Vous êtes ici

Histoire

Georges-Jacques Danton

Figure majeure de la Révolution française, Georges Jacques Danton (1759-1794) est avocat de profession, d’une éloquence hors du commun. Il est nommé ministre de la Justice au moment de la chute du roi et parvient, par d’habiles manœuvres, à suspendre une première insurrection vendéenne et à décourager la Prusse d’attaquer la France pour soutenir la royauté. Sous la Convention, il est le premier président du Comité de salut public. Après une suite d’échecs, Robespierre est élu à sa place. Partisan d’une stabilisation qui profiterait à la bourgeoisie d’affaires, Danton s’oppose à la Terreur. Il est guillotiné le 5 avril 1794. Les Sélections consacrées à la politique proposent un choix de titres fondamentaux de théorie politique, dont ceux de Danton. Celles intitulées "La Révolution française en images" offrent de très nombreuses représentations de personnages et d’événements de cette époque.