Informations détaillées

Titre : 
Missel de Saint-Denis.
Date d'édition : 
1041-1060
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
Saint-Vaast d'Arras. - Décoration composée de peintures en pleine page (15v: Christ en majesté, 16r: Crucifixion, 71v: martyre de saint Etienne, 106v: communion de saint Denis), en demi-page (129r: Vierge et deux anges), d'encadrements ornés pour les pages d'incipit (13v, 14r, 15r), de lettres historiée (127v: Christ en majesté) et ornées (13v, 14r, 15r, 16r, 18v, 20r, 24r, 30r, 40v, 43v, 45r, 47v, 50v, 55r, 55v, 56v, 59v, 61v, 71v, 89r, 90r, 103v, 106r, 107r, 108v, 110v, 112r, 114v, 118v, 121r, 133r), ainsi que de bouts de ligne ornés (17r, 17v). Fonds pourprés, emploi abondant de l'or.Le style du décor ornemental des initiales et des encadrements est proche de celui des manuscrits exécutés à Saint-Vaast d'Arras au milieu du XI e siècle: les entrelacs, les motifs tressés, les rinceaux et les feuillages charnus aux formes variées résultent d’un syncrétisme entre la tradition carolingienne franco-saxonne et le style insulaire de la fin du X e siècle. - Les peintures en pleine page se démarquent en revanche des productions arrageoises de l’époque par leur style hautement pictural, leurs coloris somptueux et leur iconographie élaborée. Les rehauts de blanc sur les visages, les chevelures noires, le flottement des figures au sein d’un espace indéfini, les lignes atmosphériques ondulantes et le hiératisme de la figure du Christ (f. 15v) renvoient à des modèles ottoniens (en particulier des manuscrits d’Echternach), peut-être introduits à Saint-Vaast avec la venue du réformateur lotharingien Richard de Saint-Vanne en 1008. - Parchemin. - 165 ff. - 310 × 220 mm. - Reliure maroquin rouge sur ais de bois, formée d'éléments hétérogènes : au plat sup., plaque d'orfèvrerie représentant une Crucifixion sur fond de feuille d’or gravé, repoussé, filigrané et orné de pierres précieuses et de perles remontant du XI e s. (partie centrale et reliefs d’or) et du XIII e s. (bordure extérieure). Deux figurines d’ivoire de morse représentant la Vierge et saint Jean encadrent une croix d’or, dont le Christ d’ivoire a disparu. Le graphisme et l’élégance des proportions permettent de situer l’exécution de ces figurines vers 870-875 et de les attribuer à un artiste de l’école palatine influencé par le style de Liuthard. Le plat inférieur est occupé par une plaque de cuivre doré, gravé et ciselé, insérée dans un cadre d’argent estampé et contenant la figure de saint Jean l’Évangéliste. Cette plaque d’origine française, du premier tiers du XVe siècle, provient de la reliure des Évangiles de Saint-Denis ( BnF, N.A.L. 305 ). Traces de fermoirs, dos orné du clou de Saint-Denis, tranches marbrées rouges et bleues ; cf. Goupil et Laffitte, Reliures précieuses , pl. 29 et 30. - Estampille à l'encre noire « BIBL S DION IN FRANCIA » (2). Estampille de la Bibliothèque nationale type Josserand-Bruno n°17 (1792-1804)
Description : 
Mécénat : Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : PlnskyFA
Description : 
Le contenu de ce missel illustre l'évolution du sacramentaire aux Xe-XIe siècles : on n'y trouve pas encore les lectures bibliques, mais des prières sont mélangées aux oraisons et aux préfaces pour la plupart des messes. Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus (ff. 1v-3); Calendrier de Saint-Denis (ff. 3v-5r); Ordo missae (ff. 5r-12r); Préface (ff. 13v-15r); Canon (ff. 16r-17v); Messes du temporal et du sanctoral (ff. 18r-71r); Sanctoral (ff. 71r-116r); Commun des saints (ff. 116r-120r); Messes diverses (ff. 134r-165v).Pour le détail du contenu, voir Victor Leroquais, Sacramentaires, I, 142-143.Le sanctoral accorde une place exceptionnelle à saint Vaast, le patron de l'abbaye où le ms. a été copié et dont le nom est inscrit en lettres d’or, mais ce Missel a été adapté à l'usage liturgique dyonisien, comme en témoignent, au calendrier, dans le sanctoral et dans les messes, les nombreuses fêtes liées à Saint-Denis (24 février: dédicace de l'église Saint-Denis; mention des saints Denis, Rustique et Eleuthère dans les litanies, f. 48v, présence dans le sanctoral de leur translation (f. 83), de leur vigile et de leur passion (f. 105v, 106r), messe commémorant ces saints (f. 131v)...).Notation neumatique française passim pour les prières.
Description : 
Ce Missel a été commandé à l’ abbaye de Saint-Vaast d’Arras pour être adapté à l’usage liturgique dionysien. Il provient du Trésor de l' abbaye de Saint-Denis (figurant dans l'inventaire de 1505), remis à la Bibliothèque nationale le 30 septembre 1791 (cf. B.n.F., département des Manuscrits, Archives Ancien Régime 66, registre des acquisitions du département des Manuscrits 1760-1792, f. 266 « S. Denis. Ms. sur velin contenant des liturgies, avec des notes » ; cf. L. Delisle, Cab. des mss. , II, 3).
Description : 
Lieu de copie : Saint-Vaast d'Arras
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b105511278
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 9436
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc774610
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
07/11/2017


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés