Présentation de l’initiative BILKETA

BILKETA est né de l’ambition de mettre en réseau et valoriser les fonds documentaires basques, et d'élaborer une stratégie répondant à la volonté de sauvegarde et de diffusion de ce patrimoine local.

BILKETA est le nom d’un portail (www.bilketa.eus) qui se veut l'entrée privilégiée vers les fonds basques recensés en France, ces fonds basques étant compris comme l'ensemble des livres, périodiques, manuscrits, archives, photographies et toute iconographie, documents sonores et audiovisuels se rapportant au Pays basque ou en langue basque.

Ces ressources sont fournies par des médiathèques, bibliothèques universitaires, musées, centres de documentation, de recherche, d'archives,... qui fonctionnent désormais en réseau sur leurs fonds basques. L’agrégation – virtuelle - de ces contenus se double d’une politique de valorisation de ce patrimoine écrit et graphique (numérisation, expositions virtuelles, médiation grand public et scolaires…). Elle s’accompagne également de services apportés au réseau des bibliothécaires comme la coopération documentaire et la formation professionnelle sur les fonds basques.

Le programme BILKETA est mis en oeuvre par la ville de Bayonne, soutenue par la DRAC Nouvelle- Aquitaine, la communauté d'Aglomération Pays Basque, le département des Pyrénées-Atlantiques.
La Bibliothèque Nationale de France (BnF) est associée au projet par une convention de pôle associé avec la ville de Bayonne.

Le projet a pour ambition d'élargir autant que possible le champ des fonds repérés et répertoriés, et de bâtir des passerelles avec les gisements hors de nos frontières, témoins d'une richesse culturelle et linguistique incontestable, et d’une circulation historique des ouvrages comme des personnes, considérable pour un territoire tel que celui du Pays basque.

Description du fonds numérisé

Riches d’une édition contemporaine imprimée, sonore et audiovisuelle abondante, l’ensemble documentaire basque comprend également un fonds patrimonial conséquent, fait d’imprimés (le premier document imprimé intégralement en langue basque, intitulé « Linguae vasconum primitiae » date de 1545), de manuscrits, d’iconographie, de presse ancienne.

Les lieux de conservation de ce fonds ancien sont pour l’essentiel la Médiathèque de Bayonne, la bibliothèque du Musée basque et de l’histoire de Bayonne, , les Archives Départementales (AD64), ), également la BnF qui dispose d’un fonds basque patrimonial exceptionnel.

Des campagnes de numérisation ont commencé en 2013, sur les axes suivants :

  • le thème de la pastorale (théâtre traditionnel de la province de Soule) : manuscrits, archives, ouvrages de référence (hors droits), assemblés dans une exposition virtuelle.
  • l’étude de la langue basque : dictionnaires, grammaires, études diverses antérieures à 1914, reflet de l’intérêt ancien des linguistes pour une langue atypique.
  • les publications et écrits en langue basque antérieurs à 1914.
  • l’iconographie : les fonds patrimoniaux recèlent de nombreuses images des villes côtières et monumentales (Biarritz, Bayonne, Saint-Jean de Luz) mais aussi des paysages diversifiés du Pays basque. Deux expositions virtuelles à consulter : Les carnets naturalistes de Pierre-Thomas Ducourrau et Les sœurs Feillet illustrent le Pays basque.
  • la presse ancienne : les plus anciens titres sont représentés avec l’Ariel (1844-1852) et le Courrier de Bayonne (1853-1868). Plusieurs titres de presse dont l’emblématique « Eskualduna » sont numérisés pour la fin du XIXe siècle