search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Cours d'hippiatrique, ou Traité complet de la médecine des chevaux ... par M. Lafosse,...

                  Auteur : Lafosse, Philippe-Étienne (1738-1820)

                  Date d'édition : 1772

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : [6]-XI-XVII-[1]-402-[6] p. : pl. et portrait ; in-fol.

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k55623527

                  Source : Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, FOL-TG19-67

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30717049t

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 21/09/2009

                  Close
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 56 / 564)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Cours d'hippiatrique, ou Traité complet de la médecine des chevaux ... par M. Lafosse,...

                  Author : Lafosse, Philippe-Étienne (1738-1820)

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55623527/f56.image


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close
                  Buy a reprint
                  Fermer la popin

                  Buy a reprint

                  This document may be reproduced identically by visiting the following associate site(s):
                  TheBookEdition IkiosqueEdilivre

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Search this document

                  The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

                  The recognition rate for this document is 92.92 %.




                  OSTÉOLOGIE. ii

                  DES CAVITÉS INTERNES DES OS.

                  On distingue dans les os trois sortes de cavités ; i.° celle qui règne dans Pintérieur des
                  s lonss est renfermée la moelle proprement dite ; a.° celles qui se voient aux extrémités
                  es mêmes os longs , Ôc dans Pintérieur des plats, est déposée la moelle qui a le moins

                  consistance ; 3. 0 de petites, ou des pores ouverts, qui pénétrent la substance des os, ôc

                  font jour de dehors en dedans.

                  De toutes ces cavités , il n'y en a point dont Pusage paroisse mériter plus d'attention que
                  elle est logée la moelle en masse ; cependant Pusage des deux autres espèces de cavités
                  'est pas moins intéressant à connoître pour raisonner sur les différens phénomènes ou acci-
                  ens dont les os sont susceptibles.

                  DE LA CONNEXION DES OS.

                  On appelle connexion, Punion de différens os par le moyen des cartilages, des liga-

                  ens ou des muscles conjointement ou séparément.

                  '! De ces trois sortes de connexions résultent autant de différentes articulations.

                  J La première se fait avec un mouvement très sensible , la seconde sens mouvement, la

                  oisième avec ou fans mouvement.

                  ? L'árticulatiòn avec mouvement très sensible a été nommée diarthrose par les Grecs , la

                  èconde synarthrose , ôc la troisième amphiarthrose.

                  i La première de ces articulations n'a jamais lieu fans des cartilages intermédiaires , ôc le

                  ouvement qui s'y fait, s'exécute en tous sens, en devant, en arrière , fur les côtés ÔC

                  íbiculairement , comme on peut le voir dans l'árticulatiòn du bras avec Pépaule , de la

                  lisse avec les os du bassin, ÔC mçme de la tête avec la première vertèbre du col.

                  $ La seconde permet seulement aux parties mobiles de se porter en devant ôc en arriére,

                  est le mouvement d'une charnière. Cette articulation est nommée ginglyme ; on le distingue

                  ginglyme parfait ôc en ginglyme imparfait. Le parfait a lieu dans l'árticulatiòn du canon

                  ec Pos du paturon , ôc dans celle de l'os du paturon avec l'os coronaire ; Pimparfait est

                  rticulation du cubitus ôc du radius avec l'humérus.

                  & De la troisième espèce d'articulation , nommée arthrodie par les Grecs, résulte un mou-

                  ment en coulisse ; c'est celui d'un os qui glisse fur un autre. On peut donner à cette

                  rnière articulation le nom de planiforme ; elle se voit dans celle des os du genou entr'eux,

                  si que dans celle du jarret, mais beaucoup mieux dans le frottement de la rotule fur le
                  ur.

                  ; La diarthrose renferme encore le mouvement de pivot qui est un mouvement en tous
                  s ; tel est celui de la première vertèbre fur la seconde.

                  La synarthrose , ou articulation sans mouvement, en comprend trois autres ; sçavoir, la
                  ure , Pharmonie ôc la gomphose.

                  L'árticulatiòn immobile par suture est ainsi nommée de sa ressemblance avec une couture
                  acérée. Elle se divise en vraie ôc en fausse. La vraie est celle dont les traces sont fi

                  arentes , qu'elles représentent des découpures de dents de scie engrenées ; telle est Parti-
                  ation ou la jonction des pariétaux entr'eux ôc avec l'occipital. La fausse est formée

                  dessillons prolongés s'engrennent des éminences ou lignes osseuses dont le diamètre
                  lant est propre à les remplir. Des anatomistes ont donné à cette espèce d'articulation ,

                  om d'harmonie ; c'est celle de l'os frontal avec les os du nez, de la partie écailleuse des

                  poraux avec le pariétal, ôcc

                  - a gomphose est la troisième espèce d'articulation synarthrodiale dans laquelle Pos est


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, FOL-TG19-67

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks