Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 344 à 344 sur 502

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Récréations mathématiques et physiques. Contenant l'astronomie, la géographie, le calendrier, la navigation, l'architecture, la pyrotechnie / , qui contiennent les problèmes & les questions les plus remarquables, & les plus propres à piquer la curiosité, tant des mathématiques que de la physique... par feu M. Ozanam,... Nouvelle édition... considérablement augmentée par M. de C. G. F.

Auteur : Ozanam, Jacques (1640-1718). Auteur du texte

Éditeur : C.-A. Jombert (Paris)

Date d'édition : 1778

Contributeur : Montucla, Jean-Étienne (1725-1799). Éditeur scientifique

Contributeur : Sigaud de La Fond, Joseph-Aignan (1730-1810). Éditeur scientifique

Sujet : Mathématiques -- Ouvrages avant 1800

Sujet : Physique -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k92735w

Source : Université Paris Sud, 24620

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31047537r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 75 %.
En savoir plus sur l'OCR


RÉCRÉATÏOKS MATKÉMAt!QUKS. Matr ec tt*e~ pa? ~a* cet a<jM~ noat ~n- .a-

lf-

Matt ce t~e~ pa? ~a* cet a<jM~ ~c ncat ~nCdérerons ici cet art nous nous barnetcn~ & qu'il a de dépendant de ta géométrie 8f"t!e la ntécanique, ce qui ne laiffe.pas de préfenter plu.~ieMM que<Hons curieufes &c ut!!es, que nous attons parcourir x mefure qu'cUes s'oifruont à notre e~rit. PROBLÈME 1.

PROBLEME ï.

Tirer <M arbre /« /'o<~rt' f~: la ~/<M ~M~~ r~t~cc.

CE probt~me appartient proprement à la me-*canique mais fon ufage dans Parchite~urc notts a portés à lui donner pttttôt place ici, & à le dif. cmer, foit comme géomètre, fbitcotnme phy<t" cien. Notts allons d'abord le traiter fous ce premier afpc~t.

Galilée, qui le premier a entrepris de foumettre à la géométrie la rénitance des folides a établi fur tin raifonnement fort ingénieux, qu'un corps arrété horizontalement par une de {es extrémités comme une poutre quadrangulaire engagée dans un mur, qu'on tendroit à rompre par des poids ~Utpendtts à <bn autre extrémité, y oppote une réHdance qui eft en raifon composée de cette du quarré de la dimentton verticale, & de celle de la dimenfion horizontale. Cela feroit exactement vrai, fi la matière de ce corps étoit d'une contexture homogene c< inflexible.

On démontre aun! que, fi une poutre e!t foutenue par Ces deux extrémités, & qu'on <u(pende à fon milieu un poids tendant à la rompre, la rénftance qu'ette y oppofe e& en raifon du produit du quarré de la hauteur par la largeur, divifé par la moitié de la longueur.