search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Revue d'histoire rédigée à l'État-major de l'armée, Section historique

                  Auteur : France. Etat-major des armées. Service historique

                  Éditeur : Chapelot (Paris)

                  Date d'édition : 1901-1914

                  Type : texte,publication en série imprimée

                  Langue : Français

                  Format : application/pdf

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/cb32856856b/date

                  Identifiant : ISSN 19546564

                  Source : Bibliothèque nationale de France, département Centre technique du livre, 8 V 6120 bis

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32856856b

                  Description : Périodicité : Mensuel

                  Description : Etat de collection : A3, vol. 3, n° 1 (janv. 1901)-a17, vol. n° 167 (juin 1938)

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 06/08/2008

                  Close
                  First issue for the year 1905 Previous issue 1905/01 (A7,VOL17,N49)-1905/03. Next issue Last issue for the year 1905
                  First page Previous page Page
                  Next page Last page (Screen 259 / 720)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)
                  txt


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Revue d'histoire rédigée à l'État-major de l'armée, Section historique

                  Author : France. Etat-major des armées. Service historique

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k121741v/f259.image


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close
                  Order a reproduction
                  Fermer la popin

                  Order a reproduction

                  Pour commander une image en haute définition au sein de ce document, merci de sélectionner la page souhaitée puis de cliquer sur "Acheter une reproduction". Par ce moyen, seule la commande d'images à l'unité est possible. Si vous souhaitez commander un nombre important d'images ou pour toute autre demande, merci de nous contacter via ce formulaire

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  fontenoy: 10 pages found

                  p.475
                  mais les troupes hollandaises, quoique favorisées du feu de nos batteries et soutenues par deux bataillons anglais, que Son Altesse Royale envoya pour insulter Fontenoy par notre côté, n'ayant pu réussir dans cette attaque, et le fort, par une fatalité, n'ayant point été emporté ni attaqué, nous nous trouvâmes entre deux feux croisés de canon et de mousqueterie, aussi bien que de leur front

                  p.477
                  Un autre auteur, celui de la Lettre sur la bataille de Fontenoy conservée à Nancy, s'exprime de même « Le maréchal de Noailles était persuadé que nous étions battusQuand chacun des assistants eut raconté cette bataille à sa manière, le peuple de Paris rappela en un seul trait le courage de Biron, la maladie du maréchal de Saxe, la faiblesse de Noailles « Comme le maréchal de Noailles ne passe pas pour brave, écrit Grimm (2), on dit que, durant la bataille de Fontenoy, le duc de Biron changea

                  p.478
                  Au moment où les Anglais furent assez près de Fontenoy pour que leurs boulets vinssent frapper la terre autour du Roi et du Dauphin, il leur demanda de reculer à petits pas, insensiblement, pour se mettre hors de portéede Voltaire glisser sur les monuments de gloire que le Maréchal s'est élevés, et enlever à ce héros le mérite de la victoire de Fontenoy pour le donner tout entier au maréchal de Richelieu

                  p.482
                  c'est grâce à lui qu'on a tenu dans Fontenoy, dont les défenseurs ne l'ont pas vuc'est Noailles qui a pris sur lui de faire creuser une communication 1res essentielle de Fontenoy jusqu'à la redoute la plus voisine

                  p.483
                  Nous les trouverons aussi dans ce fait que, treize années avant Fontenoy, il en avait prévu les dispositions et le succès dans ses RêveriesQuand les premiers boulets étaient venus frapper sur les hauteurs voisines de Fontenoy, il avait supplié le Roi de se retirer du champ de bataille

                  p.485
                  Fontenoy et AntoingC'eût été une faute grave que de laisser là les neuf bataillons de Piémont et de Crillon, tandis que le sort de la journée se décidait au Nord de Fontenoy

                  p.486
                  Ce beau régiment resta donc inutile dans Antoing, pendant qu'on se battait à FontenoyTownshend déclare qu'un bataillon de highlanders avait été posté dans un chemin creux devant Fontenoy il s'agit sans doute de celui de Sempill, qui coopérait à l'attaque du village

                  p.489
                  le Maréchal s'aperçut de cette étourderie et ordonna sur-le-champ à quelques brigades, tant de cavalerie que d'infanterie (1), de tourner l'ennemi par notre droite à la faveur du village de Fontenoy, pendant qu'il envoyait ordre à d'autres troupes (2) de l'envelopper par notre gauche sous la protection de la redoute

                  p.491
                  Il convient d'en expliquer l'objet. (L'auteur de cette histoire rapporte ce qui lui fut dit par le maréchal de Saxe ce général, plein de bontés pour lui, et du désir de l'instruire, lui faisait part de ses moyens et de ses observations sur les manœuvres des ennemis.) Tant que l'ennemi n'avait pas pris Fontenoy ou la redoute, ses succès dans le centre lui étaient désavantageux, étant sans point d'appui

                  p.492
                  D'ailleurs, cet appât d'avantages continuels dont on l'amusait l'empêchait de réfléchir qu'il ne pouvait gagner la bataille s'il ne se rendait maître de Fontenoy ou de la redoute, et qu'il devait pour cela s'ouvrir dans le centre du front de son carré, afin d'avancer sa cavalerie dans la plaine et de protéger les manœuvres de son infanterie, qui, derrière elle et sous son appui, eût enveloppé la redoute et Fontenoy

                  Search this document

                  Rechercher dans ce périodique

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks