Vous êtes ici

Histoire

Louis Antoine Léon Saint-Just

Orateur brillant, fidèle soutien de Robespierre qu’il accompagne dans sa chute, à 25 ans, Saint-Just est le plus jeune député de la Convention. Lors du procès du roi, il plaide pour son exécution. Il participe à la rédaction de la Constitution de l’an I, égalitaire et sociale. "Le bonheur est une idée neuve en Europe", écrit-il : c’est vers elle que doit tendre la révolution. Envoyé à Strasbourg pour prendre le commandement des troupes, en mauvaise posture, il renverse la situation en appliquant le principe intransigeant "vaincre ou mourir". Il joue un rôle majeur dans l’accomplissement de la Terreur, ce qui lui vaut le nom d’"ange exterminateur". Les Sélections consacrées à la politique proposent un choix de titres fondamentaux de théorie politique, dont ceux de Saint-Just. Celles intitulées "La Révolution française en images" offrent de très nombreuses représentations de personnages et d’événements de cette époque.