Vous êtes ici

Histoire

Gracchus Babeuf

Proche de Marat, Gracchus Babeuf (1760-1797) soutient, contre Robespierre, une "insurrection pacifique". En réaction au conservatisme du Directoire, il fonde la "Conjuration des égaux" qui veulent poursuivre la révolution jusqu’à la réalisation d’une société assurant "l’égalité des jouissances" et le "bonheur commun". Il est guillotiné en mai 1797, en conséquence de la loi de Carnot punissant de mort la promotion de la réforme agraire de partage des terres. Les Sélections consacrées à la politique proposent un choix de titres fondamentaux de théorie politique, dont ceux de Babeuf. Celles intitulées "La Révolution française en images" offrent de très nombreuses représentations de personnages et d’événements de cette époque.