search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : L'Univers. , Algérie / par MM. les capitaines du génie Rozet et Carette. États tripolitains / par M. le Dr Ferd. Hoefer. Tunis / par le Dr Louis Frank,...

                  Auteur : Rozet, Claude-Antoine (1798-1858)

                  Auteur : Carette, Ernest (1808-1890)

                  Auteur : Frank, Louis (1761-1825)

                  Éditeur : Firmin Didot frères (Paris)

                  Date d'édition : 1850

                  Sujet : Algérie -- Histoire

                  Sujet : Algérie -- Géographie

                  Sujet : Tripoli (Liban)

                  Sujet : Tripoli (Libye)

                  Sujet : Tunis (Tunisie) -- Histoire

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : 3 parties en 1 vol. (32-347-128-228 p.-[7] f. de pl.-[1] dépl.) : carte et pl. gravées ; in-8

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k30796c

                  Source : Bibliothèque nationale de France

                  Relation : Notice d'ensemble : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39203147m

                  Relation : Titre d'ensemble : L'Univers : histoire et description de tous les peuples

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308770555

                  Description : Comprend : États tripolitains ; Tunis ; Précis historique des révolutions de Tunis

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 15/10/2007

                  Close
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 421 / 732)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : L'Univers. , Algérie / par MM. les capitaines du génie Rozet et Carette. États tripolitains / par M. le Dr Ferd. Hoefer. Tunis / par le Dr Louis Frank,...

                  Author : Rozet, Claude-Antoine (1798-1858)

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k30796c/f421.image


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close
                  Buy a reprint
                  Fermer la popin

                  Buy a reprint

                  This document may be reproduced identically by visiting the following associate site(s):
                  TheBookEdition IkiosqueEdilivre

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Search this document

                  The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

                  The recognition rate for this document is 92.82 %.




                  ETATS TRIPOUTAIKS.

                  4&

                  mètres, etformeuneespècedefataise
                  crenséede toutes partsentombeaux. Des
                  fragments de marbres et de statues,
                  épars et là, témoignent de l'ancienne
                  splendeur de cette cité. Les excavations
                  sépulcrales sont remarquables par la
                  prodigieuse quantité de niches taillées
                  dans le roc, et dont les plus spacieuses
                  paraissent avoir servi de chapelles aux
                  premiers chrétiens. Le séjour des chré-
                  tiens à Massakhit est encore attesté par
                  les sculptures de l'intérieur d'une grotte
                  située à l'extrémité occidentale de la
                  ville. Deux colonnes à chapiteaux en
                  volute, dont un non achevé, soutien-
                  nent les angles d'une frise intérieure
                  tainée, ainsi que les colonnes, dans le
                  rocher. Cette~frise se compose de trois
                  faces chacune sculptée d'une manière
                  différente; sur celle qui est vis-à-vis de
                  t'entrée on voit un médaillon formé
                  d'une couronne de laurier, au milieu du-
                  quel est une croix entourée de deux ser-
                  pents latéralement au médaitton sont
                  de grossières arabesques, la figure du
                  cœur se trou ve souvent répétée. On ignore
                  quelle est la ville ancienne que Massakhit
                  a remplacée. Serait-ce Olbie (1) ?

                  Au sud et au nord de Massakhit on
                  aperçoit un monticule couronné de rui-
                  nes :'c'est un vaste édifice carré, dont
                  chaque côté a environ quatorze mètres de
                  iongueur des blocs de grès de deux mè-
                  tres d'épaisseur en forment les assises;
                  cependant de ces masses monolithes il
                  ne reste plus que quelques mètres au-des-
                  sus du sol.Danst'intérieur,une corniche
                  dorique et quatre chapiteaux de marbre,
                  ornés de feuilles d'acanthe et de grap-
                  pes de raisin, ont seuls échappé à une
                  complète mutilation; on les voit à demi
                  enfouis au milieu de blocs écornés et de
                  tufs renversés ou debout.

                  Le cap roMr6a, à peu de distance à
                  l'est de Massakhit, est le Zephyrium
                  des anciens. A soixante stades de la, à
                  t'ouest, se trouvait la station navale
                  d'Aphrodisias, qui devait son nom à
                  un temple de Vénus. Scytax place dans
                  ce même lieu l'île ~pAro~MKM, que
                  mentionne aussi Hérodote (IV, 169
                  Vis-à-vis de la situation présumée de
                  l'île ou du port d'Aphrodisias se trou-
                  vent les ruines imposantes de Tammer
                  (i)Comp.Sy!œsitn,ep.76.

                  4'<pr<M.!(M!. (ÉTATS TRIPOUT.

                  ou Bet<-T~mM!ef, situées sur le sommet
                  l'une colline d'où la vue embrasse de
                  magnifiques paysages, et s'étend au loin
                  dans la mer. Ce sont sans doute les ves-
                  tiges du célèbre temple de Vénus. En
                  s'avançant dans lesterres, sur un espace
                  de deux heures, chaque hauteur est
                  creusée en tombeaux, et le sol est partout
                  couvert de ruines de villages.a<t,
                  Tadenet et Koubbeh paraissent de loin
                  des collines percées circulairement. Ka/
                  /WMt, Zatrah et A'M<M hérissent la
                  plaine de quelques pierres angulaires, et
                  renferment chacun un petit château.
                  ~OM66eA (coupôle) se distingue au loin
                  à ses huit pilastres à chapiteaux, qui
                  forment une galerie couverte de longs
                  blocs monolithes, adossés contre la col-
                  line. Dans l'intérieur de la galerie est
                  une petite ouverture pratiquée dans le
                  rocher, au niveau du sol; un escalier aide
                  à y pénétrer dès que les yeux sont fa-
                  miliarisés avec l'obscurité, on se voit
                  dans une grotte dont le plafond, tapissé
                  de fougères, s'arrondit en voûte sur
                  une source d'eau limpide jaillissant
                  avec force hors de la galerie, l'eau sa
                  répand au loin dans la vallée, qu'elle
                  fertilise. Tous ces monuments étatent
                  certainement des dépendances du temple
                  de Vénus.

                  A Koubbeh vient aboutir la vallée
                  étroite et sinueuse de Betkraât, dont la
                  direction générale est du nord au sud.
                  Pour la défense de ses habitants, cette
                  vallée était bordée par intervalles (le
                  postes fortitiés. La mieux conservée de
                  ces ruines est située sur le point le plus
                  élevé et aux deux tiers de l'étendue du
                  vallon elle consiste en deux bâtisses
                  carrées, construites sur un rocher es-
                  carpé d'où l'on jouit d'une vue magnifi-
                  que. Non loin de 7~raa< jaillit une
                  belle source, qui ajoute encore aux char-
                  mes du paysage. TJn peu plus au sud
                  on rencontre les vestiges d'un village,
                  avec une tour antique qui fut pendant
                  longtemps la résidence d'un chef arabe,
                  d'où elle a pris le nom de RoM-~as.ssn,
                  qui paraît être le fa&B&Mca; des anciens.
                  Ces ruines sont à l'entrée du vallon
                  J7aff~M,qui, d'abord spacieux, se rétré-
                  cit ensuite insensiblement, et forme
                  enfin une gorge tellement étroite qu'elle
                  ressemble à un profond sii)on creusé
                  dans iamot)tt's"e; u ce point le v~uon
                  ~)KS.) 4


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks