search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Claudius Ptolemaeus , Cosmographia , Jacobus Angelus interpres

                  Auteur : Ptolemaeus, Claudius (0100?-0170?). Auteur du texte

                  Auteur : Jacobus Angelus. Traducteur

                  Date d'édition : 1501-1515

                  Date d'édition : 1485

                  Contributeur : Bibliothèque royale de Fontainebleau. Ancien possesseur

                  Contributeur : Johannes de Krieckenborch. Copiste

                  Contributeur : Librairie royale de Blois. Ancien possesseur

                  Contributeur : Louis XII. Ancien possesseur

                  Contributeur : Louis de Bruges, seigneur de La Gruthuyse. Ancien possesseur

                  Type : manuscrit

                  Langue : Latin

                  Format : Gand. - et. - Bruges. - , 1485. - Val-de-Loire. - , XVIe siècle (avant 1515). - Ecriture gothique flamande, main de Johannes de Krieckenborch. - . Double page frontispice : portrait de Louis de Bruges en prière adapté pour Louis XII (. - 1v. - ), château d’Ostcamp appartenant à Louis de Bruges (. - 4v. - ) ; encadrements aux armes, emblème et devise de Louis de Bruges (. - 1v, 2, 4v, 5. - ) ; lettres historiées : armes de France (. - 20, 54, 67, 83. - ) ; initiales d’or sur fonds peints passim ; initiales à cadeaux ; titres et rubriques rouges et bleus ; bouts-de-ligne coloriés ; schémas à l’encre rouge et bleue. - Série des cartes anciennes, comprenant la carte du monde et 26 cartes régionales. Série de 4 cartes modernes : Espagne, Pays du Nord, France, Lieux saints. Cartes peintes. - Parch. - 162 ff. à deux colonnes foliotés de 1 à 161 + f. 94bis. Composition des cahiers : 23 cahiers : cahier 1 de 2 ff. (. - 1-2. - ), cahiers 2-12 de 8 ff. signés a4 (. - 3-10. - ), b4 (. - 11-18. - ), c4 (. - 19-26. - ), d4 (. - 27-34. - ), e4 (. - 35-42. - ), f4 (. - 43-50. - ), g4 (. - 51-58. - ), h4 (. - 59-66. - ), j4 (. - 67-74. - ) puis de nouveau a4 (. - 75-82. - ), b4 (. - 83-90. - ), cahier 13 de 8 ff. (. - 91-97 + 94bis. - ), cahier14 de 4 ff. (. - 98-101. - ), cahier 15 de 3 ff. (. - 102-104. - ), cahier 16-20 de 8 ff. signés a4 (. - 105-112. - ), b4 (. - 113-120. - ), c4 (. - 121-128. - ), d4 (. - 129-144. - ), ? (. - 137-144. - ), cahier 21 de 9 ff. (. - 145-153. - ), cahiers 22-23 de 4 ff. (. - 154-157, 158-161. - ). - Réclames (. - 10v, 18v, 26v, 34v, 42v, 50v, 58v, 66v, 74v, 90v. - ). Foliotation préparatoire à l’encre noire et définitive à l’encre rouge de la main du copiste en chiffres romains I-CLX (. - 2-161. - ). Ff. - 1, 4, 36v, 82v , 103, 107v, 116, 118, 134, 136, 154, 155v-156, 157v-158, 159v-160, 161v. - blancs. - Atlas. 550 x 420 mm. - Reliure veau raciné à dos de peau rouge au chiffre de. - Charles X. - (train confié au relieur. - Lefebvre. - le 24 août 1824 ; cf. B. n. F., département des Manuscrits, Archives Modernes 624); titre doré au dos CLAUDII PTOLEMÆI COSMOGRAPHI; tranches dorées et ciselées en losange. - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264-265, type A n° 1

