Informations détaillées

Titre : 
Evangelia quattuor [Premiers Évangiles de Saint-Denis].
Date d'édition : 
700-725
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
Paris (région). - Écriture onciale franque (voir Traube, 1909, uncialis, n° 174). Notes marginales à caractère liturgique en écriture mérovingienne (voir Morin, 1893) ; nombreuses gloses en notes tironiennes en marge et dans les interlignes, passim (voir Châtelain, 1901, p. 129-130). Les f. 169-177 ont été ajoutés à Saint-Denis dans une écriture du IXe s. à longues lignes (voir Vezin, 1980, p. 184 et notice p. 188) ; ces f. présentent le point d'interrogation caractéristique de ce scriptorium, ainsi qu'un signe de renvoi en forme de psi au f. 148v (cf. Vezin, 1981, p. 191-192). - Initiales ornées (par ex. f. 10, 104, 153, etc.) avec rehauts de couleur. Tables des canons à l'encre. Titres rubriqués. - Parch. - 177 f. à deux col. (sauf f. 169-177 à longues lignes). - 315 x 210 mm (just. 240 x 160 mm). - Reliure de chagrin rouge au chiffre de Louis-Philippe (train confié au relieur Tripier-Bradel le 06/06/1845). - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 1
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol
Description : 
f. 1-177v. Evangelia quattuor. Texte de la Vulgate mêlé d’anciennes leçons (Vetus latina), avec prologues, préfaces (argumenta) et sommaires (capitula) ; en marge des Évangiles, numérotation des chapitres des sommaires et indication des concordances évangéliques (renvois aux Canons d'Eusèbe, voir Nestle-Aland p. 36*). f. 1r-6r. Canones Eusebii [Canons d'Eusèbe en 11 tables au décor architectural à l'encre ; les deux dernières tables ont été laissées vacantes, f. 5v-6r]. f. 6v. Praefatio Matthei (prologus monarchianus) [préface sur Matthieu ; manque la fin] : « Incipit argumentum secundum Matheum » (ajouté dans la marge supérieure par une main du IXe s. ). « Matheus ex Iudaea sicut in ordine (…) resugens in corpore et patris nomen […. » (Stegmüller, I, n° 590 ; éd. Vgww, p. 15-17).f. 7r-10r. HIERONYMUS, Epistula ad Damasum [lettre de Jérôme au pape Damase ; acéphale] «. …maledicorum testimonio comprobatur (…) opto ut in Christo valeas et memineris mei papa beatissime. Explicit epistola Hieronimi » (Stegmüller, I, n° 595 ; éd. Vgww, p. 1-4).f. 10r-12v. Prologus ex commentario Hieronymi in Matth. [prologue tiré du commentaire sur Matthieu de Jérôme ; manque la fin]« Incipit prolocus (sic) quattuor evangeliorum. Plures fuisse qui euangelia scripserunt (…) et mare vitreum et quat[ … ». (Stegmüller, I, n° 596 et VIII, n° 573,1 ; éd. Vgww, p. 11-14).f. 13r-14r. Capitula in evangelium secundum Mattheum X-XXX (sic) [sommaire de l'évangile selon Matthieu en 28 chap. ; acéphale] : . « …]dum et mutum daemonium eiecit (…) itemque mandata et doctrina eius de baptismo. Explicit brevis secundum Matheum » (De Bruyne p. 270-280, type B). f. 14r-67v. Evangelium secundum Mattheum [Évangile selon Saint Matthieu, avec interpolation Matth. 20. 28 vos autem quaeretis de pusillo, etc. ] : « Incipit evangelium eiusdem. Liber generationis (…) usque ad consummationem saeculi. Amen. Explicit evangelium secundum Mattheum ». f. 68r-69r. Praefatio Marci (prologus monarchianus)[préface sur Marc] : « Incipit prologus secundum Marcum » (ajouté dans la marge supérieure par une main du IXe s. ) — « Incipit praefatio evangelii Marci (corrigé par la main du IXe s. : secundum Marcum). Marcus evangelista Dei et Petri (…) praestat, Deus est (est ajouté ultérieurement). Explicit praefatio evangelii secundum Marcum » (Stegmüller, I, n° 607 ; éd. Vgww, p. 171-173). f. 69r-70r. Capitula in evangelium secundum Marcum I-XIII [sommaire de l'Évangile selon Marc] : « Incipit brevis eiusdem (corrigé par main du IXe s. : incipiunt capitula breviarium). I. De Iohanne baptista (…) et resurrectio eius. Explicit brevis Marci » (De Bruyne p. 282-286, type B). f. 70r-103v. Evangelium secundum Marcum [Évangile selon Saint Marc] : « Incipit evangelium eiusdem. Initium evangelii Iesu Christi (…) confirmante sequentibus signis. Explicit evangelium secundum Marcum ». f. 103v. Messe gallicane pour un défunt, rédigée en cursive mérovingienne [sans titre] : «. Deus cui proprium est miserere semper (…) concinam et dicant: sentus (sic, pro sanctus) ». (1er éd. du frg. , De Bruyne, 1922, p. 156-158, fautives en plusieurs endroits ; éd. de référence est : Sicard, 1978, p. 295-301 et 361-372 ; cf. Delisle, Cab. des mss. III, p. 215-217 et IV, pl. XI ; Moeller, Corpus praefationum n° 1465). f. 104r-v. Praefatio Lucae (prologus monarchianus) [préface sur Luc] : « prologus / argumentum evagelii (sic) secundum Lucam » (ajouté dans l'interligne par une main du IXe s. ); « Incipit praefatio evangelii secundum Lucam. Lucas antiocensis syrus (ante corr. a m. saec. IX) (…) quam fastidientibus prodidisse. Explicit praefatio evangelii secundum Lucam » (Stegmüller, I, n° 620 ; éd. Vgww, p. 269-271).f. 104v-106v. Capitula in evangelium secundum Lucam I-XX [sommaire de l'Évangile selon Luc] : « Incipit brevis eiusdem. I. Zacharias angelo non credens (…) et resurrectio eius et reliqua. Explicit brevis evangelii Lucae, idest capitulacio » (De Bruyne p. 288-300, type B). f. 106v-152v. Evangelium secundum Lucam[Évangile selon saint Luc, avec lacune entre les f. 147v et 148r ; contient Luc. 1. 1-18. 39 ipse vero // et interrogabant 22. 64-24. 52, correspondant approximativement à la perte d'un cahier complet] : « Incipit evangelium eiusdem. Quoniam quidem multi conati sunt (…) gaudio magno [… » ; la fin est ajoutée par la main du IXe s. : « et erant semper in templo laudentes et benedicentes Deum (Luc. 24. 53). Explicit evangelium secundum Lucam » (ajouté par une troisième main). f. 153r-v. Praefatio Iohannis (prologus monarchianus) [préface sur Jean] : « Incipit prolocus (sic) secundum Iohannem. Hic est Iohannes evangelista (…) et Deo magisterii doctrina servetur. Explicit prolocus (sic) Iohannis » (Stegmüller, I, n° 624 ; éd. Vgww, p. 485-487).f. 154r-v. Capitula in evangelium secundum Iohannem I-XIIII [sommaire de l'Évangile selon Jean] : « Incipit brevis. I. Pharisaeorum levitae (…) et resurrectio eius. Explicit brevis secundum Iohannem » (De Bruyne p. 302-310, type B). f. 154v-168v. Evangelium secundum Iohannem[Évangile selon Saint Jean ; incomplet 1,1-15, 22] : « Incipit evangelium. In principio erat verbum (…) credentes in eum nondum [… (Ioh. 7, 39) ; (fin de la portion d’origine). f. 169r-177v. Réfection à St-Denis, au IXe s. : « Enim erat spiritus (…) fuissem eis peccatum non haberent nunc autem […. » (Ioh. 15, 22).
Description : 
Copié dans la région parisienne, le ms. se trouvait dès le IXe s. dans l'abbaye de Saint-Denis (Delisle, Cab. des mss. I, p. 201 ; Nebbiai-Dalla Guarda, 1985, p. 103, 133-134, 203), dont la cote du XVe s. est inscrite sur le fol. 1 (lire: XIII.386, voir Delisle, Cab. des mss. I, p. 203). Après le sac de l'abbaye par les armées de Condé en 1567, le manuscrit a appartenu à Pierre Pithou (mort en 1596). Puis il est passé à Jacques-Auguste de Thou (1553-1617), dont le nom a été gratté dans la marge inférieure du f. 1 (cote du catalogue de 1617: [98]). En 1680, le manuscrit a été acheté par Jean-Baptiste Colbert avec les autres mss. de Thou. Il a enfin été acquis par la Bibliothèque du roi en 1732 avec les mss. de Colbert.
Description : 
Lieu de copie : Paris (région)
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8426032f
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 256
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc84546
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
10/01/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés