Detailed information

Title : 
René I d'Anjou, Traité de la forme et devis comme on peut faire les tournois .
Author : 
René I (duc d'Anjou ; 1409-1480). Auteur du texte
Author : 
Boudan, Louis (16..-17.. ; dessinateur et graveur). Enlumineur
Publication date : 
1401-1500
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
Flandre. - (. - Bruges. - ). - Écriture bâtarde bourguignonne. - 31 miniatures sur page simple ou double (cf. HANS-COLLAS, SCHANDEL, Manuscrits de Louis de Bruges, 2009, p. 284-286) : F. Ar°. (352 × 285 mm) Miniature française du début du XVIIIe siècle, exécutée par Louis Boudan, dessinateur attitré de Roger de Gaignières, d'après la scène de présentation de l'exemplaire offert à Charles VIII par Louis de Bruges (BnF, Manuscrits, Français 2692). - F. Bv°-Fr°. - . 4 peintures sur double page illustrant le tournoi de Bruges de 1393 :. - f. Bv°-Cr°. - (420 × 615 mm) Tournoi de Bruges : les deux chefs du tournoi, Jean de Bruges et Wulfart de Ghistelle, se chargeant à cheval. - Cv°-Dr°. - (320 × 529 mm) Proclamation du tournoi de Bruges. - Dv°-Er°. - (320 × 456 mm) Armes des alliés de Jean de Bruges. - Ev°-Fr°. - (318 × 456 mm) Armes des alliés de Wulfart de Ghistelle. - F. IIv°-LXIVv°. - . 26 compositions sur page simple ou double reprenant le cycle du manuscrit original enluminé par Barthélemy d'Eyck pour René d'Anjou (ms. Français 2695) :. - f. IIv°. - ( 280 × 305 mm) Seigneur appelant ─ le duc de Bretagne ─ lançant le défi. - IVr°. - (303 × 285 mm) Seigneur défendant ─ le duc de Bourbon ─ relevant le défi. - VIr°. - (280 × 303 mm) Seigneur défendant choisissant les juges diseurs. - VIIv°. - (268 × 309 mm) Roi d'armes et juges diseurs. - XIr°. - (278 × 305 mm) Roi d'armes proclamant le tournoi. - XIVr°. - Casque. - XVv°. - Armure (cuirasse). - XVIIr°. - Armure (protection du bras et de l'avant-bras). - XVIIIr°. - Armure (gantelets). - XXr°. - Armes de tournoi. - XXIIIv°. - Hourt de cheval. - XXIVv°. - Hourt de cheval. - XXVv°. - Hourt de cheval. - XXVIv°. - Hourt de cheval. - XXVIIv°-XXVIIIr°. - (420 × 618 mm) Seigneur appelant et seigneur défendant équipés, se chargeant à cheval. - XXIXv°-XXXr°. - (420 × 615 mm) Champ clos. - XXXIv°-XXXIIr°. - (402 × 580 mm) Entrée solennelle du duc de Bretagne dans la ville accueillant le tournoi. - XXXIIIv°-XXXIVr°. - (418 × 620 mm) Maisons pavoisées. - XXXVv°-XXXVIr°. - (378 × 585 mm) Entrée des juges diseurs. - XXXVIIIr°. - (321 × 226 mm) Affiche des juges diseurs. - XLv°-XLIr°. - (374 × 588 mm) Entrée des chevaliers tournoyeurs. - XLIv°-XLIIr°. - (375 × 630 mm) Revue des heaumes. - XLVIv°-XLVIIr°. - (362 × 569 mm) Serment des tournoyeurs. - LVIv°-LVIIr°. - (373 × 560 mm) Rassemblement des tournoyeurs (devise de Louis de Bruges en français sur une tribune : PLUS EST EN VOUS). - LXv°-LXIr°. - (367 × 550 mm) Fin du tournoi (devise de Louis de Bruges en français sur les tribunes). - LXIVv°. - (364 × 260 mm) Remise du prix au vainqueur. - Décor secondaire filigrané de type flamand : une initiale à motif d'acanthe peinte en camaïeu brun, portant la devise de Louis de Bruges en français ("Plus est en vous") et en néerlandais ("Meer es in hu") dans des phylactères (f. B ; 4 interlignes), associée à une pensée peinte dans la marge ; initiales alternativement bleues filigranées de rouge et rouges filigranées de bleu en tête du second texte (f. I ; 4 interlignes) et à chacun de ses paragraphes (f. I-LXVIII v° ; 2 interlignes). Rares lettres cadelées (rubriques). - Parchemin. - garde collée réglée + II + A-F + I-LXX (70) f. + garde collée réglée (ancien f. LXXI). - 416-420 × 308-312 mm (justification 225-228 × 153-155 mm). - Collation difficile à établir en raison de la reliure très serrée. Traces de signatures au recto inférieur droit des f. II, XXII ; trace de réclame au f. XLIII v°. - Réglure à l'encre rose, 30 longues lignes. - Reliure du XVIIe siècle de maroquin rouge, aux armes et au chiffre d'Hector Le Breton, sieur de la Doinèterie, roi d'armes de France. Dos du début du XVIIIe siècle au chiffre de Roger de Gaignières, portant le titre "TOUR / NOIS". Tranches dorées. - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime), type C, début du XVIIIe siècle, avant 1735 (modèle identique à JOSSERAND BRUNO, n° 7), feuillet de garde et f. LXVIII v
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Entre f. I et f. II. Lettre de M. Le Hay à Roger de Gaignières décrivant les conditions de l'achat du manuscrit par ce dernier, datée du 29 avril 1707.F. II. Note d'Hector Le Breton adressée à son fils, datée du 6 novembre 1616.F. A. Miniature du début du XVIIIe siècle exécutée par Louis Boudan pour Roger de Gaignières et reproduisant la scène de dédicace du ms. Français 2692 (f. 1).F. B-F. Tournoi de Bruges de 1393 : miniatures (f. B v°-F) introduites par un commentaire (f. B) : "En l'an de nostre Seigneur mil trois cens quatre vings et douze, le unzieme jour du mois de mars, fut fait ung tournoy en la ville de Bruges... - ... pourquoy je me tais quant a present d'en plus parler." F. I-LXVIII v°. René I d'Anjou, Traité de la forme et devis comme on peut faire les tournois : F. I. Dédicace à Charles d'Anjou (1414-1473), comte du Maine et frère du roi René : "A tres hault et puissant prince, mon tres chier, tres amé et seul frere germain Charles d'Anjou,...Je René d'Anjou,...-... ainsi que pourrez veoir s’il vous plaist par ce que cy apres s’ensuit."F. I-LXVIII v°. "Icy apres s'ensuit la forme et maniere comment ung tournoy doit estre entrepris. Et pour bien et honnourablement et a son droit estre fait et acomply y fault garder l'ordre cy apres declairée...-... Item ceulx qui ont gaignié le pris sont tenuz de donner aucune chose aux trompettes et menestrelz, et les deux princes chiefz du tournoy aussy." Outre la miniature ajoutée par Louis Boudan à l'époque moderne (f. A), les peintures du manuscrit sont l'œuvre de quatre enlumineurs identifiés en partie par François Avril (1986) et par Bodo Brinkmann (1987/1988, p. 125-126 ; 1997, p. 291-296). Reprenant cette historiographie, Pascal Schandel et Ilona Hans-Collas ont à leur tour établi la répartition suivante (2009, p. 286-287) :- un premier enlumineur, anonyme, se caractérise par sa fidélité au modèle original et serait l'auteur des peintures des f. II v°, VI, VII v°, XI, XLVI v°-XLVII, LVI v°-LVII, LX v°-LXI, LXIV v°. - un second artiste, le Maître du Flavius Josèphe du musée Soane, serait intervenu aux f. XXVII v°-XXVIII, XXIX v°-XXX, XXXIII v°-XXXIV, XXXVIII.- un troisième peintre, le Maître des Heures de Dresde, aurait exécuté les f. IV, XXXI v°-XXXII, XXXV v°-XXXVI, XL v°-XLI, XLI v°-XLII.- les illustrations du Tournoi de Bruges, ajoutées au début du volume (f. B-F), auraient enfin été peintes par le Maître d'Édouard IV.
Description : 
Ce manuscrit reproduit fidèlement l'exemplaire original du Livre des tournois enluminé par Barthélemy d'Eyck pour René d'Anjou (BnF, Manuscrits, Français 2695). Il fut exécuté pour Louis de Bruges (1427?-1492), qui fit ajouter en tête quelques pages consacrées au tournoi organisé à Bruges par son père, Jean de Gruuthuse, le 11 mars 1393. L'initiale du f. B contient en outre sa double devise, en français et en néerlandais ("Plus est en vous", "Meer es in hu"). Cette copie servit à son tour de modèle pour un autre volume, que Louis de Bruges commanda à un artiste différent ─ le Maître du Boèce flamand ─ afin de l'offrir au roi de France Charles VIII en 1489 (ms. Français 2693). L'exemplaire de Louis de Bruges, tout comme l'ensemble de sa bibliothèque, fut ensuite acquis par le roi Louis XII et intégra la Librairie royale de Blois : il figure dans l'inventaire de celle-ci établi en 1518, sous le n° 151 (cf. OMONT, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, I, Paris, 1908, p. 23). Les armes de France couronnées furent alors ajoutées au f. B. L'ouvrage sortit néanmoins des collections royales dès la première moitié du XVIe siècle, dans des circonstances inconnues. Il est ainsi absent de l'inventaire dressé peu avant le transfert de la Librairie royale de Blois à Fontainebleau, en 1544 (cf. OMONT, I, 1908, p. 155-264). On le retrouve au début du XVIIe siècle dans la collection d'Hector Le Breton, seigneur de la Doinèterie, roi d'armes de France. Celui-ci le dota d'une nouvelle reliure à ses armes et à son chiffre. Il fit inscrire sur le second feuillet de garde une note datée de 1616 et adressée à son fils, dans laquelle il expose les raisons qui le conduisirent à acheter l'ouvrage. En 1707, le livre appartenait au sieur d'Omonville, qui le vendit à Roger de Gaignières par l'intermédiaire de M. Le Hay : une lettre de celui-ci à son commanditaire, dans laquelle sont détaillées les conditions de la vente, fut insérée au début du manuscrit. Gaignières fit refaire le dos de la reliure à ses armes et fit ajouter une copie de la scène de présentation qui se trouvait dans l'exemplaire royal, le ms. Français 2692 (f. A). L'ouvrage fut finalement acquis en 1715 par le roi Louis XV avec les manuscrits de Gaignières.
Description : 
Lieu de copie : Flandre
Description : 
Lieu de copie : Bruges
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b8449033b
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Français 2693
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc49174c
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used