Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 61 à 61 sur 452

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Mémoires sur la librairie et sur la liberté de la presse , par M. de Lamoignon de Malesherbes,... [Publié par Antoine-Alexandre Barbier]

Auteur : Malesherbes, Chrétien-Guillaume de Lamoignon de (1721-1794)

Éditeur : H. Agasse (Paris)

Date d'édition : 1809

Contributeur : Barbier, Antoine-Alexandre (1765-1825). Éditeur scientifique

Sujet : Liberté de la presse -- France

Sujet : Censure -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (XIV-435 p.) : fac-similé ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k83094h

Source : Bibliothèque nationale de France, département Droit, économie, politique, F-39392

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30865861m

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 75 %.
En savoir plus sur l'OCR


confiance de M. le. Chancelier, et que ce serait donner l'administration de la. Lib raine &.O., Parlement j ce qui aurait de très-grands in- çonvériiens. On aurait donc été forcé de donner Ja décision que je propose a comme la, plus juste. Quant à l'espèce particulière, on n'aurait prononce contre l'Auteur du livre de l'Esprit Cjtie le même jugement qui a été rendti, parce qu'il ftiriaît été fondé à dire que la loi n'avait; pas été éclaircie jusqu'à présent, et qu'ij croyait ne l'avoir pas enfreinte, ayant l'ap-,jtrobalioH du Censeur.

lye droit du Parlement à cet égard étanÇ ireconnu, servira beaucoup à contenir les Â^tev*r&. clés. ouvrages réellement mauvais» i, cependant ce moyen, s'il était employé seul serait encore insuffisant. Nous ayons dé| remarqué que le Parlement ne les empêchera pas., d'imprimer leurs ouvrages tnaiis S/eulç^ ïneht d'y mettre leur nom, et qu'en les obli?géant même, de se, nommer ils en seronÇ quittes pour faire imprimer eu pays étranger jçrti dans des imprimeries privées et, défera 4llÇS.. .• .v' II est donc, nécessaire de joindre ,d*a]«,tres précautions. Dans, la suite; de ce,^ JVIémqireç nows prlppoaerons., quelques. çhçi.ngertîçm/4