Le trône est attribué à Saint Eloi (vers 588-659), célèbre orfèvre, monnayeur et trésorier du roi Dagobert Ier. Bien que seule la partie en bronze soit d’origine, la datation à l'époque carolingienne semble se confirmer. C’est à la Révolution française, le 30 septembre 1791, que le trône est transporté au Cabinet des Médailles avec une partie du trésor de Saint Denis, et exposé dans le Salon Louis XV. Le trône de bronze se compose de deux parties : un siège en X, auquel s’ajoutent un dossier et deux accoudoirs. Le siège, à l’origine pliant, était complété par des bandes de cuir qui formaient l’assise. Les accoudoirs et le dossier étaient entièrement démontables, faisant de ce siège transportable, un trône de campagne.