Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 160 à 160 sur 908

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1781

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1781.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35800

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 77


jr jr ~t

~7~ nouvelle 7;7~c~ ~r /?~~

de diriger le feu avec ~~r~ dans les opérations

délicates de la C~/77;

Par M. le Comte DE MiLLY.

~\N entend par anaiyfe la décompofition des corps,

c'e~-à-dire la défunion &: la réparation de leurs prin-

cipes ou parties confiituantes; mais il eu: extrêmement diiRciIe,

~p< pas ctIrejmpo~Me, d'obtenir ces principes dans

~JE~ & tels qu'ils font dans les corps, fur-tout dans Ie_regne~nimai & végétal, où les individus font très-

r /<M ~ompo~s.Un n'a employé ~fqua p~ènt que deux moyens pour les ~parer,Jejeu cciadion des diffoivans appelés en Chimie, w~~j. pP

Le premier eft ~u;et à des inconvéniens multipliés à l'infini,

& qui rendent ce moyen presque toujours in~u~n~nt, fur-

tout lorsque les ïub~ances qu'on analyse contiennent des

principes qui ont une grande adhérence les uns avec les

autres; ce qui fait que ie volatil, pouffé par le feu, emporte

le fixe avec lui, & tout eft confondu; & fi la chaleur eft trop

foible, le fixe i'anaiyfe efLincûmpiète.

~~J~~ Mais un inconvénient beaucoup pius grand de ranalyfe ~decompc~~L principes prochaL des corps tres-compofes carces principes étant eux-même. tres-compofes & d'une mixtion fouvent très-délicate, iis ne peuvent apporter i'adion du feu fans s'altérer & changer

de nature par les nouvelles combinaisons qui ~c forment

telles ïont en générai toutes les fubftances dont les principes

ne font pas doués d'une grande volatilité, comme les huiles