Si Louis XIV est représenté sous les traits d'un empereur de Rome, il porte néanmoins une perruque en usage à la Cour. Le roi est armé d'une épée et pose le pied sur un cadavre, personnification du protestantisme. Il apparaît vaincu, écrasé par la monarchie, et tient dans la main le masque de la duplicité dont les yeux sont crevés. Le roi s'appuie sur un livre, vraisemblablement la Bible, duquel s'échappe un serpent. La couronne de lauriers renforce la glorification du roi et porte la légende suivante : « LVD. MAG. RELIGIONIS ASSERTOR ET VINDEX » (Louis Le Grand, protecteur et vengeur de la Religion).