Informations détaillées

Titre : 
Ovide , Héroïdes, traduction d' Octavien de Saint-Gelais.

Date d'édition : 
1497

Type : 
manuscrit

Langue : 
Français

Format : 
Cognac. - Copié par Jean Michel qui reçut en 1497 105 s.t. "pour avoir [écrit ?] trois douzaines et demye de parchemin pour faire le livre des Espitres d'Ovyde que mad. dame [Louise de Savoie] lui fait de present fere" (Paris, BnF, Mss., Français 8815, f. 29v). - 19 miniatures à pleine page réalisées par Robinet Testard , enlumineur au service de la famille d'Angoulême. - Parchemin. - 138 ff. - 360 x 250 mm (just. 225 x 135 mm). - 1 cahier de 2 ff. avec 2 ff. inserrés à l'intérieur (A-D), 16 cahiers de 8 ff. (1-128v.), 1 cahier de 6 ff. (129-134), 1 cahier de 4 ff. (135-138), 1 garde volante. Réclames à la fin de chaque cahier ; signatures en chiffres arabes au coin inférieur droit du premier feuillet de chaque cahier (XVII e siècle). Foliotation d'origine à l'encre rouge, en chiffres romains, placée au centre de la marge supérieure, jusqu'au f. 130 (ff. suivants non foliotés). Les ff. 63 et 129, qui présentaient chacun une enluminure pleine page, ont disparu. Ce manque est antérieur à la reliure actuelle car le f. 130, à l'origine deuxième folio du cahier, porte le numéro de cahier "18" inscrit lors de la pose de la reliure au XVII e siècle. Les f. B et la garde volante finale sont probablement d'anciennes gardes volantes du manuscrit. La garde finale a été remontée à l'envers. Elle présente sur son actuel recto des traces de reports de l'ancienne reliure et sur son verso le numéro "20". - Manuscrit réglé à l'encre rouge. - Reliure fin XVII e ou début XVIII e siècle, maroquin citron aux armes et chiffres royaux ; pièce de titre rouge au dos : "EPISTRES / D'OVIDE / EN VERS FR.". - Estampille de la Bibliothèque royale au XVII e siècle (modèle Josserand-Bruno, n° 1)

Description : 
F. C : Table des matières F. 1 à 5 : Lettre de Pénélope à Ulysse F. 5v. à 10 : Lettre de Phyllis à Démophon F. 10v. à 16 : Lettre de Briséis à Achille F. 16v. à 23 : Lettre de Phèdre à Hippolyte F. 23v. à 29v. : Lettre d'Oenone à Pâris F. 30 à 35v. : Lettre d'Hypsipyle à Jason F. 36 à 42v. : Lettre de Didon à Enée F. 43 à 46v. : Lettre d'Hermione à Oreste F. 47 à 52v. : Lettre de Déjanire à Hercule F. 53 à 57v. : Lettre d'Ariane à Thésée F. 58 ou 63 (f. manquant) : Lettre de Canacé à Macarée F. 63v. (f. manquant) à 71 : Lettre de Médée à Jason. F. 71v. à 77v. : Lettre de Laodamie à Protésilas F. 78 à 82v. : Lettre d'Hypermestre à Lyncée F. 83 à 91v. Lettre de Pâris à Hélène. F. 92 à 101 : Lettre d'Hélène à Pâris F. 101v. à 109v. : Lettre de Léandre à Héro F. 110 à 117 : Lettre de Héro à Léandre F. 117v. : 124 : Lettre d'Acontius à Cydippe F. 124v. à 129 (f. 129 manquant) : Lettre de Cydippe à Acontius F. 129v. (f. 129v. manquant) à 137v : Lettre de Sappho à Phaon Robinet Testard a enluminé un autre exemplaire des Héroïdes dont le commanditaire originel reste inconnu (San Marino, CA, Huntington Library, MS HM 60 ). Enlumineur privilégié de la cour d'Angoulême, Robinet Testard réalisa de nombreux manuscrits pour Louise de Savoie. Louise de Savoie semble avoir apprécié le texte des Héroïdes. Le Français 873 porte son chiffre et ses emblèmes (il porte aussi la cote François 1 er 260). On peut expliquer ce goût pour le texte d'Ovide par la présence de son traducteur à la cour princière de Cognac. Poète au service du comte et de la duchesse, Octavien de Saint-Gelais devint même évêque d'Angoulême en 1494. Un autre exemplaire luxueux, le Français 874, qui passa chez Mazarin , provient de la collection personnelle de Louis XIV ; son origine antérieure est inconnue, mais il a vraisemblablement été commandé par quelqu'un de très haut rang. Un exemplaire sur Velin (BnF, RLR, Velins 2088) figurait peut-être dans les collections royales à la fin du XVI e siècle, tout comme un exemplaire non décoré sur papier provenant de François 1 er (Omont, t. 1, 1908, n° 2527/1 ou 2). On connaît une dizaine d'exemplaires enluminés au XVI e siècle de la traduction des Héroïdes par Octavien de Saint-Gelais. En plus des manuscrits déjà cités : Paris, Assemblée nationale, bibliothèque de la Chambre des députés, ms. 1466 ; Paris, BnF, bibliothèque de l'Arsenal, ms. 5108 ; Dresde, Sächsische Landesbibliothek, Oc. 65 (détruit) ; Oxford Balliol College, ms. 383 ; Londres, British LIbrary, Harley 4867 ; Vienne, Österreischiche Nationalbibliothek, Cod. 2624.

Description : 
Commande de Louise de Savoie ; bibliothèque personnelle de François Ier ; librairie royale de Fontainebleau ; ancien fonds royal. La marque de la commande de Louise de Savoie est extrêmement discrète. Elle consiste dans des armes, parti de France-Angoulême et de Savoie (ff. 1, 16v. et 117v.) et dans des "L" (f. 5v.), représentés sur le verre de quelques fenêtres en arrière plan des miniatures. Le manuscrit ne porte pas de cote François 1 er qui a pu disparaître quand sa reliure actuelle a été réalisée. Il correspond, avec le Français 873 aux numéros 2484 et 2485 du catalogue de la BIbliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle (Omont, t. 1, 1908, p. 383 : "2484. Epistre d'Ovide, en rithme, par Octavian de Sainct Gelais", "2485. Epistre d'Ovide, en rithme françoise, par Octavian de Sainct Gelais"

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8427253m

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 875

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
21/03/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés