Antoine Sausverd et Töpfferiana : aventures d’un gallicanaute

0
Publié par Isabelle Degrange le 29 septembre 2016 dans Collections, Du côté des Gallicanautes

Aujourd’hui, Antoine Sausverd nous parle de Töpfferiana, le site qu’il a créé sur les débuts de l’histoire de la bande dessinée, de Töpffer à Rabier en passant par Gustave Doré ou Caran d’Ache.

Les Dernières Aventures de Buster Brown, R. F. Outcault, 1910

Bonjour Antoine, pouvez-vous nous parler de votre site, Töpfferiana ? Comment est-il né ?

Il y a une quinzaine d’années, j’ai commencé à m’intéresser aux bandes dessinées du XIXe siècle, période assez faste pour le genre. Je découvrais Rodolphe Töpffer, puis ses suiveurs Cham, Gustave Doré ou Nadar, mais aussi Caran d’Ache, Steinlen et, plus tard, Benjamin Rabier, qui fait le pont avec le début du XXe siècle, ou R. F. Outcault. J’avais amassé beaucoup de matériaux, sans vraiment savoir quoi en faire. Le blog m’a permis de publier mes découvertes, sans contraintes de temps ou de format.

Comment avez-vous découvert Gallica ?

Avec les années, je n’avais plus vraiment le temps de me déplacer en bibliothèque pour consulter des revues ou des albums de l’époque. C’était le début de la numérisation des fonds des bibliothèques, ce qui m’a permis de continuer mes recherches tout en restant chez moi…

Comment utilisez-vous Gallica dans le cadre de vos recherches ?

Je surveille régulièrement les dernières mises à jour, toujours nombreuses. Quand je trouve une revue intéressante, j’essaye de la dépouiller dans sa totalité pour en extraire les pages qui m’intéressent.

Une anecdote au sujet d’un document découvert dans Gallica ?

Les numérisations de Gallica m’ont permis de trouver des albums d’histoires en images qui n’étaient pas référencés jusqu’alors par les spécialistes de la période. Je pense notamment à l’Histoire de Mr Verjus par Randon ou au Mirliton merveilleux par Jules Rostaing et Telory.

histoire_de_mr_verjus_-_.randon_gilbert_bpt6k134110n.jpeg
Histoire de Mr Verjus par Randon, 1850-1859

le_mirliton_merveilleux_-_conte_.rostaing_jules_bpt6k6516452n.jpeg
Le Mirliton merveilleux, Jules Rostaing et Telory, 1868

Quels sont vos projets pour le site Töpfferiana prochainement ?

Le site est ouvert aux contributeurs extérieurs et, actuellement, je propose la publication en plusieurs livraisons de la thèse de doctorat de Camille Filliot, intitulée « La bande dessinée au siècle de Rodolphe Töpffer ».

Cette étude fournit une belle vision d’ensemble de la production et des pratiques de la bande dessinée publiée au XIXe siècle. Elle commence en 1835, date de diffusion du premier album de Rodolphe Töpffer, et s’arrête aux alentours de 1905, moment où la bande dessinée entre dans l’ère des illustrés pour les enfants.

J’aimerais également pouvoir publier des sélections de planches extraites de revues, comme Le Chat Noir ou Saint-Nicolas, ou présenter la production oubliée de dessinateurs comme Albert Guillaume ou Emile Cohl.

saint-nicolas_-_journal_illustre_pour_._bpt6k424400m_0.jpeg
Saint-Nicolas : journal illustré pour garçons et filles, 1913

Qui est susceptible de vous aider à découvrir de nouvelles sources ?

Je fouille aussi les bibliothèques numériques étrangères, par exemple celle de l’université d’Heidelberg, ou les grosses plates-formes américaines comme Hathitrust.org ou Archive.org.

Le mot de la fin ?

Si vous manquez d’idées pour les prochaines numérisations, j’ai une liste d’albums rares et de revues dont je guette avec impatience la numérisation… (rires) : les volumes de la collection des Jabots, les Aventures de Mr Barnichon l’aéronaute par Nadar, l’Histoire de Mr Tuberculus par Lobrichon, Les Prétendus de Mademoiselle Pulcherie. Histoire amusante par Louis Doës, ou la revue Le Charivari

Aventures à suivre, donc !

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les activités d’Antoine Sausverd ? Retrouvez-le sur :

- son site Töpfferiana

- sa page Facebook Töpfferiana Comics

 - la page Facebook de Gallica : la bande-dessinée dans les revues du XIXe siècle (album  réalisé en tant qu'invité)

- la chaîne YouTube de la BnF, dans la saison 2 de « Gallica et moi : quand les gallicanautes parlent de leur bibliothèque numérique » :

Vous aussi vous utilisez Gallica pour un projet qui vous tient à cœur et vous souhaiteriez en parler sur le blog Gallica ? N’hésitez pas à nous contacter à gallica@bnf.fr en mentionnant « Billet Gallicanautes » dans l’objet de votre message.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.