recherche dansTout Gallica

Formulaire de recherche pour Tout Gallica

    recherche dans Livres

    Formulaire de recherche pour Livres

      recherche dans Manuscrits

      Formulaire de recherche pour Manuscrits

        recherche dans Cartes

        Formulaire de recherche pour Cartes

          recherche dans Images

          Formulaire de recherche pour Images

            recherche dans Presse et revues

            Formulaire de recherche pour Presse et revues

              recherche dans Enregistrements sonores

              Formulaire de recherche pour Enregistrements sonores

                recherche dans Partitions

                Formulaire de recherche pour Partitions
                  Fermer
                  Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme.
                  Fermer
                  Accueil Consultation

                  Notice complète

                  Fermer

                  Titre : Pseudo-Oppien , Xénophon et Manuel Philès.

                  Auteur : Pseudo-Oppien. Auteur du texte

                  Auteur : Xénophon. Auteur du texte

                  Auteur : Manuel Philès. Auteur du texte

                  Date d'édition : 1554

                  Contributeur : Ange Vergèce. Copiste

                  Type : manuscrit

                  Langue : Grec

                  Format : 332×215 mm. - [I-III] + 1-106 + [I-II]. - ECRITURE :L’ensemble du texte a été copié par Ange Vergèce (RGK, II 3) -écrivain ordinaire du roi sous François Ier, Henri II et Charles IX- en 1554 à Paris. Le calligraphe a copié les poèmes de Manuel Philès à neuf reprises. Le Paris. gr. 2737 est la première copie de sa main du De animalium proprietate. La dernière, le Paris. gr. 2526, date de 1568, soit un an avant la mort de Vergèce. Les ff. 60v, 75v et 106v sont blancs. Au f. 36r, le vers 43 du chant III, omis dans un premier temps, a été rajouté par Ange Vergèce sur la même ligne que le vers 42 et empiète sur la marge externe. Il en va de même pour le vers 424 du chant IV, f. 59r. Au f. 11v, le texte des 5 premiers vers a été gratté car à la suite du vers 337 du chant I, Vergèce avait accidentellement copié les vers 368-372 de ce même chant. S’apercevant de son erreur, il a gratté ces cinq vers pour les remplacer par les vers 338-342. Cet accident s’explique assez aisément : Vergèce a arrêté sa copie au bas du f. 9v du Paris. gr. 2736 puis, au lieu de la reprendre en haut du f. 10r, il a tourné les folios 10 et 11, qui ont une forte tendance à coller, et repris sa copie en haut du f. 11v de son modèle. Un lecteur moderne a numéroté en chiffres romains, dans la marge externe, les chapitres des Cynégétiques de Xénophon. Surface écrite : 118×227 mm. Marge externe : 68 mm. Marge supérieure : 39 mm. Marge inférieure : 65 mm. Marge interne : 30 mm. Nombre de lignes par page : en moyenne 30. - DECORATION :Le manuscrit est célèbre pour les nombreuses et riches enluminures qui ornent les poèmes du pseudo-Oppien et de Manuel Philès. Outre ces superbes desseins, ce manuscrit présente des bandeaux, des titres et des initiales très travaillés. Sont rubriqués le titre de la Vie d’Oppien et l’initiale du texte, les titres des chapitres des Cynégétiques de Xénophon, une partie du titre du De animalium proprietate, les titres de chaque poème qui compose cette œuvre ainsi que l’initiale ornée qui ouvre chacun de ces poèmes. Pour les titres, les initiales et les bandeaux peints ainsi que pour les enluminures un premier tracé, que l’on peut deviner par endroits, a été effectué au crayon de papier. Les enluminures qui émaillent le poème d’Oppien sont une reproduction de celles qui se trouvent dans le Paris. gr.2736, qui est lui-même une reproduction fidèle du Marcianus gr. 479, manuscrit de la première moitié du XIe siècle. Il y en a un peu plus de 160 qui sont réparties dans l’ensemble du poème à raison de 1, 2 voire 3 par page. Les enluminures du Paris. gr. 2737, tout en gardant le schéma global et les couleurs des scènes peintes dans le Paris. gr.2736, sont plus détaillées que celles de son modèle. La plupart du temps, les légendes ne sont pas reproduites dans le Paris. gr. 2737. Dans la marge externe, en face des enluminures, sont parfois transcrits à l’encre rouge les termes παράδειγμα, παραβολή, ὁμοιώματα, εἰκών, ἱστορία. Les enluminures sont parfois légèrement modifiées par l’artiste du manuscrit Paris. gr. 2737 (dans le passage qui concerne Bucéphale, f. 8r ou encore aux f. 21r, où la scène de naumachie a été remplacée par la représentation de deux bovins, 28r, où une enluminure a été ajoutée). À la suite d’une remarque de Joseph-Juste Scaliger, ces enluminures ont parfois été attribuées à la fille de Vergèce, mais il s'agit là d'une hypothèse non vérifiée. - MATIERE :Papier filigrané : pliage in-folio, écart moyen des fils de chaînette : 30 mm, filigrane : deux flèches croisées surmontées d’une étoile, filigrane italien identique à Harlfinger Flèche 20 (attesté dans au moins trois manuscrits de la Bibliothèque nationale de France -Paris. gr. 1654, 1822, 1836- copiés en 1535-1536 par Ange Vergèce). Le filigrane est bien visible sur la première garde postérieure. Il est placé sur le cinquième pontuseau à partir du bord extérieur du feuillet. L’angle inférieur externe du f. 24 est déchiré. - FOLIOTATION :La foliotation, de 1 à 109, est notée au-dessus de la ligne de justification de droite des rectos. Le folio qui se trouve entre les ff. 1 et 2 était à l’origine en première position dans le manuscrit comme l’attestent la présence des anciennes cotes et de l’estampille de la Bibliothèque royale dans la marge supérieure. La main qui a effectué le foliotage pour l’ensemble du manuscrit l’avait alors numéroté A. Ceci a été corrigé, au crayon de papier, en 1a après interversion avec le f. 1. CAHIERS :Douze quaternions et deux ternions. 10×8 (80) + 1×6 (86) + 2×8 (102) + 1×6 (106-[I-II]). On peut ajouter à cela les trois folios de garde antérieure et le f. 1a qui devaient originellement former un binion. Le dernier folio de ce binion, le f. 1a, s’est détaché et a été placé entre les deux premiers folios du premier quaternion. Le fil de couture n’est pas visible et il n’y a pas de réclame. SIGNATURES :Signatures de α’ à ιδ’, à l’encre noire, au milieu de la marge inférieure du premier folio de chaque cahier. PIQÛRES :Pas de piqûre visible. - REGLURE :Type 00D1 Leroy-Sautel. La réglure est très légère et s’observe plus aisément sur les folios blancs (60v et 75v). - RELIURE :. - Reliure à la grecque aux armes de Henri II. Au centre des plats se trouve un médaillon de parchemin. Celui du plat supérieur porte les armes de France, celui du plat inférieur une Diane chasseresse. Cette reliure dorée, très originale, présente en outre des têtes de lion et un motif qui mêle arc, carquois, croissant et flèche. Voir la description de M.-P. Laffitte, F. Le Bars, p. 215. Ce manuscrit a été restauré en 1980 par la Bibliothèque nationale. - ESTAMPILLES : Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au XVIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°1) aux ff.1ar et 106r

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/btv1b60005220

                  Source : Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Ancien fonds 2737

                  Description : (f. 1r-v) Pseudo-Oppien, Cynégétiques, éd. M. Papathomopoulos, Oppianus Apameensis : Cynegetica, Munich-Leipzig, K.G. Saur, 2003 : chant I, vers 1-40, [titre] Ὀππιανοῦ Κυνηγετικῶν βιβλίον α’. (f. 1ar-v) Constantin Manassès, Vie d’Oppien, éd. A. Colonna, « De Oppiani vita antiquissima », Bollettino del comitato per la preparazione dell'edizione nazionale dei classici greci e latini, 12, 1964, p. 38-39 : [titre] Γένος Ὀππιανοῦ διὰ στίχων πολιτικῶν δεκαπεντασυλλαβῶν. (ff. 2r-60r) Pseudo-Oppien, Cynégétiques, éd. M. Papathomopoulos : (ff. 2r-17r) chant I, vers 41-fin ; (ff. 17v-34v) chant II, [titre] Ὀππιανοῦ Κυνηγετικῶν βιβλίον β’ ; (ff. 35r-49r) chant III, [titre] Ὀππιανοῦ Κυνηγετικῶν βιβλίον γ’ ; (ff. 49v-60r) chant IV, [titre] Ὀππιανοῦ Κυνηγετικῶν βιβλίον δ’, [titre final] τέλος τῶν Ὀππιανοῦ Κυνηγετικῶν. (ff. 61r-75r) Xénophon, Cynégétiques, éd. E.C. Marchant, Xenophontis opera omnia, vol. 5, Oxford, Clarendon Press, 1920 : [titre] Ξενοφῶντος Κυνηγετικός. (ff. 76r-106r) Manuel Philès, Versus de animalium proprietate, éd. F. Dübner, F.S. Lehrs, Poetae bucolici et didactici, Paris, Didot, 1862, p. 3-68 : [titre] Τοῦ σοφωτάτου καὶ λογιωτάτου κυρίου Μανουήλου τοῦ Φιλῆ, στίχοι ἰαμβικοί, πρὸς τὸν αὐτοκράτορα Μιχαὴλ τὸν Παλαιολόγον, περὶ τῆς τῶν ζῴων ἰδιότητος, [titre final] Τέλος. Τῷ θεῷ δόξα.

                  Description : Ce manuscrit a été copié, pour le poème d’Oppien de Syrie, sur le Paris. gr. 2736, manuscrit qui a lui-même été copié par Bartolomeo Zanetti (voir l’article de C. Förstel, p. 78) sur l’Oppien de la bibliothèque du cardinal Bessarion, aujourd’hui le Marcianus gr. 479, qui remonte au début du XIe siècle et qui comporte environ 150 miniatures. La copie a été achevée en 1554 par Ange Vergèce, comme nous l’apprend la souscription au bas du f. 106r : Ἐγεγράφει τὸ παρόν βιβλίον, ἐν Λευκιτίᾳ τῶν παρησίων, ἐπὶ βασιλέως Ἐρρίκου βου’, χειρὶ Ἀγγέλου Βεργικίου τοῦ Κρητὸς, ,αωφωνδω’. Ange Vergèce, d’origine crétoise, est d’abord actif à Venise où il achève, le 28 mars 1535, la copie de son premier manuscrit daté, le Paris. gr.1822. Puis, à partir de 1539, il travaille au service du roi de France. Il restera en France jusqu’à sa mort en avril 1569. Pendant les dernières années de sa vie, Ange Vergèce rentabilise ses travaux préparatoires à la copie d’un manuscrit en multipliant les exemplaires d’un même texte. C’est le cas pour Manuel Philès mais aussi pour Euclide, Élien ou Georges Pachymère (voir M.-P. Laffitte, 2002, p. 26-27). Le Paris. gr.2737 est le dernier manuscrit grec entré dans la Bibliothèque royale de Fontainebleau.

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 08/03/2010

                  Fermer
                  Première page Page précédente Aller folio
                  Page suivante Dernière page (Vue 166 / 232)
                  Télécharger / Imprimer
                  Fermer la popin

                  Téléchargement

                  Vous avez la possibilité de récupérer un fichier informatique contenant plusieurs pages de l'ouvrage. Ce fichier peut être au format Acrobat PDF, JPEG monopage ou texte non structuré txt. Vous pouvez ainsi consulter le document sous ces différents formats et les imprimer.

                  Choisissez le format du fichier:
                  PDF
                  JPEG (Seulement page à page sur la page en cours)


                  Choisissez de télécharger :
                  le document entier
                  une sélection du document


                  En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utilisation et je les accepte.

                  Fermer
                  Contribuer

                  Signaler une anomalie

                  Vous souhaitez signaler une anomalie sur le document suivant :

                  Titre : Pseudo-Oppien , Xénophon et Manuel Philès.

                  Auteur : Pseudo-Oppien. Auteur du texte

                  URL de la page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b60005220/f166.item


                  Merci de décrire l'anomalie rencontrée le plus précisément possible, grâce aux propositions ci-dessous et/ou à la zone de commentaires.


                  Nature du problème :

                  Données bibliographiques erronées

                  Incohérence entre les données bibliographiques et le document affiché

                  Image(s) floue(s) ou tronquée(s)

                  Document incomplet ou page(s) manquante(s) :

                  Table des matières incohérente ou incomplète

                  Problème de téléchargement

                  Document inaccessible

                  zoom

                  OCR/texte

                  mode écoute

                  mode plein écran

                  autres (à préciser dans le champ commentaires)

                  Autres (à préciser dans le champ commentaires)


                  Commentaires :



                  Laissez nous votre courriel afin que nous puissions vous répondre:


                  Veuillez recopier les caractères que vous voyez dans l'image.

                  La saisie n'est pas conforme à l'image affichée

                  Fermer
                  Acheter une reproduction
                  Fermer la popin

                  Acheter une reproduction

                  Pour commander une image en haute définition au sein de ce document, merci de sélectionner la page souhaitée puis de cliquer sur "Acheter une reproduction". Par ce moyen, seule la commande d'images à l'unité est possible. Si vous souhaitez commander un nombre important d'images ou pour toute autre demande, merci de nous contacter via ce formulaire

                  Fermer

                  Envoyer par courriel

                  Fermer
                  Un courriel a été envoyé au destinataire Suite à un problème technique, le courriel n'a pas pu être envoyé. Veuillez réessayer, s'il vous plaît.
                  Fermer

                  Partager

                  Permalien sur ce document

                  Permalien sur cette page
                  Lecteur exportable

                  Vignette exportable
                  Envoyer par courriel

                  Blogs et réseaux sociaux