Vous êtes ici

Histoire

Jules Grévy

Troisième président de la IIIe République, Jules Grévy (1807-1891) est aussi celui de la stabilisation de la démocratie en France. Sa carrière politique débute avec la révolution de 1848. Elu commissaire de la République pour le département du Jura, il résume à la fois sa position et sa détermination dans la formule "Je ne veux pas que la république fasse peur". Sous ses deux mandats (1879 et 1886), des lois fondatrices seront promulguées et des symboles seront érigés pour marquer la pérennité du régime républicain (amnistie des communards, liberté de la presse, école obligatoire). Les Sélections consacrées à la politique proposent un choix de titres fondamentaux de théorie politique, dont ceux de Grévy. Celles intitulées "L’histoire de France par l’image" offrent de très nombreuses images de personnages et d’événements de la IIIe République.