Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 207 à 207 sur 738

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise. Tome 1 / ... Par le P. J.-B. Du Halde,...

Auteur : Du Halde, Jean-Baptiste (1674-1743). Auteur du texte

Auteur : Régis, Jean Baptiste (1663-1738 ; père). Auteur du texte

Éditeur : P.-G. Le Mercier (Paris)

Date d'édition : 1735

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. : cartes ; in-fol.

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 600

Description : [Description de la Chine (français)]

Description : Comprend : Observations géographiques sur le royaume de Corée

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Sinica1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k54962623

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, FOL-O2N-39 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33990663r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/04/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 84 %.
En savoir plus sur l'OCR


ia-a DÊSCRIPTî ON DE L5EMPIRË DE LA 'CHINE,

Je n ai pu me dispenser de m'étendre assez au long sur cette Capitale-, parce qu'elle est comme Famé de ce grand Empire., quelle lui donne le mouvements ■3c qu'elle en entretient toutes les parties dansl'ordre : je serai beaucoup plus court en parlant des autres Villes, fur tout de celles qui n'ont rien de particulier, qui les distingue du commun. J'ajouterai

seulement, qu'outre la Juriídiction générale que Pekjng a sur tout l'Empire, par les six Cours Souveraines relie a comme les autres Capitales des Provinces , un Ressort particulier , qui comprend vingt-six Villes , dont six sont du second Ordre, 6c les virigt autres sont du troisième Ordre.

SECONDE VILLE

PAO TING FOV.

IEJ|SL^SH ET TE Ville est la défjllp^^^ ! meure du Viceroi de la |S G Sl ! Province, Elle a vingt VirI

VirI í ' *es ^ans ^on district > ^ont PS^^^3| j trois sont du second Ordre , 6c les dix-sept autres du troisième Ordre. Son Territoire est très-agréable 6c également fertile. Au Midi de la Ville on découvre un petit Lac célèbre par la quantité de ces fleurs 'qu'on y trouve, & que les Chinois appellent Lien boa. Ce sont desffeursjefquelles ressemblent assez au Nénuphar., ou Nymphéa, qui sont peu estimées en Europe , mais dont on fait grand cas à la Chine, parce qu'elles forit bien différentes de celles d'Europe > en çe que les fleurs en sont doubles, que îes couleurs en sont bien plus vives 6c plus variées , 6c qu'elles ont beaucoup

d'autres qualítez que j expliqué ailleurs»

Il faut néceíïàirement pastèr par cette Ville pour se rendre de Pekjng dans la Province de Chan fi : c'est une des plus belles & des plus agréables routes qu'on puisse tenir. Tout le Pays est plat 6ccultivé, le chemin uni, 8c bordé d'arbres en plusieurs endroits, avec des Murailles pour couvrir & garantir les campagnes :: c'est un passage continuel, d'hommes, de charettes-, 6c de bêtes de charge. Dans Fespace d'une seulelieue de chemin, on rencontre deux ou trois Villages qu'on traverse , sans compter ceux qu'on voit de tous cotez à perte de vûë dans la campagne. On passe les Rivières fur de fort beaux Ponts à plusieurs arches.