Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 663 à 663 sur 1043

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : J. Boudot (Paris)

Éditeur : Imprimerie royale (Paris)

Éditeur : Imprimerie de Du Pont (Paris)

Date d'édition : 1771

Contributeur : Fontenelle, Bernard de (1657-1757). Directeur de publication

Contributeur : Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Directeur de publication

Contributeur : Grandjean de Fouchy, Jean Paul (1707-1788). Directeur de publication

Contributeur : Condorcet, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat (1743-1794 ; marquis de). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 74922

Description : 1771.

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k35697

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32786820s/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 77 %.
En savoir plus sur l'OCR


toit termé par une membrane ou cloilon, placée plus ou moins haut, au-deffus de l'anus, &. qu'en outre l'anus foit bouché par une autre membrane, ou par une concrétion des lèvres de cette partie, ce qui fait un double vice, & il fe peut encore que t'intefun ne defcendant pas jufqu'à l'anus toit fermé, tantôt plus, tantôt moins haut, au-denus de l'endroit de l'anus, & qu'en même-temps ce faux anus fbit bouche par une membrane ou par une concrétion des bords de cette ouverture: on fent facilement que dans ces cas, dont il y a des exemples, on doit toujours faire deux opérations la première doit conufter dans une incifion de la membrane ou de la peau, ou de la concrétion qui bouche L'ouverture dans l'endroit ordinaire de i'anus: & véritablement, fans cette première on ne peut apporter de remède à ces fortes de cas, ni même les bien connoître; mais elle eft infufHfante. La féconde, qui eft dictée par cette infumfance, connfie à ouvrir i'intefun ou la membrane qui le bouche, en fe fervant pour cela de ia route qu'on s'eft frayée par la première incifion.

Heifter prefcrivant ce qu'on doit faire, fi après avoir coupé la membrane ou la concrétion charnue qui terminoit i'anus on ne trouve aucune apparence d'ouverture à t'intejfun, ajoute ce qui fuit « fuppofé que dans ce cas on ne voie aucune apparence » d'ouverture à i'inteftin reéltim, c'en: une preuve, ou que cette partie eft fonde, ou qu'elle manque tout-à-fait, ainfi que je l'ai vu moi-même. » /~<?. ~?~rpo//w~ ~'<7//y~ CM que /'y/7M/~

termine par M// f/< OM < efl ~o~~D~y y/ <o/?.~ '< Ce qui rend, ajoute cet Auteur, la cure très-dirricite, pour ne pas dire impoiïibte. Dans un pareil cas. il ne convient point cependant d'abandonner i'enfant, & il vaut mieux rifquer une M opération douteuse que de le livrer à une mort certaine. C'eft pourquoi, après avoir choifi l'endroit qui paroît le plus convenable, » on y enfoncera un inftrument de figure triangulaire ou un biûouri étroit que l'on plongera dans l'anus )u(qu'à ce qu'on ait percé M i'inteitin ce que l'on découvrira par la fortie des excrémens. M Suppofë que la quantité des vaiffeaux qu'on a été obligé de couper

~OjCO~M~o. lu