Lautréamont 1846 – 1870


Quasi inconnu de son vivant, Lautréamont est entré dans l’histoire littéraire grâce à la célébrité progressivement conquise de ses Chants de Maldoror, notamment auprès des poètes surréalistes après la guerre de 1914-1918. L’audace de son œuvre, qui lui vaut d’être étouffée à sa première parution, fait de lui une figure de l’avant-garde. Le mystère qui entoure sa vie, dont nous ne connaissons que quelques éléments, contribue à forger sa légende. Né en Amérique du Sud, il est étranger dans le pays où, adolescent, il vient faire ses études, la France. Il décide pourtant d’y rester et de s’installer à Paris pour suivre sa vocation d’écrivain, très affirmée dès le plus jeune âge. À peine son œuvre est-elle publiée, qu’il meurt brusquement, à 24 ans, en plein siège de Paris, sans avoir connu la gloire à laquelle il aspirait. Ses écrits tombent dans l’oubli pendant des années avant d’être connus et célébrés dans les années 1920.
 

Consulter

  • Portrait d'Isidore Ducasse (Lautréamont) en communard
  • Lautréamont
  • Édition originale de Poésies II chez Gabrie
  • Les Chants de Maldoror

Approfondir