search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Le feu : (journal d'une escouade) / Henri Barbusse

                  Auteur : Barbusse, Henri (1873-1935)

                  Éditeur : E. Flammarion (Paris)

                  Date d'édition : 1916

                  Sujet : Guerre mondiale (1914-1918) -- Roman

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : 1 vol. (378 p.) ; in-16

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k65983d

                  Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Y2-24750

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31761560f

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Close
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 80 / 386)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Search this document

                  The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

                  The recognition rate for this document is 91.16 %.




                  LE FEU

                  ra

                  ne lui en parle pas. Il s'apercevra bien assez tôt de la
                  présence de cette jolie flamme vers qui tout son être se
                  jette et qui l'évite comme an feu follet. Pour le moment,
                  du reste, nous sommes en affaires. Il faut absolument
                  conquérir le coin convoité. On s'est remis en chasse
                  avec l'énergie du désespoir. Barque nous entraîne. Il a
                  pris la chose à cœur. Il en frémit et on voit trembler son
                  toupet poudré de poussière. Il nous guide, le nez au
                  vent. Il nous propose de faire une tentative sur cette
                  porte jaune qu'on voit. En avant!

                  Près de la porte jaune, on rencontre une forme pliée
                  Blaire, le pied sur la borne, dégrossit avec son couteau
                  le bloc de son soulier, et en fait tomber des plâtras. Il a
                  l'air de faire de la sculpture.

                  T'as jamais eu les pieds si blancs, goguenarde
                  Barque.

                  Fouterie à part, dit Blaire, tu saurais pas elle
                  est, c't' espèce de voiture?

                  Il s'explique

                  Faut que j' cherche la voiture-dentiste, à cette fin
                  qu'on m'accroche c'râtelier et qu'i's m'ôtent les vieux
                  dominos qui m' restent. Oui, parait qu'a stationne ici,
                  c'te voiture pour la gueule. a

                  Il replie son couteau, l'empoche et s'en va le long du
                  mur, hanté par la résurrection de sa mâchoire.
                  Une fois de plus, nous servons notre boniment de
                  mendigots

                  Bonjour, madame, vous n'auriez pas un petit coin
                  pour manger? On paierait, on paierait, bien entendu.
                  Non.

                  Un bonhomme lève, dans la lueur d'aquarium de la
                  fenêtre basse, une figure curieusement plate, striée de
                  rides parallèles et semblable à une vieille page d'écriture.
                  T'as bien 1* chenil, ilo.

                  Y a pas d' place dans l' chenil et pisqu'on y fait la
                  lessive du linge.


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Y2-24750

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks