Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 410 à 410 sur 603

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le Mahā-Bhārata : poème épique. Septième volume, [Bhīshma-Parva, suite] / de Krishna-Dwaipayana,... ; traduit du sanscrit en français par Hippolyte Fauche,..

Auteur : Vyāsa

Éditeur : F. Klincksieck (Paris)

Éditeur : A. Durand et Pedone-Lauriel (Londres)

Éditeur : Williams et Norgate ()

Date d'édition : 1867

Contributeur : Fauche, Hippolyte (1797-1869). Traducteur

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-590 p.) ; 25 cm

Format : application/pdf

Description : [Mahābhārata (français). 1863-]

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k1163458

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 4-Z-7506 (7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34324135r

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35291344z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 94 %.
En savoir plus sur l'OCR


proches de tes escadrons de chevaux, légers comme la pensée (1), 3,988– 3,989.

Lorsqu'ils se furent mutuellement frappé le poitrail avec leurs poitrines et leurs naseaux, ils abattirent soudain leur vol, sur la terre, poussés par leur propre fougue. 3,990.

Tandis que cette armée de chevaux descendait ainsi du ciel, elle fit éclater un bruit épouvantable, comme si Garouda lui-même eût abaissé le vol de ses ailes sur la terre. 3,991.

Les cavaliers, en étant venus aux mains, ceux-ci avec ceux-là, accomplirent dans ce combat, grand roi, l'horrible mort les uns des autres. 3,992.

Dans le temps que cette mêlée extrêmement tumultueuse s'agitait, la confusion régnait alors de tous les côtés dans ces escadrons de chevaux de l'une et l'autre armée. 3 ,993.

Leurs traits brisés, leurs chevaux tués, malades de fatigue, les braves s'abandonnaient mutuellement et bientôt ils tombaient dans la destruction. 3,994.

Dès que l'armée des chevaux fut rompue et qu'il en restait peu, fils de Bharata, les héros à la suite du Soubalide sortirent à la tête de la bataille. 3,§95.

Ils étaient montés sur les plus généreux des coursiers doués d'énergie, se tenant au milieu des airs, égaux en rapidité à la vitesse de la foudre, possédant un attouchement semblable à la fureur du tonnerre. 3,996. C'étaient Gadja, Gavâksha, Vrishabha, TCharmavat, Arjava et Çouka. Ces six guerriers, pleins de vigueur, à la (1) Texte de Bombay.