Informations détaillées

Titre : 
[Le recueil des plus belles et excellentes chansons en forme de voix de ville, tirées de divers autheurs & poëtes françois, tant anciens que modernes . Ausquelles a esté nouvellement adapté la musique de leur chant commun, à fin que chacun les puisse chanter en tout endroit qu'il se trouvera, tant de voix que sur les instruments. Reveu & augmenté de plusieurs belles chansons nouvelles outre les pressedentes impression]
Auteur : 
Chardavoine, Jean (1538-1580?). Éditeur scientifique
Éditeur : 
[A Paris, chez Claude Micard, rue Saint Jean de Latran, à l'enseigne de la bonne Foy. 1588]
Date d'édition : 
1588
Type : 
Genre musical : air
Format : 
[8]-281 [i. e. 280] f. ; in-8
Format : 
application/pdf
Format : 
Nombre total de vues : 578
Description : 
Comprend : Fol. 1 r° - Benist soit l'oeil noir de ma dame - Fol. 4 r° - Le petit enfant d'amour - Fol. 9 r° - Le fils de putain d'amour - Fol. 10 v° - Voulez ouyr chanson - Fol. 14 r° - Ung ramonneur dedens Paris - Fol. 15 v° - Je n'aimeray jamais en vain - Fol. 17 r° - O nuict jalouse - Fol. 19 v° - O jour infortuné - Fol. 22 r° - Un jour madame Perrette - Fol. 23 v° - Laas, ma mere, je ne puis parachever - Fol. 25 v° - Rozette, pour un peu d'absence - Fol. 27 r° - Mon pere et ma mere n'ont que moy - Fol. 29 r° - Douce liberté desirée - Fol. 32 r° - Assemblez-vous, drolle de chacun quartier - Fol. 35 r° - Helas, que me faut-il faire - Fol. 36 r° - Je garde foy et loyauté à ma maistresse - Fol. 37 r° - Le soleil qui fait son sejour - Fol. 38 v° - Dormant, j'ay quelques fois songé - Fol. 39 v° - Ce n'est pas vous, passagere arondelle - Fol. 41 r° - Amour, cent fois de mainte et mainte fleche - Fol. 42 v° - Que feres vous, dites, madame - Fol. 43 v° - Despite j'ay quitte l'amoureuse flamme - Fol. 44 v° - Ceux qui peignent amour sans yeux - Fol. 45 v° - Je ne scay si sont amours - Fol. 47 r° - Ma grand' fille, approche toy - Fol. 48 r° - En quel desert, en quel bois plus sauvage - Fol. 49 r° - Je veux aymer quoy qu'on en veille dire - Fol. 50 v° - Voicy la saison plaisante - Fol. 52 v° - Mignonne, allons voir si la rose - Fol. 53 r° - Tu t'en vas, ma mignonne - Fol. 54 v° - Puisque les yeux, qui tout mon bonheur portent - Fol. 57 v° - Une brunette icy je voy - Fol. 58 r° - Vostre esprit recreatif - Fol. 59 v° - M'amour, jamais on ne vera changer - Fol. 60 v° - Vien, m'amie, vien, ma vie - Fol. 61 v° - Puisqu'amour monstre ses forces - Fol. 63 v° - Si l'amour est de telle qualité - Fol. 64 v° - Je suis passionné de l'amour de m'amie - Fol. 66 r° - D'ou vient l'amour soudaine - Fol. 68 r° - Vostre beauté excelante - Fol. 69 v° - Mais voyez, mon cher esmoy - Fol. 70 v° - L'amour avec l'honneur - Fol. 72 v° - Je souffre passion, d'une amour forte - Fol. 74 r° - Belle, helas, que je suis langoureux - Fol. 77 r° - Je suis au mourir, de mon corps part l'ame - Fol. 78 r° - Entendez, Seigneur, ce que je prononce - Fol. 79 v° - Minerve me console - Fol. 80 v° - Que sert au coeur tant de douleur - Fol. 81 v° - Mon coeur souffre grand martyre - Fol. 83 r° - Si j'avais congnoissance - Fol. 84 r° - Or est venu le temps et la saison - Fol. 87 r° - La parque si terrible - Fol. 89 r° - Las, je n'eusse jamais pensé - Fol. 90 v° - O cruel enfant, qui vas triomphant - Fol. 93 r° - Quand premier vous me feistes veoir - Fol. 94 v° - Quand j'estois libre - Fol. 96 v° - J'ay le rebours de ce que je souhaite - Fol. 98 r° - Or voy-je bien qu'il faut vivre en servage - Fol. 99 v° - Vous, jeunes gens, qu'amour desja menace - Fol. 100 v° - Fruict d'amour attendu - Fol. 102 r° - Fuyons tous d'amour le jeu - Fol. 103 r° - Mais que vaut d'entretenir - Fol. 104 n° - Plus ne veux estre à la suicte - Fol. 105 v° - Que doux ennuy te vient offrir - Fol. 106 v° - Un grand pleisir Cupidon me donna - Fol. 108 r° - Longtemps y a que je vy - Fol. 108 v° - Hastez vous, petite folle - Fol. 110 r° - Nuicts et jours me cherche Cupidon - Fol. 111 r° - Mon mary est riche, et n'est qu'un vilain - Fol. 112 v° - Ce fust le jour à pitié tendre - Fol. 114 r° - Heureuse est la constance - Fol. 116 r° - Qui peut voir ou peut sçavoir - Fol. 117 r° - O combien est heureuse la peine - Fol. 119 r° - D'estre loyal je ne puis - Fol. 120 r° - Je suis attaint, je le confesse - Fol. 121 v° - Allez-vous en, facheux tourment - Fol. 122 v° - Si bien tost l'allegeance - Fol. 124 r° - O madame, per-je mon temps - Fol. 125 v° - Ma petite colombelle - Fol. 126 v° - Fils de Venus, l'amoureuse deesse - Fol. 128 r° - Nous voyons que les hommes - Fol. 129 n° - Je ne veux plus à mon mal consentir - Fol. 130 v° - Laissez la verde couleur - Fol. 134 r° - Vivray-je tousjours en tristesse - Fol. 135 v° - Une jeune fillette de noble coeur - Fol. 137 r° - Amour faict mal son devoir - Fol. 138 v° - Un jour m'en alloit seulette - Fol. 140 r° - N'a donques peu mon amitié - Fol. 141 v° - Tant que j'estois à vous seul agreable - Fol. 142 v° - L'ennuy qui me tourmente - Fol. 144 r° - L'este chaud bouilloit - Fol. 146 v° - Puisque vivre en servitude - Fol. 148 r° - Mon oeil aux traicts de ta beauté - Fol. 149 r° - Est ce pas mort quand un corp - Fol. 151 r° - Avril, l'honneur et des bois, et des mois - Fol. 154 r° - Pendant que ce mois renouvelle - Fol. 156 r° - Baise moy, ma douce amie - Fol. 157 v° - Comme la vigne tendre - Fol. 161 r° - Mon seul bien, voicy l'heure - Fol. 163 r° - Puisque partir je m'en vois - Fol. 164 v° - Puisqu'il te faut en aller (response de la precedente chanson) - Fol. 165 v° - La servante bien s'abuse - Fol. 167 r° - Les jour et nuits, je n'ay qu'ennuis - Fol. 168 r° - Quand j'etens le perdu temps - Fol. 170 v° - Je consens, que tout leur sens - Fol. 172 v° - Que sert au coeur tant de douleur - Fol. 173 v° - Une pareille intention - Fol. 175 r° - Helas, monsieur, ostez vous tost - Fol. 176 r° - Comme la corne argentine - Fol. 179 v° - Un temps fust que je voulus - Fol. 181 v° - Par ou faut-il, pauvre, que je commence - Fol. 183 r° - Caverneuse montaigne - Fol. 184 v° - Souspirs