Informations détaillées

Titre : 
Tropaire-Prosaire à l'usage d'Auch.

Date d'édition : 
0990-1010

Sujet : 
Chanson de table

Sujet : 
Notation musicale. aquitaine

Sujet : 
Peintures

Sujet : 
Reliures XVIIIe s. aux armes royales

Type : 
manuscrit

Langue : 
Latin

Format : 
France du Sud-Ouest (Auch ?). - 9 peintures illustrant le tonaire (ff. 104-114). La série des huit premières figures du tonaire illustre les divers modes de la musique grégorienne, avec le roi David jouant du crouth (f. 104), un trompettiste (f. 105v), un joueur soufflant dans un instrument à vent (f. 106v), deux joueurs de chalumeau (f. 107v), un chanteur (f. 109), un joueur de harpe (f. 110), un sonneur de cor tenant un psaltérion (f. 111), enfin deux joueurs de chalumeau double (f. 112v). La neuvième et dernière image représente, quant à elle, une musicienne jouant des clochettes tout en dansant, au-dessus d’un Alleluia noté (f. 114). Cf. Mandragore ; Lauer, Enlum. rom ., pl. XII, et Gastoué dans Trés. des bibl., V, pl. XXIV. Initiales ornées et rubriques. - Parchemin. - 249 ff. - 245 × 150 mm. - Reliure XVIIIe s. maroquin bleu aux armes royales

Description : 
Comme son nom l’indique, ce manuscrit se présente sous la forme d’un recueil de chants liturgiques notés sous la forme de tropes, auxquels viennent s’ajouter un ensemble d’autres pièces liturgiques : proses, séquences et antiennes de la Messe et de l’Office qui sont regroupées selon les huit-tons du plain-chant (d’où le nom de tonaire qui est donné à ce dernier élément).

Description : 
F. 1-103 et 115-132 Tropaire.F. 104-114 Tonaire.F. 132 Séquences.F. 144 Prosaire. Cf. Frere, Winchester Troper, XX et 156-217 (édit. partielle) ; L. Gautier, Tropes, 116, facs-sim. ; Paléogr. music., XIII, 141, pl. 7* et fig. 21, 32, 33 ; Gastoué, Anc. chants liturg. d'Apt et du Comtat, 11-13. ; Strecker, dans M. G., Poet. lat., IV, 660 (ms. L2) ; Anglès, La musica a Catalunya, 271.F. 247 Chanson de table : « Jam dulcis amica... » (De Coussemaker, Hist. de l'harm., 108).F. 248 Prose ; cf. Chevalier, n° 2005, et alleluias (addit.).F. 249 Table du Prosaire (XIIIe s.).

Description : 
Provenance : Abbaye Saint-Martial de Limoges (avant 1029) ; Bibliothèque royale (1730). La présence dans ce manuscrit de tropes en l’honneur de saint Orens et de saint Saturnin, ainsi que la mention « tolosanica » ont permis à Jacques Chailley de l’attribuer à la région d’Auch ; très rapidement ensuite, ce manuscrit est parvenu à Saint-Martial de Limoges, où sa présence est attestée dès 1027-1028, avant qu’Adémar de Chabannes n’y transcrive sur l’avant-dernier feuillet deux de ses compositions, des pièces de chant pour la procession de Montjovis qui figurent dans son office de saint Martial. D’autres additions sur ce même feuillet et le suivant (ff. 248v-249) de la main de Bernard Itier, bibliothécaire et chroniqueur de Saint-Martial (1163-1225), constituent une preuve supplémentaire de son usage dans ce haut lieu de la musique médiévale qu’était Saint-Martial de Limoges.Cf. Delisle, Les mss. de S. Martial, 52 ; Chron. de S. Martial, édit. Duplès-Agier, XIX, 82.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8432314k

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 1118

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
28/02/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés