Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 93 à 93 sur 328

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le château de Chantilly pendant la Révolution : arrestations dans le département de l'Oise en 1793, emprisonnements à Chantilly, liste complète des détenus, documents inédits... / par Alexandre Sorel

Auteur : Sorel, Alexandre (1826-1903)

Éditeur : Hachette (Paris)

Date d'édition : 1872

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-315 p.) ; in-8

Format : application/pdf

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : Picardi1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k747082

Source : Bibliothèques de la Ville de Compiègne, 8-Lk7-16029

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31385498j

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 82 %.
En savoir plus sur l'OCR


porter leurs fruits. Aussi vit-on bientôt des membres du clergé renier leur passé, et, soit par crainte, soit par entraînement~ donner l'exemple de ces iaiblesses coupables qu'engendrent toujours les grandes secousses. C'est ainsi que le 23 brumaire (13 novembre <793), le e!'&~M Loranger, curé d'Attichy, se présenta à la séance publique oà étaient réunis le maire, les officiers municipaux et les membres du conseil de la commune, et après avoir « réclamé l'attention de l'assemblée, ntia déclaration suivante

« Je dépose tout caractère ecclésiastique'; je renonce pour jamais aux pratiques du culte catholique, que je regarde comme autant de cérémonies inventées par le mensonge et la cupidité~ aussi plus de messes, plus de vêpres, plus de confession; n'attendez plus de moi aucans actes semblables, dans ce moment où le voile de l'imposture se déchire, où la férité paraît de toutes parts, j'ai honte de vous tromper encore, je ne veux plus être prêtre, je donnerais la moitié de mon sang pour ne l'avoir jamais été, je n'en reste pas moins attaché à la véritable religion, à cette religion qui dit à chaque homme sois juste, sois. bienfaisant, fais ton bonheur en faisant celui de tes. semblables; je serai toujours l'ami et l'apôtre de cette religion, mais aussi je ne veux Plus en connaître d'autre.

6