Informations détaillées

Titre : 
Pontificale
Date d'édition : 
0941-0960
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Langue : 
anglo-saxon
Format : 
Angleterre (Sud, Wessex ?). - Écriture minuscule anglo-saxonne d’une main principale. Neumes anglo-saxons aux f. 52v, 53v, 55v, 68v, 80r. - Initiales de couleur, parfois à double contour, à l’encre orange ou brune. Rubriques en lettres onciales à l’encre orange. Au f. 1r, dessin d’un rinceau. - Parchemin. - 187 ff., précédés et suivis d’une garde en papier marbré et d’une garde en papier. - 235 x 195 mm (justif. 155 x 105 mm). - 22 cahiers s’ouvrant sur le côté poil, la règle de Gregory n’étant pas systématiquement respectée ; les cahiers sont généralement des quaternions, sauf les cahiers 1 (f. 1-9, un quaternion plus un f. ajouté, le f. 1 sans correspondant), 8 (f. 58-66, un quaternion plus un f. ajouté, le f. 58 sans correspondant), 13 (f. 99-107, un quaternion plus un billet ajouté, le f. 106), 16 (f. 124-132, un quaternion plus un billet ajouté, le f. 129 monté sur onglet en papier), 19 (f. 149-157, un quaternion plus un billet ajouté, le f. 156), 20 (f. 158-166, un quaternion plus un billet ajouté, le f. 163), 21 (f. 167-175, un quaternion plus un f. ajouté, le f. 175 sans correspondant) et 22 (f. 176-187 : les f. 176-178 et 187 forment un ternion manquant des feuillets 4 et 5, dans lequel est inséré un quaternion 179-186). Foliotation moderne à l’encre noire en chiffres arabes sur la marge supérieure externe du recto. - Réglure à la pointe sèche sur quatre bifeuillets à la fois, avec incision primaire sur le côté poil (Rand « old style ») ; justification double (Muzerelle 2-2/0/0/J) ; 17/18 longues lignes. - Reliure du XIXe siècle sur ais de carton en maroquin rouge au chiffre de Louis XVIII (1815-1824), signée « REL. PAR LEFEBVRE », 29 juillet 1819 (cf. B. n. F., département des Manuscrits, Archives Modernes 624) ; plats décorés par des poinçons dorés en encadrement ; dos à quatre nerfs au chiffre royal ; titre au dos en lettres dorées : « Pontificale Egberti caract. saxon. X sec. ». Contregardes en papier marbré ; gardes en papier marbré et en papier. - Aux f. 1r, 3r et 186v, estampille de la « Bibliothèque Royale » avec mention « M », proche du modèle Josserand-Bruno n° 24 (1833-1848), cf. Sclafer-Laffitte p. XXI
Description : 
F. 1r : blanc.F. 1v (addition) : Benedictio ignis.F. 2r (addition) : Amalarius Metensis (pseudo), Eclogae de ordine romano (excerptum), inc. « Cur diaconus in ambone versus ad meridiem », expl. « ferunt in patientiam » (CSLMA I, p. 138-139 ; P.L. 105, 1322-1323).F 2v (addition) : Orationes ad barbam tondendam (inc. « Deus cuius spiritus ») et ad clericum faciendum (inc. « Praesta quaesumus omnipotens Deus ut huic famulo»).F. 3r-9r : Excarpsum de canonibus, inc. « Institutio illa que fiebat », expl. « diligenter unguatur ». F. 9r-57v, 59r-105v, 107r-128v, 130r-155v, 157r-162v, 164r-178r : Pontificale et Benedictionale. Pour l'édition du pontifical, cf. Banting, Woodbridge, 1989, p. 3-153. Pour le Benedictionale, cf. les remarques d'Ebersperger, Heidelberg, 1999, p. 132-133.F. 58r-v (addition) : Benedictio tabulae.F. 106r : blanc.F. 106v (addition, minuscule anglo-saxonne, Xe s.) : Oratio de adventu (intégration du f. 107r).F. 129r-v (addition, minuscule caroline, XIe s.) : Oratio de Sinodo.F. 156 (addition, minuscule caroline, XIe s.) : Orationes dum datur anulus et baculus.F. 163r (addition, minuscule anglo-saxonne, Xe s.) : Absolutio (en ancien anglais). Edition dans M. Förster, « Die altenglischen Texte der Pariser Nationalbibliothek », dans Englische Studien, 62, 1927, p. 113-131, en part. p. 114.F. 163v : blanc.F. 178v (addition, en minuscule anglo-saxonne et en caroline) : Un texte effacé ; 5 lignes sur les dies aegyptiaci.F. 179r-186v (addition, en minuscule caroline, XIe s.) : Reconciliatio poenitentium.F. 187r (addition) : Note de Leduc du 1790.F. 187r (addition, en minuscule anglo-saxonne) : Formula de diebus aegyptiacis.F. 187v : blanc.
Description : 
Faussement identifié par l'historiographie comme le Pontifical d’Egbert, archevêque de York (732/734-766), ce manuscrit a été probablement produit au Sud de l’Angleterre (Wessex ?) et puis passé à York. D'autres lieux de copie ont été proposés : York (Gamber et Avril-Stirnemann) ou Worcester (Dumville). Depuis le XIe siècle, il est attesté parmi les livres de la cathédrale d'Évreux (cf. les additions du f. 129 et des f. 179-186), vraisemblablement porté par Audoenus, évêque d’Évreux (1113-1139) et frère de Thurstan, archevêque de York (1119-1140).Au début du XVIIIe siècle, l’abbé Jean-Baptiste Jubert de Bouville (1684-1724), chanoine d’Évreux (1700-1714), en fit faire une copie (l’actuel manuscrit Paris, Bibl. Sainte-Geneviève, 1296). Le manuscrit a appartenu à Jean-Guillaume Leduc (1765-1838), chanoine promoteur d’Évreux ; de ce dernier, le volume a été acquis par Jean-Augustin Capperonnier pour la Bibliothèque Nationale le 3 juillet 1819, pour le prix de 500 francs (cf. le billet collé au verso de la deuxième garde supérieure ; et B.n.F., département des Manuscrits, Archives Modernes 492bis, registre des acquisitions du département des Manuscrits 1806-1820, f. 266 : « In 4° écrit sur vélin et couvert de bois et d’une peau grise, est intitulé Pontifical d’Egbert, archevêque d’Yorck et de son église, d’environ l’an 950, coté ZZ » ; et Delisle, Cabinet des manuscrits, II, 285). Au f. 3r, sur la marge inférieure, note du XVIIIe siècle : « Eboracensis Ecclesiae divi Egberti Eboracensis archiepiscopi pontificale litteris Saxonicis ab annis circiter 950 eleganter scriptum ».
Description : 
Lieu de copie : Angleterre (Sud, Wessex ?)
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b90667571
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 10575
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc72291k
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
19/11/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés