Detailed information

Title : 
Jean de Mandeville, Voyages ; Jean de Bourgogne, De morbo epidemiae , traduction française sous le titre Préservation de Epidémie. vol. I: Jean de Mandeville, Voyages (version continentale).
Author : 
Mandeville, Jean de (1300?-1372). Auteur du texte
Author : 
Jean de Bourgogne (13..?-1372). Auteur du texte
Author : 
Maître de Jean de Mandeville. Enlumineur
Author : 
Jean de Mandeville. Auteur du texte
Publication date : 
1371
Contributor : 
Raoulet d'Orléans. Copiste
Contributor : 
Gervais Crestien
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
Décoration : F. 1 : peinture frontispice en quatre compartiments quadrilobés : Jean de Mandeville écrivant ; présentation du livre par Gervais Chrestien à Charles V ; chevalier et la fille d’Hippocrate métamorphosée en dragon ; chevalier fuyant la fille d’Hippocrate. – F. 34 : Transfiguration. – F. 36v : saint Paul et saint Luc. F. 1 : Armes de France. - Parchemin. - 96 ff. (ff. 1-96), précédés de 2 gardes papier moderne et une garde parchemin, suivis de 2 gardes papier moderne. - 230/235 x 155 mm (justification : 155 x 100 mm.). - 12 cahiers :18 (ff. 1-8), 28 (ff. 9-16), 38 (ff. 17-24), 48 (ff. 25-32), 58 (ff. 33-40), 68 (ff. 41-48), 78 (ff. 49-56), 88 (ff. 57-64), 98 (ff. 65-72), 108 (ff. 73-80), 118 (ff. 81-88), 128 (ff. 89-96). Réclames à l’encre brune ou rouge (f. 16). – Rubriques. – Foliotation moderne. – Majuscules rehaussées à l’encre rouge. – Citations latines soulignées à l’encre rouge.Annotations marginales, deux d’entre elles rubriquées renvoyant à l’alphabet grec et égyptien transcrits au f. 96 : « Si vous voulez trouver l’a b c greke, elle est derrieres (f. 6v) » ; « Cy commence les lettres de Egypte qui sont escriptes derrieres (f. 16) » : les signes de renvoi notés au f. 96 ne correspondent cependant pas à ceux du texte du ms. Au f. 96v, sont recopiés les caractères de l’alphabet de Chaldée et Hébreu qui ne renvoient pas au texte. Comme l’a précisé le copiste, le dernier feuillet a été rédigé indépendamment de l’exemplaire : « Ci s’ensuit l’a b c des Grieux, qui fu oubliée a mectre en son lieu pour ce que nous n’aviens pas l’exemplaire, et chiet a ce saing (rubr.) ».Annotation (écriture moderne) dans la marge inférieure du f. 1 : « Messire Jean de Mandeville estoit chevallier anglois, docteur en medecine et a escrit son livre l’an 1357 ». - Anciennes cotes inscrites sur le volume : contregarde : [Barrois] « 24 », « 5d » ; page de garde parchemin : « nouv. acq. franç. 4515 (jadis 10262) », « Barrois 24 ». - Réglure à l’encre brune. - Reliure de la 1ère moitié du XIXe, maroquin rouge à grain long, avec pastiche aux armes de France sur les plats. Tranches dorées. Titre au dos : « Livre de / Mande-/ville ». - Aux ff. 1 et 96v, estampille de la Bibliothèque nationale, Manuscrits (Troisième République), proche du modèle Josserand-Bruno, fig. 42
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCharlesV
Description : 
Le manuscrit est le plus ancien témoin daté de la version continentale qui s'écarte dans quelques passages de la version insulaire (1356-1357) : l'histoire de Job est omise, le récit concernant la Vallée périlleuse est très rallongé, les noms de quelques pays d'Afrique du Nord sont rajoutés par deux fois aux descriptions des pays du sud de la Méditerranée et les conclusions du chapitre sur la rotondité de la terre sont rédigés en termes différents : voir Deluz, Jean de Mandeville.Il a été doté du sigle P 13 par G. de Poerck (dans Vallesia, 26, 1971, p. 97). L’auteur a rappellé la médiocrité de cette copie (art. cit., p. 105, n. 36. F. 1-96. Jean de Mandeville, Voyages (version continentale)F. 1-95v. [Texte]. « Ci commence Le livre Jehan de Mandeville, chevalier, lequel partle de l'estat de la Terre sainte et dee merveilles que il y a veues (rubr.) ». « Comme il soit ainsi que la terre d’Oultremer, c’est assavoir la terre sainte, la terre de promission entre toutes autres soit la plus excellente et la plus digne et dame et souveraine de toutes autres terres …-… et en toutes choses comprenans et qui nuls biens ne puet amender, ne nuls mauls empirer ; qui en trinité parfaicte vit et regne par tous siecles et par tous temps. Amen ».F. 95v. [Colophon] : « Ce livre cy fist escrire hounorables homs sages et discret maistre Gervaise Crestien, maistre en medicine et premier phisicien de tres puissant noble et excellent prince Charles, par la grace de Dieu, roy de France. Escript par Raoulet d’Orliens, l’an de grace mil .CCC. .LXXI., le .XVIIIe jour de septembre ». F. 96 r-v. [Tables de divers alphabets]. F. 96. « Ci s’ensuit l’a b c des Grieux qui fu oubliee a mectre en son lieu, pour ce que nous n’aviens pas l’exemplaire ; et chiet a ce saing (rubr.) ». – F. 96. « Ci aprés s’ensuit l’a b c de ceuls d’Egypte, que nous aviens laissiee et passee pour la cause dessus dite ; et chiet en son lieu a ce signe (rubr.) ». – F. 96v. « Ci s’ensuit l’a b c a ceuls de Caldee, que nous aviens passee pour la cause dessus dicte ; et eschiet cy devant a ce signet (rubr.) ». – F. 96v. « Ci aprés s’ensuivent les lectres des Hebrieus. Et sont plus vrayes que celles qui sont escriptes devant ou corps du livre (rubr.) ». .
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b8455788r
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. NAF 4515
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc78522q/ca59930005564171
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used