Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 6 à 6 sur 500

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Voyages de Pythagore en Égypte, dans la Chaldée, dans l'Inde, en Crète, à Sparte, en Sicile, à Rome, à Carthage, à Marseille et dans les Gaules. Tome 6 / ... suivis de ses Lois politiques et morales

Auteur : Maréchal, Sylvain (1750-1803)

Éditeur : Deterville (Paris)

Date d'édition : 1798-1799

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 6 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k82113q

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, J-11696

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30881003p

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 79 %.
En savoir plus sur l'OCR


PRELIMINAIRE

SUR LES LOIS DE PYTHAGORË.

j_j'HISTOIRE place le nom de Pythagore parmi ceux des anciens philosophes législateurs. Plusieurs villes eurent recours à lui et quelques unes des lois qu~il leur donna, se retrouvent sur les XII tables.

« Rome disent Denis d'Halicarnasse et Mazochi envoya des députés dans les villes de la Grande-Grèce pour prendre connaissa-nce de leurs lois, lorsqu'elle voulut rédiger celles des XII tables ». ce Le succès glorieux des institutions de Pythagore avait élevé les républiques de la Grande-Grèce au plus haut degré de pros~ périté SWinburne.

« Les lois de Pythagore furent regardées comme sacrées à Crotone et dans toutes les autres villes de la Grande-Grèce ».

Voy< Cicéron, Diogène Laërce Porphyre. « Les che~s de di~erentes républiques Tinrent prendre les leçons de Pythagore ~c~z~ inscript. XLV. x/ï- p< 296.

« Rome occupée toute entière à se défendre contre les ennemis de sa liberté. ne se doutait pas qu'à côté d'elle. II y eût