Vous êtes ici

Littératures

Enfer

Dans les années 1830, les ouvrages imprimés dits "contraires aux bonnes mœurs", publiés sous le manteau, poursuivis ou condamnés, sont séparés du reste des collections de la Bibliothèque nationale et rassemblés afin de constituer une section distincte intitulée "Enfer" et conservée à la Réserve des livres rares. Ce fonds d’environ 2 600 volumes est représenté dans Gallica par une centaine de titres soigneusement choisis : Sade, L’Arétin, Mirabeau, mais aussi de nombreux anonymes…
Vous pouvez également consulter l’ouvrage de Guillaume Apollinaire, Fernand Fleuret et Louis Perceau paru en 1913 qui propose une "icono-bio-bibliographie" des ouvrages composant cette collection.