Informations détaillées

Titre : 
Beatus. Commentaire sur l'Apocalypse.

Type : 
manuscrit

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Langue : 
Latin

Format : 
Volume sur parchemin. - 167 feuillets, y compris la garde de la fin. - Écriture sur deux colonnes, du commencement du XIII e siècle. - 440 × 305 mm

Description : 
Il y a des lacunes après chacun des feuillets cotés 1, 2, 4, 75, 114, 129, 137, 146, 150, 159, 165 et 166. Ce ms. tire un prix particulier des 69 peintures dont il est orné et dont une douzaine occupent des pages entières. Le tableau suivant montre le rapport de ces peintures avec celles qui ornent trois autres exemplaires de l'Apocalypse de Beatus [Note : Sur ces trois mss. voyez la notice que j'ai insérée en 1880 dans le volume intituté : " Mélanges de paléographie et de bibliographie, " p. 117-148. — Depuis, sous le titre " Die Apocalypse in den Bilderhandschriften des Mittelalters " (Vienne, 1885, in-8°), le docteur Th. Frimmel a publié d'intéressants détails sur les Apocalypses peints, et notamment sur l'exemplaire de Beatus conservé à Turin. — D. Marcelino Gutierres del Caño a donné une description détaillée de l'Apocalypse de Beatus conservé à Valladolid ; voyez Codices y manuscritos que se conservan en la biblioteca de la universidad de Valladolid (Valladolid, 1888, in-8°), p. 16-39. — Tout récemment, don Francisco de Bofarull y Sans a étudié d'une façon approfondie l'Apocalypse de l'église de Girone, qui avait figuré en 1888 à l'Exposition de Barcelone : Los codices, diplomas é impresos en la Exposicion universal de Barcelona (Barcelona, 1890, in-8°), p. 15-50] savoir : l'exemplaire de l'abbaye de Saint-Sever (ms. latin 8878 de la Bibliothèque nationale), l'exemplaire qui a figuré en 1879 à la vente de M. Didot, et l'exemplaire acquis en 1879 par la Bibliothèque nationale (ms. NAL 1366). Ms. 2290. Ms. 8878. Ms. Didot. Ms. 1366. Fol. 1 N° 1 23 25 " 2 2 [Note : Notre-Seigneur, deux anges et saint Jean] " " " 3 3 24 26 1 4 v° 4 25 27 2 13 5 " 29 " 13 v° et 14 6 26 28 3 18 v° 7 27 30 " 19 8 28 30 " 20 v° 9 30 31 4 26 10 31 32 5 29 v° 11 32 33 6 33 v° 12 33 34 7 36 v° 13 34 35 8 40 14 35 36 9 44 15 36 37 10 48 v° 16 37 38 11 53 v° 17 38 " " 56 v° 18 " 40 12 70 v° 19 39 41 " 73 v° 20 40 42 " 78 21 42 44 13 79 v° 22 43 45 " 89 23 " 46 " 91 24 45 47 15 92 25 46 48 16 93 v° 26 48 49 17 94 v° 27 49 50 18 95 28 50 51 19 96 v° 29 53 54 22 98 30 54 55 23 99 31 54 55 23 100 v° 32 54 55 23 102 v° 33 55 56 24 105 34 56 57 25 106 v° 35 57 58 26 107 v° 36 58 59 27 108 v° 37 59 60 28 109 38 60 61 29 et 30 110 v° et 111 39 61 62 32 117 40 62 65 34 118 v° 41 " 66 " 122 v° 42 63 109 35 123 43 64 110 35 126 44 " 67 " 128 45 " 68 36 131 46 67 70 " 132 v° 47 68 71 38 133 v° 48 69 72 39 135 49 70 73 40 135 50 71 " 41 135 v° 51 71 74 42 137 52 72 75 43 137 v° 53 74 76 44 139 v° 54 75 77 [Note : Pluie de feu] 45 141 55 " 79 48 142 56 " 80 49 147 v° 57 " 82 " 148 58 80 83 51 150 v° 59 81 84 52 152 60 " 86 " 153 61 " 87 54 154 62 84 86 " 155 63 85 89 56 156 64 86 90 " 157 v° 65 " 91 " 159 v° 661 " " " 160 67 87 92 57 161 v° 68 88 " " 162 69 89 95 59 166 70 91 97 " L'une des peintures les plus remarquables est la mappemonde qui couvre le fol. 13 v° et le fol. 14 recto.

Description : 
Ce manuscrit, qui offre beaucoup d'analogie avec le ms. jadis possédé par M. Didot, paraît être l'un de ceux que Florez a employés pour son édition de l'ouvrage de Beatus. C'est, je crois, celui qu'il désigne en ces termes (p. XXXIX) : " Alter codex favore illustrissimae dominae D. Rosae de Chaves comparatus fuit ex alio monasterio, filiationis, ut dicunt, ejusdem regiae domus de las Huelgas, in oppido Sancti Andreae de Arroyo. Hic etiam membranaceus : verum magna foliorum parte mutilus : utilia tamen quae extant, ob variantes lectiones, et quoniam proprietatis dictionum, ut plurimum, tenacior exscriptor ejus. Aetas saeculo Ecclesiae decimo tertio non inferior. " — Sur la feuille de garde qui est à la fin de notre ms. et qui est cotée 167, on lit une note tracée au XIV e ou au XV e siècle, ainsi conçue : " Conventus Sancti Andree de R ".

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b10507217r

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, NAL 2290

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
19/01/2015


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés