Informations détaillées

Titre : 
Advis directif pour faire le passage d'oultre mer, traduction française par Jean Miélot du Directorium ad passagium faciendum ad Terram sanctam (f. 1-82v).Description de la Terre saincte, traduction française par Jean Miélot de la Descriptio Terrae sanctae de Burchard de Mont-Sion (f. 86r-150v).Bertrandon de la Broquière, Voyage en la terre d'oultre mer (f. 153r-252v).
Auteur : 
Miélot, Jean (14..-1472). Traducteur
Auteur : 
Burchard de Mont-Sion. Auteur du texte
Auteur : 
Bertrandon de la Broquière (13..?-1459). Auteur du texte
Auteur : 
Jean Le Tavernier (14..-14.. ; enlumineur). Enlumineur
Date d'édition : 
1401-1500
Type : 
manuscrit
Langue : 
français
Format : 
Flandre. - (. - Audenarde. - ). - Écriture bâtarde bourguignonne. - 3 miniatures à pleine page (f. 85v et 152v : 250 × 154 mm ; f. 207v : 260 × 163 mm) et 3 à mi-page (f. 1, 2, 9 : 183 × 160 mm), entourées de marges ornées de rinceaux et de vignette : F. 1r Jean Miélot présentant son livre au duc de Bourgogne Philippe III le Bon (armes de ce dernier). F. 2r L’auteur dominicain présentant son œuvre au roi de France Philippe VI de Valois (armes et devise de Philippe III le Bon : "Aultre n’aray"). F. 9r Le roi de France et sa suite partant pour la croisade. F. 85v Vue de la Terre sainte (Jaffa, Ramla [?], Bethléem [?], Jérusalem, Mont des Oliviers). F. 152v Bertrandon de la Broquière, de retour de sa mission en Orient, offrant une traduction du Coran à Philippe III le Bon. F. 207v Siège de Constantinople par Mehmed II en 1453 (armoiries et devise de Philippe III le Bon : "Aultre n’aray").Ces peintures sont l'œuvre de Jean Le Tavernier, enlumineur actif entre 1449 et 1462. La représentation minutieusement détaillée, au f. 152v, de l'église Notre-Dame de Pamele, laisse penser que le manuscrit fut exécuté à Audenarde, ville d'origine de l'artiste. Selon Dominique Vanwinjsberghe et Erik Verroken, le vérisme de l'image laisse en effet penser que l'artiste a eu le loisir d'observer directement l'édifice (cf. Dominique Vanwinjsberghe et Erik Verroken dans Miniatures flamandes, 2011, p. 227, n° 37). Ces mêmes auteurs ont par ailleurs rapproché la décoration marginale et l'écriture du présent manuscrit d'un recueil de moralités compilé par Jean Miélot pour Philippe le Bon en 1456 (Paris, BnF, Manuscrits, Français 12441). - Décor secondaire : 2 grandes initiales peintes et dorées, sur fond orné d'acanthes peintes en camaïeu d'or, en tête de la dédicace et du prologue du premier texte : f. 1r, 2r (8 interlignes).3 grandes initiales peintes et dorées, à décor de vignette, au commencement de chacun des textes : f. 9r (8 interlignes), 86r (8 interlignes), 153r (6 interlignes).1 petite initiale peinte et dorée, à décor de vignette, en tête du passage relatif à Constantinople dans le Voyage d'outremer de Bertrandon de la Broquière : f. 208r (3 interlignes).Initiales et pieds-de-mouche champis. Capitales rehaussées de jaune. Intitulés rubriqués. - Parchemin. - [I]-252-[III] f., précédés et suivis de trois feuillets de garde de papier moderne et d'une garde de papier marbré. - ; les f. [I], 85r, 152r, 207r, [II-IIIr-v] sont vierges, les f. 83r-v, 84r-v, 151r-v, [Ir-v.] sont vierges et réglés. - 390 × 270-275 mm (justification : 255 × 155-160 mm). - 33 cahiers :- première partie du volume (f. [I] + 1-85) : f. I + 1 bifeuillet (f. 1-2) + 1 cahier de 6 feuillets (f. 3-8) + 9 cahiers de 8 feuillets (f. 9-16, 17-24, 25-32, 33-40, 41-48, 49-56, 57-64, 65-72, 73-80) + 1 cahier de 5 feuillets (f. 81-84 + miniature f. 85).- deuxième partie du volume (f. 86-152) : 7 cahiers de 8 feuillets (f. 86-93, 94-101, 102-109, 110-117, 118-125, 126-133, 134-141) + 1 cahier de 11 feuillets (f. 142-151 + miniature f. 152).- troisième partie du volume (f. 153-252 + [III]) : 6 cahiers de 8 feuillets (f. 153-160, 161-168, 169-176, 177-184, 185-192, 193-200) + 1 cahier de 7 feuillets (f. 201-206 + miniature f. 207) + 6 cahiers de 8 feuillets (f. 208-215, 216-223, 224-231, 232-239, 240-247, 248-252 + III f.). Réclames visibles aux f. 184v, 192v, 200v, 239v, 247v. Traces de signature des bifeuillets de chaque cahier (de I à IIII) visibles au recto inférieur droit des f. 4 (II), 28 (IIII), 110-113 (I-IIII), 143 (II), 155 (III), 156 (IIII), 163 (III), 195 (III), 196 (IIII), 219 (IIII).Les miniatures à pleine page (f. 85v, 152v, 207v) ont été exécutées au verso d'un feuillet vierge indépendant, rattaché à la fin du cahier précédant le texte qu'elles introduisent. - Réglure à l'encre violette ; 28 longues lignes ; piqûres. - Reliure de veau fauve raciné, au dos de maroquin rouge portant les armes de l'empereur Napoléon Ier (1804-1814 et 1815). Elle fut réalisée par le relieur Lefebvre en août 1809.Elle remplaça une reliure ancienne en "peau rouge et bois", décrite dans l'inventaire sur cartes des manuscrits saisis en Belgique par les Français à la Révolution (BnF, Manuscrits, Archives modernes 499, n°351).L'inventaire de la librairie des ducs de Bourgogne dressé après la mort de Philippe le Bon (1467) mentionne pour sa part l'aspect de la reliure primitive : "Ung livre couvert de noir et cloué, intitulé au par dehors 'Le voiage d'oultremer | du roy Philippe de Vallois etc. et le voiage Bertrandon'..." (Corpus Catalogorum Belgii, 2016, p. 257, n°5. 755). Une description plus détaillée figure dans l'inventaire des livres de Maximilien d'Autriche, établi en 1487 : "Item ung autre grant volume couvert de cuir noir, a tout deux | cloans de leton et cincq boutons de leton sur chascun costé..." (Corpus Catalogorum Belgii, 2016, p. 303, n°8. 100). - Estampille de la Bibliothèque Royale (Restauration), 1815-1830 (modèle identique à JOSSERAND-BRUNO, n°20) : ex. f. 1, 252v
Description : 
F. 1r-82v. Advis directif pour faire le passage d'oultre mer, traduction française par Jean Miélot : F. 1r-v. "Intitulation de ce livre nommé l'advis directif pour faire le passage d'oultre mer. Cy commence ung advis directif pour faire le passage d'oultre mer, lequel advis ung relligieux de l'ordre des prescheurs fist et composa en latin l'an mil CCC XXXII...─... en la fourme et maniere qui ci aprez s'ensievent".F. 2r -3v. Prologue : "Prologue de l'acteur qui presente son livre au roy Phelippe de Valois VIIe. Tout le monde se resjouist de vostre hault et saint propos divulgué jusques en court de Romme...─... comme une autre espée de Gedeon detrenche les tabernacles de toutes nations ennemies à la foy catholicque, les abate, les destruise et mette au neant. Amen".F. 3v-8v. "Cy commence la division des deux livres partiaulx de ce present traittié du passage d'oultre mer. Le premier livre contient VIII parties. La premiere partie est de quatre motifz pour faire le passaige d'oultre mer...─...que tout l'onneur et la gloire soit attribuée tant seulement à Dieu, duquel procedent toutes victoires".F. 9r-82v. "Cy commence le premier livre qui contient quatre parties, dont la premiere est de IIII motifz, pour faire le passage d'oultre mer. Du premier motif. Le premier motif doncques est, mon souverain seigneur, que vous ne amoindrissiez en riens envers les hommes l'onneur de voz predecesseurs...─... Gloire, loenge et honneur au roy immortel, au Dieu seul invisible, duquel vous devez attendre le loyer, non pas momentel et terrien, mais perpetuel et celestien. Amen. Cy fine l'advis dirrectif pour faire le passaige d'oultre mer par le tres chrestien roy de France, Philippe, en la terre saincte de promission". F. 86r-150v. Burchard de Mont-Sion, Description de la Terre saincte, traduction française par Jean Miélot : F. 86r-v. Prologue : "Cy commence le livre de la description de la terre saincte fait à l'onneur et loenge de Dieu et compilé jadis, l'an M IIIc XXXII par frere Brochard l'Alemant, de l'ordre des prescheurs. Prologue. Pour ce que nous lisons es anciennes histoires, comme dist saint Jherome, que pluseurs ont voyagié en maintes provinces et passé oultre mer...─... C'est assavoir à laquelle partie du monde elle est colloquié. Cy fine le prologue de ce livre".F. 87r-150v. "Cy commence la division de la terre saincte faitte par lieux, par citéz et par provinces. On doit savoir premierement que ceste terre que nous disons la terre saincte, qui chey au sort des douze ligniés d'Israel, fu jadis appellée le royaume de Juda...─... Cy fine le livre de la description de la terre sainte fait à l'onneur et loenge de Dieu. Et fu compilé jadis l'an mil trois cens trente deux par frere Brochart l'Alemant (f. 150r)... A esté translaté en cler françois par Jo. Mielot, chanoine de Lille, en Flandres, en comprenant la substance selon son petit entendement sans y adjouter riens du sien, en la fourme et stile qui apperent cy dessus. Explicit (f. 150v)".F. 153r-252v. Bertrandon de la Broquière, Voyage en la terre d'oultre mer : "Cy commence le voyage de Bertrandon de la Broquiere qu'il fist en la terre d'oultre mer l'an de grace mil quatre cens et trente deux. Pour induire et attraire les cuers des nobles hommes qui desirent veoir du monde...─... S'il n'est si bien ditté que autres le scauroient bien faire, je supplie qu'il me soit pardonné".L'Advis directif pour faire le passage d'oultre mer est une adaptation en français par Jean Miélot du Directorium ad passagium faciendum ad Terram sanctam, texte de la première moitié du XIVe siècle que le traducteur attribue à Burchard de Mont-Sion, mais dont la paternité demeure incertaine (cf. Vladimir Agrigoroaei, dans Translations médiévales, 2011, p. 419-421). Il pourrait être l'œuvre du dominicain Guillaume Adam, selon l'hypothèse la plus fréquemment retenue aujourd'hui. La version de Jean Miélot, dont la rédaction fut probablement liée au vœu de croisade formulé par Philippe le Bon au Banquet du Faisan (1454), est quant à elle datée de 1455 dans la dédicace adressée au duc (f. 1v).Peu après, en 1456, Miélot acheva d'adapter en français la Descriptio Terrae sanctae, attribuée de façon plus certaine à Burchard de Mont-Sion, qui l'aurait composée autour de 1274-1285. La date de la traduction est cette fois précisée dans explicit du texte, qui désigne également le duc de Bourgogne comme commanditaire (f. 150).Le présent recueil contient enfin une copie du Voyage d'outremer de Bertrandon de la Broquière, conseiller et premier écuyer tranchant de Philippe le Bon. Dans les années 1432 et 1433, le gentilhomme d'origine gasconne accomplit, à la demande du duc, un périple au Proche-Orient afin de rassembler les informations nécessaires à la préparation d'une nouvelle croisade. Il en rapporta un récit détaillé qui fut mis par écrit entre 1455 et 1457.
Description : 
Ce manuscrit est un exemplaire de dédicace, enluminé aux armes et portant la devise ("Aultre n'aray") de Philippe III le Bon, duc de Bourgogne. Il figure à l'inventaire de la librairie des ducs de Bourgogne dressé après la mort de celui-ci, entre 1467 et 1469 ("Ung livre couvert de noir et cloué, intitulé au par dehors 'Le voiage d'oultremer | du roy Philippe de Vallois etc. et le voiage Bertrandon', commençant ou second fueillet aprez la | capitulation 'de toutes pars gens' et ou dernier 'item de la je entray'", cf. BARROIS, 1830, n° 1525 ; Corpus Catalogorum Belgii, 2016, n°5. 755).Le volume est également mentionné dans l'inventaire établi sous Maximilien d'Autriche, en 1487 ("Item ung autre grant volume couvert de cuir noir, a tout deux | cloans de leton et cincq boutons de leton sur chascun costé, | historié et intitulé 'Le voiaige de oultremer du roy | Philippe de Valois. Item le voiaige de Bertrandon de la | Brocquiere', commenchant ou second feullet 'de toutes pars | gens' et finissant ou derrenier 'je supplye qu'il me soit pardonné.'", cf. BARROIS, 1830, n°1732 ; Corpus Catalogorum Belgii, 2016, n°8.100).Il fit partie des ouvrages saisis à Bruxelles en septembre 1794, suite à l'invasion de la Belgique par les troupes révolutionnaires françaises, et transférés au dépôt littéraire des Cordeliers à Paris. Il fut remis à la Bibliothèque nationale en 1796 avec les manuscrits de même provenance (BnF, Manuscrits, Archives modernes 499, Inventaire sur fiches des manuscrits saisis en Belgique, n° 351 : "Brocart Lallemand. | I° Avis Directif pour faire le voyage d'outremer par Brocart L'Allemand en 1332, dédié au roi Philippe de Valois, traduit en 1455 par J. Miélot par l'ordre de Philippe le Bon, duc de Bourgogne. | 2° Description de la terre sainte par le même en 1332, et traduite par le même en 1456. | 3° Le Voyage d'outremer de Bertrand de La Broquière en 1432. | Sur vel[in]. Belles vign[ettes]. Lett[res] gr[ises]. Arab[esques]. | In fol. Peau rouge et bois. | Belgique. | Dépôt des Cordeliers" ; fiche reprise dans : BnF, Manuscrits, NAF 5420, Catalogue des manuscrits de la Belgique, du Dépôt national littéraire aux ci-devant Cordeliers, par le citoyen Poirier, membre du Conseil de conservation des objets d'arts et de sciences, l'an IV de la République, f. 48v, n° 351 ; voir aussi : BnF, Manuscrits, NAF 5424, Notices de 608 mss. français et en langues modernes de la Belgique, par Dominique Martin Méon, n° 77). Le volume échappa aux restitutions concédées lors du traité de Paris du 30 mai 1814 et réalisées en novembre 1815. Resté à Paris, il fut intégré vers 1820 dans le fonds du Supplément français sous la cote 3205, puis reçut sa cote actuelle dans les années 1860 (cf. BnF, Manuscrits, NAF 5509, tome LXI des catalogues des manuscrits de la Bibliothèque royale, Supplément français, f. 106).
Description : 
Lieu de copie : Flandre
Description : 
Lieu de copie : Audenarde
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8449038d
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Français 9087
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc542021
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
07/11/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés