « Feria .II.a. ad Vesperas (rubr.) ». Ps. 114-120. « Dilexi, quoniam exaudiet Dominus… » …-… « Levavi oculos meos in montes … » (Ant. ff. 53, 57, 57v). – F. 57v. « Hymnus (rubr.) ». « Lucis creator optime lucem dierum proferens… » (Repertorium hymnologicum, 10690). – F. 57v-58v. « Feria .III. a [Ad Vesperas] (rubr.) ». Ps. 121-125. « Letatus sim in hiis que dicta sunt mihi… » …-… « In convertendo, Dominus, captivitatem Syon … ». (Ant. ff. 57v, 58). – F. 58v-59. « Feria .IIII.a [Ad Vesperas] (rubr.) ». Ps. 126-130. « Nisi Dominus edificaverit domum … » …-… « Domine, non est exaltatum cor meum… » (Ant. ff. 58v, 59). – F. 59-60v. « Feria .V.a [Ad Vesperas] (rubr.) ». Ps. 131-136. « Memento, domine, David … ». …-… « Super flumina Babylonis illis sedimus et flevimus … » (Ant. ff. 58v, 59, 59v, 60). – F. 60-62. « Feria .VI.a [Ad vesperas] (rubr.) ». Ps. 137-142. « Confitebor, Domine, in toto corde meo … » …-… « Domine exaudi orationem meam… » (Ant. ff. 60v, 61, 61v, 62). – F. 62-64v. « Sabbato, Ad vesperas (rubr.) ». Ps. 143-150. « Benedictus Dominus Deus meus …-… « Laudate Dominum in sanctis ejus.. » (Ant. ff. 63,63v) ; F.63. « Hymnus (rubr.) ». « O lux beata Trinitas » (Repertorium hymnologicum, 13150). – F. 64-66. [Preces]. F. 64-64v. « Te Deum laudamus … » ; f.64v-65. « Benedicite omnia opera… » ; f. 65. « Benedictus dominus Deus Israel… » ; f. 65. « Magnificat… » ; f. 65r-v. « Nunc dimittis servum tuum… » ; f. 65v-66. [Symbole d’Athanase]. « Quicumque vult salvus esse ante omnia… ». – F. 66-68. Litanies. F. 66v : « … s. Marcelle… » ; f. 67. « … s. Gendulfe ; s. Martine ; s. Germane ; s. Regule ; s. Sanson ; s. Eligi ; s. Maglori ; s. Brici ; s. Exuperi ; s. Evurci ; s. Audomare ; s. Caprasi ; s. Aniane ; s. Leobine ; s. Audoene ; s. Germane ; s. Juliane… » ; f. 67v. «… s. Landerice ; s. Fortunate… s. Mederice ; s. Maure ; s. Leufrede ; s. Launomare ; s. Maximiane ; s. Egydi ; s. Guillerme ; s. Francisce ; s. Dominice ; s. Philippe ; s. Bertine ; omnes sancti confessores… ». – F. 68v-69v. Oraisons. F. 71-88. F. 71-87v. « Sequitur breve de initio annorum pro tempore Adventus Domini ; ubi primo sciendum est, et secundum dicte ecclesie Parisiensis observandum, quod a prima dominica Adventus usque ad Nativitatem Domini, nullus debet dicere horas suas ad dictum usum nisi quod scriptum invenerit qualibet die in ordinario sequenti vocato : in anno ». « In anno in quo Nativitas Domini die dominica venerit …-… Fiunt omnia sicut invenies in antiphonario ». – F. 87v-88v. « Secuntur benedictiones per totum annum ad usum Parisiensem (souligné à l’encre rouge) ». « In primo nocturno… (souligné à l’encre rouge) ». F. 89-300. [Temporal]. F. 89. « Le premier samedi de l’Avent, aus Vespres (souligné à l’encre rouge) ». – F. 135. « Le dimanche en la .LXXe (rubr.) ». – F. 144. « Feria IIII.a in capite jujunii (rubr.) ». – F. 188. « U (sic) jour de Pasques (rubr.) ». – F. 189. (Après le troisième répons de matines). « Les angels devant le sepulcre (souligné à l’encre rouge) ». – F. 217. « En la veille de la Pentecouste (souligné à l’encre rouge). – F. 228. « Le samedi aprez les huitieves de Pentecouste (souligné à l’encre rouge). – F. 296v. « In dedicatione ecclesie (rubr.) ». F. 301-554. [Sanctoral]. À l'exception de la fête des reliques et de la translation de la sainte couronne, les titres sont soulignés à l'encre rouge. F. 301. « Il est a savoir que en toutes les festes qui sont dedenz l’Avent, l’en fait memoire de l’Avent par les Antenes au jour apartenans ». – F. 301. « En la veille s. Andri apostre ». – F. 303v (4 déc.). « In susceptione reliquiarum (rubr.) ». – F. 317v (29 déc.). « De s. Thomas evesque et martyr ». – F. 320 (3 janv.). « De sainte Genevieve vierge ». – F. 337v (30 janv.). « En la feste de sainte Bauteuil, royne ». – F. 358v (22 avril). « En l’invention des saints Denis, Rustique et Eleuthere ». – F. 364v (29 avril). « De s. Pere le martyr . III. Leçons du commun d’un martir ». – F. 371 (28 mai). « En la feste saint Germain evesque et conf. ». – F. 375 (10 juin). « De s. Landri confesseur et evesque ». – F. 411 (26 juillet). « En la translation s. Marcel ». – F. 421v. « Il est a savoir que le premier dimanche d’aoust, l’en fait double feste de la suception sainte croiz ». – F. 426v (11 août). « In translatione sancte corone Domini (rubr.) ». – [F. 444 : aucun office en l’honneur de s. Louis, roi de France]. – F. 489v (9 oct.). « En la veille de s. Denis et de ses compaignons martirs (souligné à l’encre rouge) ». – F. 497v (16 oct.). « En la veille des octaves de s. Denis ». – F. 511v (28 oct.). « De sainte Genevieve vierge ». – F. 524v (3 nov.). « De saint Marcel ». – F. 527 (8 nov.). « Des octaves s. Marcel ». – F. 554 (29 nov.). « En la veille s. Andri ». F. 555-572. [Commun des saints]. Les titres sont soulignés à l'encre rouge. F. 555. « En la veille d’un apostre ou de pluseurs apostres ». – F. 557v. « D’un martir. – F. 561. « De pluseurs martirs ». – F.564. « D’un confesseur et evesque ». – F. 567v. « D’un confesseur non evesque ». – F. 569. « Cy la feste d’une vierge ». F. 573-691. [Suppléments divers. A l'exception de la fête de saint Pierre (f. 588), les titres sont soulignés à l'encre rouge]. F. 573-635. [Supplément ajouté fin XIVe (ap. 1386) - début du XVe s.]. F. 573 (8 déc.). « In festo conceptionis beate Marie virginis ». – F. 575v (10 déc.). De sancto Nichasio sociisque ejus ». – F.577 (8 janv.). « De sancto Rigoberto ». – F. 578 (14 fév.). « De sancto Valentino mart. ». – F. 579 (7 mars). « De sancto Thoma de Aquino conf. ». – F. 580v (4 avril). « De sancto Ambrosio episcopo et conf. ». – F. 583-588. Série de prescriptions relatives aux fêtes des saints pendant le temps pascal. – F.585v. « Anno Domini .Mo. .CCCo . .XXIXo. accidit Pascha in festo sancti Georgii » ; « Anno Domini .M.o .CCC.o .LVI.o, accidit Pascha in crastino sancti Georgii ». – F. 587. « Anno Domini .M.o .CCC.o .LXXXVI.o fuit Pascha die inventionis corporum Dyonisii sociorumque ejus ». – F. 588 (29 avril). « De sancto Petro mart». – F. 589 (17 mai). « In translatione capitis beati Ludovici ». – F.591 (19 mai). « De sancto Yvone conf. ». – F. 596v (20 mai au lieu du 19). « In festo sancti Petri de Nigro Monte heremite, pape Celestini Quinti». – F. 599v (10 juin). « De sancto Landerico episcopo et conf. ». – F. 601v. « Sequitur sanctorum martyrum Ferreoli et Ferrutionis». – F. 603v (2 juillet). « Sequitur officium Martialis ». – F. 608 (7 juillet). « In traslatione sancti Thome martyris ». – F. 09v. « « Sequitur de sdancto Theobaldo conf. ». – F. 612v (20 juillet). « Sequitur de beata Margarita virgine et martyre ». – F. 617 (28 juillet au lieu du 26). « De sancta Anna matre beate Marie virginis ». – F.623v (29 juillet). « De sancta Martha ». – F. 626 (30 août). « De sancto Fiacro ». – F. 630v (25 sept.). « De sancto Firmino episcopo et martyre ». – F.632v (13 oct.). « S. Geraldi ». F. 637-658 [Additions fin XIIIe, début XIVe. Les titres sont soulignés à l'encre rouge]. F. 637 (3 oct. Au lieu du 4). « En la feste de saint Françoiz ». – F. 642v (5 aoust). « En la feste de saint Dominique ». – F. 645 (30 sept.). « Des saintes reliques ». – F. 650 (11 août). « En la translation de la sainte couronne ». – F. 653v (19 nov.). « En la feste de sainte Elizabeth, fera l’en tout aussi comme d’une non vierge ». – F. 655 (30 avril). « De saint Eutrope ». F. 661-691. [Additions XIVe].F. 661-671. « Ci commence l’office du corps Nostre Seigneur, laquele est celebree par chascun an en la quinte fere, d’aprez les huitieves de la Penthecouste (souligné à l’encre rouge) ». – F. 673-679. « Ci commencent les heures monseigneur saint Loys, roy de France (rubr.) ». – F. 679-685v. « Ci commencent les heures de monseigneur saint Loys, evesque de Marceille (sic), confesseur de l’orde des Freres meneurs (rubr.) ». – F. 685v-687v. « [Heures] de la Crois (rubr.) ». – F. 687v-691. « [Heures] de Saint Esprit (rubr.) ». – F. 691ra. «Benedictiones per annum». – F. 691ra. Benedictiones in Evangelio ». F. 691. [Prière mariale : addition d’une autre main, XVe]. « Alma et redemptoris mater, que pervia celi porta manes …-… sumans illud Ave, peccatorum misesere. Amen ».

Description : 
Le manuscrit a fait partie des livres précieux de la Librairie du Louvre conservés au château de Vincennes. Il est cité dans les inventaires des joyaux deCharles V conservés dans un écrin placé dans la grande chambre du roi à Vincennes : 1° inventaire de 1380 : « Un petit Breviaire, tres bel et tres noblement escript, sans note, à l’usaige de Paris, dont le bref est en françoys ; a deux boutons de perles ; et est la pippe d’une grosse perle ou mylieu, ung saphir et ung ballay ou mylieu, couvers d’un camocas de pluseurs sortes. Et se commance le second fueillet : gitacionibus suis » (Bnf., Français 2705, f. 279v ; cité par Delisle, Recherches, II, p. 25, n° 127). 2° inventaire de 1391: « Item un autre petit Breviaire, tres bel et tres noblement escrit, sans notte et a l’usage de Paris, dont le bref est en françois ; a deux fermoirs d’or a deux boutons de perles ; et est la pippe d’une grosse perle, ou milieu un saphir et un balay ou milieu, couvert d’un camocas de plusieurs sortes ; et se commance le second feuillet : gitacionibus suis» (Bnf., Français 21445, f. 103v)3° inventaire de 1400 : « Item un tres beau Breviaire, sans note, a l’usaige de Paris, dont le brief est en françois ; a deux fermoirs d’or et deux boutons de perles ; et commance ou second feuillet : gitacionibus ; et y fault la pipe » (Français 21446, f. 124). Le ms. n'est pas répertorié dans l'inventaire de 1418 (Arch. nat., KK 39). Ainsi que l’indique l’ex-libris collé dans la marge inférieure du f. 1, le volume a fait partie des manuscrits du chancelierSéguier: « Ex Bibliotheca MSS. Coisliniana, olim Segueriana, quam illust[rissimus] Henricus du Cambout, dux de Coislin, par Franciae, episcopus Metensis etc, monasterio S. Germani a Pratis legavit, an. .M. DCC. XXXII ». La collection de Séguier passa par héritage à sa fille Marie, marquise de Coislin, puis au petit-fils du chancelier, Pierre de Coislin, évêque d’Orléans et abbé commendataire de Saint-Victor. Comme l’indique l’ex-libris, ce fut son neveu, Henri-Charles de Cambout, duc de Coislin, qui hérita de la bibliothèque et la légua, en 1732, à l’abbaye de Saint-Germain des Prés , qui en prit effectivement possession en 1735 (cf. Franklin, I, p. 117-121). Chaque manuscrit de l’ancienne collection Séguier-Coislin porte l’ex-libris cité ci-dessus. Vers 1740, le bibliothécaire de l’abbaye constitua un fonds latin composé des manuscrits confiés à sa garde et du fonds Coislin et le manuscrit reçut la cote inscrite dos du f. de garde (A) : « N. 1496 ». Le manuscrit entra fin 1795-début 1796 à la Bibliothèque nationale avec le fonds de Saint-Germain-des-Prés : cf. Delisle, Cabinet des manuscrits, II, p. 49.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8447289s

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 13233

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
28/11/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés