Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 175 à 175 sur 603

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le Mah?-Bh?rata : poème épique. Septième volume, [Bh?shma-Parva, suite] / de Krishna-Dwaipayana,... ; traduit du sanscrit en français par Hippolyte Fauche,..

Auteur : Vy?sa

Éditeur : F. Klincksieck (Paris)

Éditeur : A. Durand et Pedone-Lauriel (Londres)

Éditeur : Williams et Norgate ()

Date d'édition : 1867

Contributeur : Fauche, Hippolyte (1797-1869). Traducteur

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-590 p.) ; 25 cm

Format : application/pdf

Description : [Mah?bh?rata (français). 1863-]

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k1163458

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 4-Z-7506 (7)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34324135r

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35291344z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 94 %.
En savoir plus sur l'OCR


fleurs (1) variées. Le héros Abhimanyou engagea un combat avec Vrihadbala. 1,683.

Le roi Koçalien dans ce conflit, souverain des hommes, trancha le drapeau du fils de Soubhadrâ et abattit son cocher. 1,684.

Celui-ci, irrité à la vue de son guide renversé du char, blessa Vrihadbala de neuf flèches. 1,685.

Ensuite, prenant deux autres bhallas acérés, ce broyeur des ennemis coupa avec l'un son drapeau, tua son cocher avec l'autre et fendit sa roue. 1,686.

Ces deux vaillants héros de se déchirer mutuellement avec des flèches mordantes. Bhîmaséna combattit sur ce champ de carnage le héros Douryodhana, ton fils, orgueilleux, enflammé, aux hostilités déclarées. Ces deux vaillants héros, les principaux des Kourouides, déchargèrent l'un sur l'autre deux averses de flèches dans la plaine du combat. A l'aspect de ces magnanimes, adroits, combattant avec des armes diverses, l'étonnement naquit dans l'esprit de toutes les créatures. Une bataille engagea avec le héros Nakoula Douççâsana,

Qui le blessa de ses flèches nombreuses, aigües, tranchant les articulations; et le fils de Màdrî lui coupa son drapeau, son arc et sa flèche, en riant, Bharatide, avec ses traits acérés. Ensuite, ton invincible fils darda sur Nakoula dans cette grande bataille vingt-cinq petites flèches. Il entama ses coursiers et fit tomber à terre son drapeau. ( De la stance 1,687 à la slance 1,694 ). Dourmoukha combattit Sahadéva à la grande force puis, le héros Sahadéva abattit dans cette grande bataille ( I ) Pous'ipaçaba/adu jsoushpitûviva.