Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 244 à 244 sur 730

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Mémoires de mathématique et de physique, présentés à l'Académie royale des sciences, par divers sçavans, & lûs dans ses assemblées

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Moutard (Paris)

Éditeur : Moutard (Paris)

Date d'édition : 1763

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 3516

Description : 1763 (T4).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k34812

Source : Bibliothèque nationale de France

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32813419g

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32813419g/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 65 %.
En savoir plus sur l'OCR


e~Y~ceÏi;-à~re(p'eHeë~~ & 7fans autre my0èré,< m~ Le &it ~utoit aux yeux, maïs pefjfonne,que je lâche, ne i'avoit dempiTtre. VIH. II eu: évident que les complémens de deux termes corre&ondans fe- correfpondent auûi entr'eux & de la même e manière dans leur bande, & par une fuite que ies quatre font en proportion en ~n~ dans le même ordre qu'ils ont été écrits dans le quarfé. Q~tatre termes am~ choi6s, forment ce qu'on nommera ci-après de termes, & dont on.prévient qu'il JÈra~~ un perpétuel uCage, IX. Comme les, enceintes lont les é!emens du quarrë, tes quadriges le- font de l'enceinte, & leur, nombre y e~ déterminé par le côte de ceUes-ci, diminue de l'unité eMes y terminent, tantôt un quarre, comme la quad;'Hle

( Y, tantôt un para!!c!ogramme, comme ~j~~

( tantôt unpal:anélogramn~e;comm~/1114mefigl"Jre),-

3t. ~6..

tantôt, ce qui e~pai-ticuïier aux quarresjmpairs,

,3~' une bj&nge/comme, r <?. Lc$ quadrilles de

r

Ïapremièree~pèce font en tout quarré les éiemens particuliers des diagonales, comme celles de la dernière te iont dans ies impairs des deux bandes qui forment la croix. Ces bandes ~tant, par une fuite de leur pontion ,M ~7~o/ elles, .s'en fervent mutuellement en cette occaCon, & l'une marie deux de fes termes avec deux de l'autre pour former une quadriite. X. Conûdérohs maintenant la ~uite proposée < ~v~ On pôurroit retendre fur une ~euie îigne, mais if fera- plus commode de jfuivre la pratique indiquée par M. d'Ons-cn~ e Bray~. On en écrira, dpnc d'abord toutiRmpiement la première moitié, puis l'autre mph~ ternie â ~ous première, dirigeant cette féconde ligne à contrc-&ns, & remontant de droite a. gauche, comme on voit ici ia fuite dont on s'eH: .Érvi poui' remplir le quarre de 6 an cote.

.~V"

:200 MEMOIRES; PRÉSENT

.1

;t. <& ~4c4~. ~a~

~Jfc.