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/btv1b60007804

                  Source : Librairie royale de Blois, Latin 4804

                  Description : Claudius Ptolemaeus, Cosmographia, Jacobo Angelo interprete. Livres I-VIII ( 1-102, 104v-105 ), dans une version ancienne copiée d’après un exemplaire semblable au ms. latin 4803. Dédicace : "Beatissimo Patri Alexandro V° Pontifici Maximo Jacobus Angelus. Ad tempra Claudii…" ( 2 ). Texte : "Claudii Ptolemei primus liber… In quo differt… Cosmographia designatrix imitatio…" ( 3 ). Description générale des cartes. Elles se trouvent à la fin du livre VII. Pas de titre au-dessus des cartes. Construction des cartes : Les cartes régionales sont inscrites dans un cadre rectangulaire jaune, assez sobre, avec graduation noire, en latitude et en longitude, en chiffres arabes. Lorsque la carte s’étale sur deux pages, il y a un cadre gradué pour chaque page. Pas d’échelle graphique. — Parallèles et méridiens forment un quadrillage noir sur la carte, y compris à l’endroit des mers. A droite du cadre sont indiqués le numéro des parallèles, en chiffres romains rouges, avec la durée horaire du jour le plus long de l’année et le climat correspondant, en rouge. Les parallèles sont échelonnés toutes les deux ou les trois graduations selon les cas, de manière irrégulière. Les méridiens sont dessinés toutes les 5 graduations. Les limites des provinces sont parfois indiquées, en traits sinueux ou rectilignes rouges ou noirs. — Les dimensions intérieures des cartes sont exactement celles du ms. latin 4803 ; le cadre est un peu plus mince en hauteur, ce qui explique de légères différences dans nos mesures (de l’ordre d’1 mm). Le tracé des lignes de construction est extrêmement précis, sans ratures. Nomenclature : Les noms des mers et des provinces sont exactement ceux du ms. latin 4803. En revanche les couleurs et la décoration sont légèrement différentes. Nom des provinces en capitales rouges Les pays frontaliers sont nommés en capitales noires, mais laissés en blanc, et parfois teintés en jaune pâle. — Les mers frontalières sont nommées et colorées, mais leurs îles sont laissées en blanc. Le manuscrit contient une table des matières pour les noms de provinces (152v-153). — L’écriture est très nette et agréable, sans doute de la même main que le texte. La présentation générale donne une impression de clarté. Mers : la couleur dominante est le vert, avec des ondulations au pinceau, plus sombres, et des tourbillons. Parfois le vert tire sur le bleu ou le jaune. Les noms des mers sont en lettres capitales noires. Pour faciliter la lisibilité, le nom est inscrit sur un espace plus clair, et parfois un phylactère. — Fleuves : figuration schématique par un trait bleu ondulé, avec des affluents. Source dans des montagnes ou des lacs. Nom écrit parallèlement au cours en minuscules noires. — Montagnes : figurées en chaînes en gris, brun clair, rose, violacé, vert ; certaines imitent les reliefs. Leur nom est indiqué en capitales noires. — Îles : nom en capitales ou en minuscules noires, à l’intérieur ou à l’extérieur des terres. — Régions : nom des pays ou des provinces en capitales rouges, nom des peuples en minuscules rouges. — Villes : nom en minuscules noires, à côté de cercles laissés en blanc, puis coloré en bleu à partir de la 5e carte régionale. Le manuscrit n’est pas complètement fini. Les villes mentionnées dans le texte sont marqués d’un point jaune avec une croix. Certains monuments (temples…) et certaines villes sont indiqués par des vignettes urbaines dessinées à la plume, non colorées.Aucune autre décoration, sauf sur la mappemonde initiale (signes du zodiaque et vents). Cartes anciennes: F. 103v-104 . Mappemonde. Double page. — Projection conique simple. — Pas de cadre. — Mesures en stades (au nord, « longitudo stadiorum 40824 / 21 parallelum per Thylem », au sud, « Australissimum et oppositum illi per Meroe in qua maxima dies. / longitudo stadiorum 86333 fere »). L’espace entre les parallèles est variable et irrégulier (entre 1 mm et 1,8 mm). Au sud de l’Équateur, il n’y a plus de graduations. La longitude est comprise entre zéro et 180 (espace régulier entre les graduations : 2,2 mm). Méridiens et parallèles obliques, convergeant vers les pôles de part et d’autre de l’Équateur, tracés en noir sur les terres et les mers. — Douze vents autour de la carte. Leur nom n’est pas systématiquement inscrit (quand il l’est, en minuscules rouges). Aquilo, Vulturnus, Africus, Caurus. Ils sont représentés à la manière antique, par une tête échevelée aux joues gonflées, soufflant dans une trompe, avec différentes expressions. — La décoration n’est pas achevée : certains vents sont en couleur (page de droite, mais ce ne sont pas forcément ceux qui sont nommés), d’autres en noir et blanc à la plume (page de gauche). — Les douze signes du zodiaque sont échelonnés le long des parallèles, sous leur symbole animal ou humain, à la droite de la carte. Jolies miniatures, en particulier pour le signe de la Vierge, représentée à la manière de la Vierge des Annonciations flamandes, vêtue d’une robe au drapé bleu et blanc. Personnages nus (Gémeaux, Balance, Verseaux). — L’Océan Indien, fermé, se nomme Prasodis mare. — Légende près des monts de la Lune : Ab His Montibus Nili Paludes. F. 106v-107 . « Europe tabula prima ». Deux pages, 455 x 620 mm. — Latitude de 51 ½ à 63. Longitude de 8 à 33. Parallèles du XVIIe au XXIe, toutes les deux ou les trois graduations. Pas de mention de climats sur la première carte. — Mers : vertes, avec ondulations. Occidentalis Oceanus, Oceanus Hyperboreus, Oceanus Vergivus, Hibernicus Oceanus, Britannicus Oceanus, Oceanus Deucalionius, Oceanus Germanicus. Les golfes sont un peu différents du latin 4803 : Lemanonius Sinus, Volas sinus, Dunus sinus, Gravatuicorum portuolus sinus. — En Écosse, figuration par une tache brune de la Calcedonia silva (sic). F. 108v-109 . « Europe tabula seconda ». Deux pages, 500 x 585 mm. — Latitude de 34 à 47. Longitude de 3 à 21. Mention des parallèles et des climats à droite, du Xe au XIVe parallèle. Climat IV à VI. L’espace entre chaque parallèle se rétrécit vers le Nord. — Mers : Occiduus Oceanus, Exterius Mare, Oceanus Cantabricus, Pars Aquitanici Oceani, Herculeum Fretum, Ibericum Pelagus, Balearicum Pelagus. — Montagnes en brun clair. — Frontière entre Ispania Tarraconensis, et Ispania Betica, au centre-est de la péninsule. — Dans les Pyrénées orientales, le templum veneris est représenté sous la forme d’une tour. F. 110 . « Europae tabula tertia ». Une page, 380 x 320 mm. — Latitude de 42 à 54. Longitude de 15 à 29. Parallèles à droite, du XIIIe au XVIe, à distances inégales. Climats VI et VII. — Mers : Britannicus Oceanus, Aquitanicus Oceanus, Mare Gallicum. F. 111 . « Europe tabula quarta ». Une page, 360 x 300 mm. — Latitude de 46 à 59 ½. Longitude de 27 à 46. Parallèles à droite, à distances irrégulières, du XVe au XIXe. Climat VII. — Mers : Germanicus Oceanus, en bleu avec ondulations vertes. — Montagnes en gris-brun. F. 112v-113 . « Europe tabula quinta ». Deux pages, 330 x 580 mm. — Latitude de 41 à 48. Longitude de 29 ½ à 47. XIIIe et le XIVe parallèles, séparés par deux graduations. — Mers : Intimus sinus, Adriaticus sinus, Ionici