ardens, qui au dedans - Fol. 186 r° - Faut-il qu'on mette en escrit - Fol. 188 v° - Dames qui l'amour hantez - Fol. 191 v° - Helas, mon Dieu, y a il en ce monde - Fol. 193 r° - La Diane que je sers - Fol. 194 v° - Si ce n'est amour, qu'est-ce - Fol. 195 v° - Je ne scay que c'est qu'il me faut - Fol. 197 n° - Quand viendra la clarté - Fol. 197 v° - O que d'ennuy à mes yeux se presente - Fol. 199 r° - Que te sert, amy, d'estre ainsi - Fol. 200 r° - J'ai tant bon credit qu'on voudra - Fol. 201 r° - Echo respond par les bois - Fol. 203 r° - Le cruel amour vainqueur - Fol. 204 r° - Qui voudra faire amie à son plaisir - Fol. 206 r° - O pauvre ignorance, d'un amour soudain conceu - Fol. 208 r° - Une m'avoit promis - Fol. 209 r° - Devenu suis amoureux - Fol. 212 r° - Amy, entens mes plaintes - Fol. 213 v° - Escoutez la nouvele - Fol. 215 v° - C'est dedans Paris qu'il y a un homme - Fol. 218 v° - Las, puisqu'en toy n'a foy ny amitié - Fol. 219 v° - Or escoutez la chanson d'un oublieux - Fol. 222 r° - Helas, que vous a fait mon coeur - Fol. 223 r° - Oyez la fortune, qui trop m'importune - Fol. 224 v° - He, Dieu, que c'est une estrange martyre - Fol. 225 v° - Comme l'aigle fond d'en haut - Fol. 227 r° - Douce maistresse touche - Fol. 229 r° - A qui me doy-je retirer - Fol. 231 v° - Las, que nous somme miserables - Fol. 233 r° - Quand le gri chante au son du grillotin - Fol. 234 v° - Je ne puis dissimuler l'amitié - Fol. 235 v° - Quand ce beau printemps je voy - Fol. 239 r° - Depuis le jour que l'homicide traict - Fol. 240 v° - Comme au clair soleil descouvert - Fol. 241 v° - Je me confesseray point - Fol. 243 r° - J'ay bien mal choisi - Fol. 244 v° - Si jeune je suis, je vaux beaucoup mieux - Fol. 246 v° - Mignonne bien aymée de qui j'ay l'amitié - Fol. 247 v° - Puisque l'amitié grande (response de la dame) - Fol. 248 v° - Dessous les cieux n'y a point fille nee - Fol. 250 r° - Dieu vous gard belle bergere - Fol. 253 v° - O pucelle plus tendre - Fol. 254 v° - D'où vient l'amour soudaine - Fol. 256 v° - La terre n'a gueres glacee - Fol. 259 r° - Las, quelle fille je suis - Fol. 261 v° - Je suis contrainct d'estimer - Fol. 263 r° - Ma mignonne je me plain - Fol. 264 v° - O que le ciel m'a comblé en malheur - Fol. 266 r° - Une brunette icy je voy - Fol. 267 r° - Si vous regardez, madame - Fol. 270 v° - O la mal assignée heure de mon desir - Fol. 272 v° - Qui poura dire la douleur - Fol. 273 v° - Or, nous resjouisson, chanton une chanson - Fol. 275 v° - Toute femme n'est que feu - Fol. 277 r° - Bonjour, m'amie, bonjour - Fol. 278 v° - La piaffe des filles
Description : 
Contient une table des matières
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/bpt6k70058q
Source : 
Bibliothèque nationale de France, département Fonds du service reproduction, Rés. p-Ye-440
Notice du catalogue : 
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42902478t
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
15/10/2007


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés