Início Consulta
Modo texto Modo sonoro Fazer o Download do arquivo MP3
página 126 (imagem 166 sobre 502)
Página seguinte Página anterior  
  Última página Primeira página

fin. Du gr. a priv. et de katalêktikos, incomplet.

Brachycataléctkjbe vers grecs ou latins auxquels il manque un pied à la fin. De brachus, bref, court, et de katalektikos, incomplet.

CATALEPSIE, attaque d'apoplexie, dans laquelle on reste tout-à-coup fixe et immobile comme une statue privé de sentiment, le malade ne perd pas la respiration; état d'une plante ou de l'une de" ses parties, qui reste toujours inclinée ou placée comme l'on veut.-Du gr. katalêpsis, détention, arrêt; dér. du verbe katalambanô, ramener, retenir. CATALEPTIQUE, attaqué de la catalepsie plante qui reste toujours détournée. Acatalepsie défaut d'intelligence, impossibilité de saisir, de comprendre une chose; maladie du cerveau. Du gr. akatalépsia, dér. d'a priv. et de katalambanô, je prends,. je saisis.. Acataleptique, secte de philosophes qui, en doutant de'tout, préténdoient qu'il étoit impossible d'acquérir aucune connoissance certaine.

CATALOTIQUE, catulotique, re- mède qui efface les marques des cicatrices qui paroissent sur la peau. De hâta, contre, et d'oulod, cicatriser dér. d'oulé, cicatrice.

CATAPAN, gouverneur des possessions grecques en Italie, espèce de viceroi pendant les xe et xr* siècles. Du gr. kata, auprès, et de pan, tout gouverneur général, qui a la direction de tout.. De là selon M. Hase, le nom de la province napolitaine Capitanate. CATAPASME, médicament pulvérisé, dont on saupoudre quelque partie du corps.. Du gr: kata, dessus, et de passd, je répands.

CATAPHORE, espèce de coma maladie qui consiste dans un profond assoupissement.- Du gr. kataphora, chute; dér. de kata, en bas, phe'rô, je porte. CATAPHRACTAIRE, sorte de cavalier grec, armé de toutes pièces. Sou armure consistoit en cnémides pour les jambes, en cuissards, en une cuirasse, des brassards et im casque fermé; puis l'épée courte (machaira) et la hàste. Du gr. kal.aphractos, fermé de toutes parts. CATAPHRACTE, vaisseau de guerre, long et ponte; armure des cataphractaires bandage en cuirasse pour le tronc

du corps, dans les luxations des côte'âj des vertèbres, etc. De kataphractos CATAPLASME, remède extérieur, t sorte d'emplâtre. émollient, résolutif,' fortifiant, suppuratif, qu'on applique sur quelque partie du corps. Du gr. kataplasma, fait de kata, dessus et de plassâ, enduire, appliquer dessus. CATAPLEXIE, engourdissement subit, insensibilité soudaine dans les membres. Du gr. katapléssô frapper, rendre stupide ou hébété composé de kata, dessus, et de plêssô, je frappe. CATAPULTE, machine de guerre des anciens pour lancer des pierres et des traits. Du lat. catapulta, fait du gr. katapeltés, composé de kata, sur ou contre, et de pallâ, je lance.

CATARACTE, onomatopée; chute d'eau impétueuse et bruyante, occasibnée par une pente très-brusque du sol, qui tombe et se brise de roc en roc avec fracas maladie d'yeux causée par une altération du crystallin, qui le rend opaque, et obscurcit ou ôte entièrement la vue; on l'a ainsi nommée parce qu'on a cru pendant long-temps que cette maladie étoit un amas d'humeur superflue, qui s'épaississoit comme une pellicule dans l'humeur aqueuse ou dans une autre partie. En lat. cataractes, cataracta, en gr. kataraktés, de katarrlwssô, briser, renverser avec force dér. de rhassô, qui signifie la même chose.

Cataracte^ affecté de la cataracte. Cataracter (se). Ce verbe s'emploie èn parlant des yeux sur lesquels il se forme une cataracte.

CATARRHE, fluxion d'humeurs âcres qui tombent sur la tète la gorge et le poumon. Les anciens regardoient le catarrhe comme une fluxion d'humeurs qui tomboient de la tète sur les parties inférieures du corps. Du gr. katarrhoos, fait de katarrhéô composé de kata en bas, et de rhéô, couler.

CATARRHAL, sujet aux catarrhes qui tient du catarrhe accompagné de fluxion. CATARRHEUx, sujet aux catarrhes, qui en a la nature.

Cataruhectique, pénétrant, dissolvant. i CATARRHOPIE, tendance du sang vers les parties inférieures du corps. De kata, en bas", et de ihépô, je penche.

Modo texto Modo sonoro
página 126 (imagem 166 sobre 502)
Página seguinte Página anterior  
  Última página Primeira página
Início Consulta