Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 80 à 80 sur 386

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le feu : (journal d'une escouade) / Henri Barbusse

Auteur : Barbusse, Henri (1873-1935). Auteur du texte

Éditeur : E. Flammarion (Paris)

Date d'édition : 1916

Sujet : Guerre mondiale (1914-1918) -- Roman

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 1 vol. ([4]-378-[1] p.) ; in-16

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 386

Description : [Le feu (français)]

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : GG14182

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k65983d

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Y2-24750

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31761560f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 91 %.
En savoir plus sur l'OCR


ne lui en parle pas. Il s'apercevra bien assez tôt de la présence de cette jolie flamme vers qui tout son être se jette et qui l'évite comme an feu follet. Pour le moment, du reste, nous sommes en affaires. Il faut absolument conquérir le coin convoité. On s'est remis en chasse avec l'énergie du désespoir. Barque nous entraîne. Il a pris la chose à c?ur. Il en frémit et on voit trembler son toupet poudré de poussière. Il nous guide, le nez au vent. Il nous propose de faire une tentative sur cette porte jaune qu'on voit. En avant!

Près de la porte jaune, on rencontre une forme pliée Blaire, le pied sur la borne, dégrossit avec son couteau le bloc de son soulier, et en fait tomber des plâtras. Il a l'air de faire de la sculpture.

T'as jamais eu les pieds si blancs, goguenarde Barque.

Fouterie à part, dit Blaire, tu saurais pas où elle est, c't' espèce de voiture?

Il s'explique

Faut que j' cherche la voiture-dentiste, à cette fin qu'on m'accroche c'râtelier et qu'i's m'ôtent les vieux dominos qui m' restent. Oui, parait qu'a stationne ici, c'te voiture pour la gueule. a

Il replie son couteau, l'empoche et s'en va le long du mur, hanté par la résurrection de sa mâchoire. Une fois de plus, nous servons notre boniment de mendigots

Bonjour, madame, vous n'auriez pas un petit coin pour manger? On paierait, on paierait, bien entendu. Non.

Un bonhomme lève, dans la lueur d'aquarium de la fenêtre basse, une figure curieusement plate, striée de rides parallèles et semblable à une vieille page d'écriture. T'as bien 1* chenil, ilo.

Y a pas d' place dans l' chenil et pisqu'on y fait la lessive du linge.