Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 511 à 511 sur 1043

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1771

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1771.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35697

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 77


Le grain 'du papier efl fouvent défiguré par les feutres lorsque ces éton~s, n'étant point garnies à leur furraced'un lainage abondant qui en doit couvrir exaélement le tif Tu intérieur ie iainent à découvert. Si ion couche les feuilles de papier deffus ces fortes d'étoffes peu garnies de laines où qu'on les Soumette à la preffe au milieu de ces étoffes, elles prennent la trace de leur tiffu dans les endroits mal couverts; &; ces nouvelles empreintes réunies à celles du grain compofent une efpèce de Surface chagrinée irréSuiièrement. Pour prévenir ces incoivéniens les HoUandois apportent à la fabrication de leurs reutres la plus grande attention ifs: composent la trame de ces étoffes avec des laines longues de Ftife & de Northoliande, & ifs ont foin d'ailleurs de les teindre dans une forte-décoction d'écorce de chêne&. d'auine, qui contribue' par fa Hipticité à coucher le lainage fur ie tiffu a le feutrer & à rendre ces étoffes beaucoup plus durables que les nôtres qui n'ont pas reçu ces' préparations..

Le grain du papier fert à des yeux exercés à reconno!tre la fineffe & l'égalité de la pâte comme le tiffu dans les étorres indique les qualités de la chaîne & de la trame. Tous ceux qui font ufage du papier ont pu apprécier les avantages de celui qui a fon grain adouci, fur un papier qui, l'ayant prefque perdu totalement fous latine ou fous le marteau, ne préfente qu'une furrace unie fur laquelle les mouvemens de la plume font incertains; d'un autre côté ils ont fenti les obUacies qu'un grairt trop gros, inégal!, rempli de filamens mat couchés, oppofe à ces mouvemens. Pour montrer maintenant comment les Hollandois font parvenus par leurs procédés à communiquer au papier le degré d'apprêt le plus favorabteà tes ufages fans détruire ton grain je crois devoir m'attacher à décrire trois points principaux de leur travail, paj'ceque la ditcuiMon de ces trois points furru a pour'donner une idée complète de leur méthode. Je parierai donc i.° de L'échange en porter blanches 2.° de la conm'ucHon & de l'avantage de leurs étendoirs~ ~.° de leur collage & de t'échange après fe collage. J'indiquerar rapidement à chacun de ces articles tout ce qui concerne la pra-~ Uque françoife afin qu'on puiffe en faire la comparaijon..