Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 215 à 215 sur 542

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : La Géographie : bulletin de la Société de géographie / publié par le baron Hulot,... et Charles Rabot,...

Auteur : Société de géographie (France). Auteur du texte

Éditeur : Société de géographie (Paris)

Date d'édition : 1914-07

Contributeur : Hulot, Étienne (1857-1918). Éditeur scientifique

Contributeur : Rabot, Charles (1856-1944). Éditeur scientifique

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 34031

Description : 1914/07 (T30)-1915/12.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k377664

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb344243809

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb344243809/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 95


Malheureusement la ville est malpropre.

L'usage est de laisser errer une foute immonde de cochons qu'on rencontre à chaque pas. La plupart ont une coupure sur l'oreille, signe qui indique qu'ils sont consacrés aux âmes du purgatoire; au moyen de cette consécration, chacun s'empresse de nourrir l'animal et le propriétaire retire à la fin de l'année plus que les âmes du purgatoire le fruit de sa ruse pieuse.

Théviôtte a été frappé du caractère de grandeur des monuments. Il admire l'église Saint-Jean, desservie par le clergé de l'ordre, ou reposent les grands maitres et les chevaliers, le palais du grand maitre « spacieux et beau ». « En un mot dit-il, tout ce qui appartient au gouvernement dans Malte est marqué au coin de la grandeur et de la magnificence. ? » Enfin il s'étend longuement sur les fortifications

La ville deMalte considérée comme ville de guerre peut passer après Gibraltar l' pour la plus redoutable de l'Europe nulle part on ne voit un luxe d'ouvrages aussi i grand, combiné avec les difficultés naturelles.

L'escadre quitta Malte le 1°'' messidor an VI (1U juin n98). Quatre jours plus tard, Théviôtte ressent les premiers effets du climat africain La chaleur devient très sensible même en mer. Il est difficile de supporter un soleil ardent sous un ciel toujours pur, quand le vent. ne rafraîchit pas l'air. En revanche les soirées et les nuits sont extrêmement agréables rien de plus tempéré que l'atmosphère, rien de plus net, de plus brillant que le spectacle du ciel dans ces parages pendant la nuit.

La traversée approche de son terme

6 meMt~O)' (24 juin). On travaille.aux proclamations nécessaires pour éclairer le peuple égyptien; on cherche de toutes parts les caractères arabes. Le 8 messidor (2C juin) la Crète, dont les sommets sont couverts de neige, apparaît « à quatre ou cinq lieues au nord, dès la- pointe du jour ». Enfin le 13 messidor (l" juillet) « dès le matin on découvre la ville d'Alexandrie )).

I'V

Le récit de la prise d'Alexandrie, inséré dans le journal de Théviôtte n'ajoute rien a. ce qu'on savait par ailleurs. Ralliement des embarcationschargées de. troupes autour de la galère la ~c<otre montée par le généraF en chef dans la soirée du 13 messidor (ler juillet); débarquement pendant la nuit; mouvement en avant des divisions Menou, Kléber et Bon à quatre heures du matin le 14 messidor (2 juillet); arrivée devant Alexandrie à