pelagi pars, Ligustici pelagi pars, Tyrenici pelagi pars. — Montagnes en rose. — Villes : à partir de cette carte, le toponyme est indiqué à côté d’un point bleu. F. 114v-115 . « Europe tabula sexta ». Deux pages, 430 x 670 mm. — Italie et Corse (Cyrnus insula Corsica), mer Tyrrénienne. — Latitude de 37 ½ à 44 ¼ . Longitude de 27 ½ à 43. Du XIe au XIVe parallèles, l’écart entre chaque parallèle diminue régulièrement vers le nord. Climats V et VI. — Mers : Adriaticus sinus, Ionii pelagi pars, Ligusticum Pelagus, Tirrenicum Pelagus, Tarantinus sinus. — Montagnes en jaune. — Villes : vignette importante pour Rome (environ 2 mm2), représentant des remparts crénelés, des tours, des clochers, et le Tibre traversant la ville. Il n’y a cependant aucun élément vraiment réaliste. Une vignette plus petite pour Milan (Mediolanum), avec une seule église entourée de remparts. Ces deux vignettes en perspective cavalière. Images plus petites, sans perspective, pour Florence, et deux villes enserrées dans les Alpes : Vintium et Brugantium. F. 116v-117 . « Europe tabula septima ». Deux pages, 285 x 610 mm. — Latitude de 36 à 39. Longitude de 30 à 40 ¼. Xe et XIe parallèles, séparés par plus de deux graduations et demie. Climat IV. — Mers (vertes avec ondulations jaunes) : Tyrrenicum pelagus, Africanum pelagus.F. F. 118v-119 . « Europae tabula octava». Deux pages, 460 x 488 mm. — Latitude de 47 à 63. Longitude de 43 à 72 ½. Du XVe au XXIe parallèles. Climat VII. — Mers (vertes avec ondulations jaunes) : Sarmaticus Oceanus, Venedicus Sinus, Meotis Palus, Byce Palus, Euxini Ponti Pars. F. 120v-121 . « Europe tabula nona ». Deux pages, 460 x 640 mm. — Latitude de 41 à 48 ½. Longitude de 42 ½ à 48. Du XIIe au XVe parallèles. Climats V à VII. Entre les parallèles XII et XIII et XIII et XIV, deux graduations. Entre XIV et XV, 3 graduations et demie. — Frontière oblique entre Illiridis dalmatiae liburniae pars et Mysia superior. — Mers : Adrii sinus pars, Ionii pelagi pars, Egei pelagi pars, Hellespontus, Propontis, Euxini Ponti Pars. — Frontières de provinces en rouge, rectilignes. — Points bleus pour les villes, ou jaunes avec une croix. En Mysia Inferior (actuelle Bulgarie), ville avec explication : philippopolis q-et tuimontius q-et hadrianopolis. F. 122v-123 . « Europe tabula decima ». Deux pages, 460 x 560 mm. — Latitude de 34 à 42 ½ . Longitude de 44 à 56. Du Xe au XIIe parallèles, espacés régulièrement (deux graduations et demie). Climats IV et V. — Mers : vertes à gauche, de plus en plus jaunes à droite (mélange des couleurs sur la palette du peintre ?) : Ionium Pelagus, Adriaticum Pelagus, Aegaeum Pelagus, Thermaicis sinus, Corinthiacus sinus, Messeniacus sinus, Laconicus sinus. — Vignettes : tours et clocher pour Athènes et (Thèbes ?). F. 124v-125 . « Libye tabulae quattuor, quarum prima ». Deux pages, 460 x 650 mm. — Latitude de 25 à 40. Longitude de 4 ½ à 28. Du VIIe au XIe parallèles, espacés régulièrement. Climats III et IV. — Trait vertical, pour séparer la Mauritanie Tingitane de la Mauritanie Césarée. — Îles : Gadira insula, Pena insula et Erythia insula dans l’Atlantique. — Mers : Occidentalis oceanus, Ibericum Pelagus, Balliaricum Pelagus, Sardoum Pelagus. — A l’ouest du détroit de Gibraltar (Herculeus Porthmus), une colonne est représentée avec l’inscription alba columpna. F. 126v-127 . « Africe Grece Lybie tabula secunda ». Deux pages, 430 x 570 mm. — Latitude de 25 à 39. Longitude de 26 à 47. Du VIIe au XIe parallèles, distances irrégulières. Climats III et IV. — La Libye intérieure, au Sud, et le désert de Libye, sont colorés en jaune pâle. — Mers et certains lacs jaunes : Africanum Pelagus, Adriaticum Pelagus, Sirtis Parva, Syrtis Magna. — Chaîne de l’Atlas, avec le nom de ses différents monts détaillés. — Une seule région nommée en capitales rouges : AFRICA. Les autres noms en minuscules, correspondent à des peuples. — Points bleus pour les villes. F. 128v-129 . « Africe tabula tercia Cyrenes et Egypti ». Deux pages, 450 x 730 mm. — Les deux parties de la carte sont parfaitement ajustées. — Latitude de 22 2/3 à 32. Longitude de 47 à 65. Du VIe au VIIIe parallèles. Climats II et III. — Mers (Méditerranée en jaune, mer Rouge en rouge, Océan Indien en vert, toutes avec ondulations sombres) : Libicum Pelagus Egyptiacum, Sinus Arabici Pars. — Fleuves : le Nil, avec ses méandres et de nombreuses villes ; les neuf bras de son delta sont représentés et nommés. Indication de sources et de points d’eau dans le désert de Libye, sous la forme d’une spirale verte (ex : solis fons et palus). — Montagnes : de différentes couleurs : brun, rouge, rose, vert. — Régions : certains noms de peuples sont écrits en capitales rouges : Libyi Aegyptii, et Arabes et Aegyptii Ichtyophagi. F. 130v-131 . « Africe tabula quarta ». Deux pages, 420 x 700 mm. — Latitude de 16 Sud à 37 Nord. Longitude de 1 à 85 Est. Les îles Fortunées sont à la longitude zéro. Du 2e parallèle au sud de l’Équateur au 10e parallèle au nord. La Libye intérieure est circonscrite par un trait au nord du VIe parallèle, un trait oblique entre le 1er parallèle nord et le 1er parallèle sud, et un trait vertical à l’Est du 40e degré. — Mers en bleu, sauf la mer Rouge en rouge : à l’Ouest, Occidentalis oceanus, Hesperius et Magnus Sinus ; à l’Est, sinus Arabicus, mare Rubrum, sinus Barbaricus, Trachiae mare, Persici sinus Pars. — Nombreuses îles bien distinctes sur la mer Rouge. — Légendes : Au sud de la Libye, en lettres capitales : Regio Ethiopum in qua elephantes omnes albi et rinocerontes et tigres. — Au sud de la mer Rouge, Azania regio in qua plurimi elephantes. F. 132v-133 . « Asie Maioris tabula XII quarum prima ». Deux pages, 495 x 700 mm. Pas de séparation entre les deux pages. — Latitude de 35 à 44 ¼. Longitude de 54 à 72. Du Xe au XIIIe parallèles. Climat IV. — Lignes obliques pour les frontières entre les provinces. — Mers (bleu) : Euxinus Pontus, Propontis, Egeii Pelagi Pars, Icarium Pelagus, Myrtoum Pelagus, Rhodacium pelagus, Carpatium Pelagus, Lyciacum Pelagus, Pamphilae Pelagus, Angustie Ciliciae, Issicus Sinus, et au nord : pontus galaticus, pontus polemoniacus, pontus capadocum. — Villes : point bleu, mais désormais point rouge avec une croix pour les villes remarquables. — Montagnes : brunes ou roses (mélange de couleurs). F. 134v–135 . « Asie tabula secunda ». Deux pages, 490 x 510 mm. — Latitude de 462/3 à 63. Longitude de 60 à 88. Du XVe au XXe parallèles. Climat VII. — Mers : Meotis Palus, Euxini Ponti Pars, Cimeirus Bosphorus, Hircani maris pars. — Montagnes en rose. — Villes : cercles laissés en blanc (même pour les points remarquables, juste marqués d’une croix). F. 136v-137 . « Asie tabula tercia». Deux pages, 465 x 620 mm. — Latitude de 38 à 47 ½. Longitude de 71 à 87. Du XIe au XIVe parallèles. Climats V et VI. — Mers : Euxini Ponti pars,(vert) Hircani et Caspii maris pars (bleu). — Villes : points bleus. — Montagnes roses. F. 138v-139 . « Asie tabula quarta ». Deux pages, 460 x 660 mm. — Latitude de 29 à 38. Longitude de 63 à 80. Du VIIIe au Xe parallèles. Climats III et IV. — Frontières de certaines provinces. — Mers (bleues) : Pamphyli Pelagi pars, Egyptium Pelagus, Syriacum Pelagus, Angustia Cilicie, Issicus Sinus, Arabici Sinus Secessus, Elanites Sinus, Persici Sinus Pars. — Villes : cercles blancs, jaunes pour villes remarquables. pas de vignette. F. 140v-141 . « Asie tabula quinta». Deux pages, 430 x 600 mm. — Latitude de 30 à 43. Longitude de 76 à 101. Du VIIIe au XIIIe parallèles. Climats III, IV et V. — Frontières de certaines provinces. Les chiffres de latitude à gauche ont été corrigés. — Mers (bleu) : Hircani seu Caspii Maris pars, Persici sinus pars. — Montagnes en brun. Villes : cercles blancs ou jaunes. — Pas de vignette. — Frontières en rouge. F. 142v-143 . « Asie tabula sexta ». Deux pages, 410 x 640 mm. — Latitude de 10 à 31. Longitude de 65 à 104. Du IIIe au VIIIe parallèles. Climats II et III. — Mers : Arabicus Sinus, Mare rubrum, Persicus Sinus, Paragontis Sinus, Indici Pelagi Pars. Mer rouge en rouge. — Cercle blanc ou jaune pour les villes, montagnes en gris. — Nomenclature particulièrement bien hiérarchisée et ordonnée. F. 144v-145 . « Asie tabula septima». Deux pages, 410 x 650 mm. — Latitude de 35 à 63. Longitude de 79 à 145. Du Xe au XXIe parallèles. Climats IV à VII (la position du VIIe climat a été corrigée). — Les régions à l’ouest de la mer Caspienne (Sarmatiae asiaticae pars, Albaniae pars, Mediae pars, Assyriae pars), traitées dans les cartes précédentes, sont en jaune pâle. — Mers en bleu, pas de nom. — Villes : cercles blancs ou jaunes. — Montagnes en gris avec nom en lettres capitales noires. — Légendes : en lettres capitales à l’est : « Sacarum regio nomadum est civitates enim non habent nemora et speleas habitant ». — La carte donne une impression d’inachèvement. F. 146 . « Asie tabula octava». Une page, 325 x 310 mm. — Latitude de 35 à 63. Longitude de 140 à 180. Du Xe au XXIe parallèles. Climats IV à VII. — Frontières entre Scythia et Serica. — Montagnes : Imaus mons, Emodi montes qui et Serici, Ottorocorus mons, Annibi et Anzaci montes, Casii montes, Armirei montes, Thagurus mons. — Villes : cercles blancs. F. 147 . « Asie tabula nona». Une page, 390 x 290 mm. — Latitude de 17 à 39. Longitude de 101 à 119 ½. Du Ve au XIe parallèles. Climats II à IV. — Frontières de certaines provinces. Carmaniae pars et Indiae intra Gangem pars en jaune pâle. Mers (bleues) : Indici pelagi pars. — Villes : cercle blanc ou jaune. F. 148v-149 . « Asie tabula decima ». Deux pages, 49 x 65 mm. — Latitude de 11 à 39. Longitude de 109 à 148 ½. Du IIIe au XIe parallèles. Climats I à IV. — Les frontières sont marquées par des reliefs ou des fleuves. — Les régions extérieures sont en jaune. — Mers bleues : Indicum pelagus, Canthi sinus, Barigazenus sinus, Cholsicus (sic) sinus, Agaricus sinus, Gangeticus sinus. passage au sud de l’Inde : transitus navigantium in auream. — Montagnes roses. F. 150v-151 . « Asie tabula undecima ». Deux pages, 490 x 510 mm. Latitude de 8 Sud à 37 Nord. Longitude de 135 à 180. Du Ier parallèle Sud au X parallèle Nord. Climats indiqués au Nord : II à IV. Mers : Gangeticus sinus, Indicum pelagus, Prasodis maris pars, Sarabacus sinus, Magnus sinus, Theriodis sinus, Sinarum situs. Villes : cercle blanc ou jaune. F. 152 . « Asie tabula duodecima». Une page, 340 x 320 mm. — L’île de Taprobane (Taprobane Insula). — Latitude de 6 Sud à 13 Nord. Longitude de 116 à 135. De l’Équateur au IIIe parallèle. — Mers : Indicum pelagus, Ippadus, Indicum pelagus. — Légendes en capitales rouges : elephantum pasqua. F. 152v-153 . Table des matières pour les noms de provinces. Cartes modernes. F. 154v-155. [carte moderne de l’Espagne]. Pas de titre. Deux pages, 380 x 540 mm. — Toute la péninsule ibérique, jusqu’au Pyrénées ; îles Baléares et îles atlantiques. — Carte orthogonale. Double cadre jaune et rouge, sans aucune graduation. Pas d’échelle. Indications à droite des climats et du nombre d’heures du jour le plus long de l’année, les deux en chiffres arabes : clima 4, dies major horarum 14 ; clima 5, dies major horarum 15 ; clima 6, dies major horarum 15 ½. — Les mers sont peintes en vert avec ondulations bleues. Les noms des mers sont en capitales rouges et inscrits dans des banderoles : oceanus Occidentalis, mare Mediterraneum. — Les noms des royaumes en rouge, les noms des villes et des îles en minuscules noires. — Pas de frontières dessinées entre les royaumes : Gallicia, Saltonia, regnum Castelle, regnum Navarie, regnum tarragonie et catellonie, regnum Portugallie, regnum Granate. De l’autre côté des Pyrénées : Biturgia et Alvernia. — Îles : archipel atlantique (représenté au large de la Galice) : insula san Georgi, insula san Michaelis, insula de pico insula Christiani, insula sancte Marie, Fayal Sandice, santa Riosa. Sur la carte ancienne, elles correspondent aux Insule decem quae canterides dicte sunt. Les noms des îles Baléares sur la carte antique sont les suivants : balearides insule grece gimnesie ; et pythyuse insule due. Sur la carte moderne, ces deux dernières n’existent pas. Le nom de « Baléares » a disparu au profit des noms de Maiorica, Minorica, Eviza, Citaela. — Fleuves et montagnes : le réseau hydrographique et montagneux est beaucoup plus développé que dans les cartes antiques, et la relation entre sommets et sources des fleuves semble systématique. — Villes : un cercle laissé blanc. Pas de légende. F. 156v-157 . [carte de Scandinavie et des pays bordant la mer du Nord et la mer Baltique]. Pas de titre. Deux pages, 280 x 550 mm (dimensions maximales du cadre). Il s’agit d’une adaptation de la carte de Claudius Clavus Swart . Nord de l’Angleterre et de l’Ecosse, Irlande, Nord de la Germanie, Pays Baltes (Sarmatie), sud de la Scandinavie (Gottie), îles de la mer Baltique (Sabulosus pontus et Gotticum mare). — Carte trapézoidale, rétrécie vers le haut. Double cadre jaune et rouge. — Latitude de 44 à 71 (1,8 mm entre les graduations). Longitude de 10 à 63 en longitude (environ 5 mm entre les graduations). Indication du circulus articus par une double ligne noire et cette mention en rouge à gauche du cadre. Parallèles indiqués à droite (de 16 à 26, et de 27 à 30 au-dessus du cercle arctique), avec longues légendes à l’encre noire pour les régions au-dessus du cercle, à propos de la durée des nuits polaires. — Mélange de noms antiques et de noms modernes. ex : Datia pour le Danemark, hollandia, gottia, pour le sud de la Scandinavie, Engrovelant, Vermelant… on aperçoit aussi l’île de Thylé de taille réduite. L’Islande (Islanda) apparaît tout à fait au nord-ouest de la carte. — Les terres semblent émiettées en presqu’îles et archipels. — Mare congelatum iperboreum, Germanicum mare, pontus balearicus ( ?), Sabulosus pontus, Gotticum mare. — Aucun nom de montagne. — Villes : Riga sur la côte Balte (Livonia), Dantzig. F. 158v-159 . [carte moderne de la France]. Pas de titre. Deux pages, 405 x 660 mm. — La France, encadrée par les Pyrénées et les Alpes, les Flandres et le Brabant, l’océan Atlantique, la Manche, la mer du Nord et la mer Méditerranée. Sud de l’Angleterre avec quelques noms. — Cadre orthogonal, un seul cadre non gradué jaune, mais le quadrillage préparatoire est visible. Indication (à droite du cadre) des climats (de quintus à septimus), et indications horaires. La carte est très étirée dans le sens de la longitude. — Les noms de régions, en rouge, sont peu nombreux : Francia, Flandria, Brabant, Normandia, Turonia (Touraine), Franconia. — Montagnes : beaucoup mieux identifiées que dans la carte antique (séparation entre le Massif Central, appelé Cemenorum montes, et les Pyrénées). Les Alpes sont appelées mons buge (cf. le Bugey). — Fleuves : par rapport à la carte antique, le réseau hydrographique de la Seine, de la Loire et de la Garonne sont beaucoup plus développés, avec de nombreux affluents. L’extension en largeur de la surface représentée permet l’abondance des détails. Le Rhône est traité de la même façon (Lyon n’est toujours pas au confluent du Rhône et de la Saône, mais en est plus proche. En revanche la petite ville de Vienne est située au nord de Lyon, au lieu du sud). Rhin et Meuse. — Villes : les toponymes sont la plupart du temps en langue vernaculaire. Lugdunum remplacé par Lyon. Paris n’existait pas sur la carte antique ; sur la carte nouvelle Paris est bien situé sur la Seine, qui comporte des affluents. Une vignette désigne la ville, avec plusieurs clochers, des remparts, une porte avec une herse et encadrée de tours. Le copiste flamand n’a pas privilégié sa région, sauf la ville de Gand, Ghent, dont le nom est écrit en lettres plus grosses. Brugghe est inscrit à côté : ville du commanditaire, mais ni la graphie ni aucun signe particulier ne le met en évidence. — Les vignettes sont relativement nombreuses, soit pour désigner certaines villes, soit pour indiquer des sites antiques particuliers : Sanctus Anthonius de Vienna : à l’est de Vienne sur le Rhône. Vignette représentant une église. Au nord d’Avignon, un pont accompagné d’une légende. Une sorte de lavoir : Balnea. Au pied des Pyrénées : templum Veneris tour crénelée et pointue, avec drapeau. Carré sans toponyme au nord du Lot. — Forêt sur des montagnes au nord-est du pays. F. 160v-161 . [carte de la Terre sainte]. Pas de titre. Deux pages, 290 x 570 mm. — Il s’agit de la carte de Terre sainte du début du XIVe siècle, déjà présente dans le Liber Secretorum Fidelium Crucis de Marino Sanudo, et dans la chronique de Paulin de Venise . Elle est reproduite dans plusieurs manuscrits de Nicolas Germanus et dans des éditions précoces de la Géographie de Ptolémée. On retrouve ici la même disposition et les mêmes toponymes. — Cadre orthogonal rectangulaire. Triple cadre jaune, brun et rose, gradué à l’intérieur. — La carte est orientée vers l’Est : les mentions de parallèles sont indiquées en haut (indications horaires de 13 à 14 heures ½). Pas de climats indiqués. — Noms des 12 tribus d’Israël, en rouge. — Montagnes : réparties en taches brunes régulièrement disposées. — Villes : nom en noir à côté d’un cercle blanc ; vignettes urbaines pour certaines, notamment Jérusalem, indiquée par une grande tour à bulbe doré, avec porte et remparts, croix. Le nom abrégé est écrit en grosses lettres rouges. Les villes bibliques de la mer Morte sont aussi représentées par une vignette : en particulier Sodome et Gomorrhe au milieu des flots, Seboim, Segroz, Adama. — Vignettes : nombreuses, elles indiquent des lieux saints, des sites historiques. —Légendes à l’encre noire, faisant référence à l’histoire sainte.

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 10/11/2010

                  Close
                  First page Previous page Go to folio
                  Next page Last page (Screen 301 / 319)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Claudius Ptolemaeus , Cosmographia , Jacobus Angelus interpres

                  Author : Ptolemaeus, Claudius (0100?-0170?). Auteur du texte

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b60007804/f301.item


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks