Informations détaillées

Titre : 
Horæ ad usum Fratrum Prædicatorum, dites Heures de Frédéric d’Aragon
Auteur : 
Todeschino, Ioan (14..-1503?). Enlumineur
Auteur : 
Bourdichon, Jean (1457 ?-1521). Enlumineur
Auteur : 
Maître de Claude de France (14..-15..). Enlumineur
notice.date : 
1501-1502
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
Vraisemblablement copié à. - Naples. - Ecriture humanistique. - Enluminé à Tours par l'Italien Ioan Todeschino et les Français Jean Bourdichon et le Maître de Claude de France. - Parchemin. - 388 p. - 245 x 155 mm. - . Les miniatures ont été réalisées au préalable par Bourdichon sur un parchemin très fin puis collées sur les feuillets du manuscrit. Ioan Todeschino et le Maître de Claude de France sont alors intervenus pour intégrer ces miniatures dans leurs encadrements architecturés et ont conçu autour les bordures. - La couture est trop serrée pour permettre un relevé codicologique ; réclames ; pagination à l’encre brune, XVIIe ou XVIIIe siècle, complétée au crayon à papier, XIXe siècle. - Quelques traces de réglure à l’encre. - Reliure de basane brune, probablement espagnole (?), décor doré, tranches dorées, XVIIIe siècle ; dos avec pièce de titre EVANGELIA remonté en défet en fin de volume lors d’une restauration, avant 1957. - Estampille de la bibliothèque entre 1815 et 1830 (modèle JB n° 20)
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaAragon
Description : 
Vraisemblablement copié à Naples et arrivé en France dans les bagages de Frédéric d'Aragon, le décor de ce livre d'heures a été réalisé en Touraine pendant l'exil français de celui-ci, dernier roi aragonais de Naples. L'enlumineur italien Ioan Todechino faisait partie de la petite cour qui l'avait accompagné en France.Le volume a été modifié à une date ancienne, peut-être lors de la réalisation de l'actuelle reliure. Le calendrier manque et on peut supposer que la page héraldique, actuellement en fin de volume, se trouvait initialement en tête de celui-ci.Le cachet de la bibliothèque de Joseph Bonaparte, indiqué en 1828 dans le registre d'acquisition, n'est plus visible. Les gardes et contregardes de parchemin actuelles datent manifestement de la restauration réalisée avant 1957.Contient : P. 3-23 : Passion selon saint Matthieu, suivie de l’Évangile de l’Épiphanie, de l’Antienne et de l’Oraison de saint Matthieu.P. 25-41 : Passion selon saint Marc, suivie de la Finale de l’Évangile selon saint Marc.P. 43-60 : Passion selon saint Luc, suivie de l’Évangile de l’Annonciation, de l’Antienne et de l’Oraison de saint Luc.P. 61 : Préface de l’Évangile selon saint Jean.P. 63-77 : Passion selon saint Jean, suivie du Prologue de l’Évangile, de l’Antienne et de l’Oraison de saint Jean.P. 79-81 : Messe votive de la Croix.P. 83-87 : Messe votive du Saint-Esprit.P. 89-93 : Messe votive de la Trinité.P. 95-99 : Messe votive de la Vierge.P. 101-104 : Messe votive des fidèles trépassés.P. 107-177 : Heures de la Vierge à usage dominicain (p. 107-119 : Matines ; p. 121-133 : Laudes ; p. 135-139 : Prime ; p. 141-145 : Tierce ; p. 147-151 : Sexte ; p. 153-157 : Nones ; p. 159-167 : Vêpres ; p. 169-177 : Complies).P. 179-205 : Heures de la Croix (p. 179-181 : Matines ; p. 183-185 : Prime ; p. 187-189 : Tierce ; p. 191-193 : Sexte ; p. 195-197 : Nones ; p. 199-201 : Vêpres ; p. 203-205 : Complies).P. 207-215 : Heures du Saint-Esprit.P. 217-230 : Psaumes de la pénitence.P. 230-241 : Litanies des saints.P. 241 : Pro pace. Oratio.P. 243-281 : Office des morts.P. 283-387 : Prières et Suffrages (p. 283-287 : Symbole de saint Athanase ; p. 289-291 : Psalmus contra inimicos ; p. 291-296 : Divi Augustini oratio devotissima […]. Per hæc omnia rogo te et deprecor Domine Jesu Christe ut me famulum tuum Federicum custodias ab hoste maligno […] ; p. 296 : Deinde dicitur antiphona. O clavis David […] ; p. 296-297 : Oratio. Festina ne tardaveris […]. Libera me famulum tuum Federicum de omni tribulatione et angustia […] ; p. 297-299 : Divi Augustini oratio contra humane vite pericula quotidie dicenda ; p. 299-301 : Oratio multe virtutis ad sanctam Trinitatem […]. Da mihi famulo tuo Federico victoriam contra inimicos meos […]. Libera me famulum tuum Federicum de omnibus peccatis meis […]. Deus in nomine tuo salvum me fac Federicum […]. Benedicat me Federicum imperialis et Majestas […] ; p. 301 : Oratio contra inimicos ; p. 303-304 : Oratio devotissima ad honorem et laudem Domini nostri Jesu Christi dicenda ; p. 304-305 : Divi Thomæ Aquinatis In corpus Christi hymnus ; p. 305-307 : Divi Thomæ Aquinatis De Eucaristia ; p. 307 : Divi Thomæ Aquinatis In elevatione calicis oratio ; p. 309-317 : Dive Marie corona secundum Predicatorum hordinem que sub Marie dictione continetur ; p. 319-323 : Divi Augustini Hyponensis episcopi ad divam Mariam virginem Dei genitricem oratio devotissima quotide dicenda ; p. 325-329 : Ad divam Mariam semper virginem mire virtutis pia et devote oratio quotidie dicenda ; p. 331 : Septem versus sancti Bernardi ; p. 332 : De sancto Petro apostolo antiphona ; p. 335 : De sancto Paulo apostolo antiphona ; p. 337 : De sancto Andrea apostolo antiphona ; p. 339 : De sancto Jacobo apostolo ; p. 341 : De sancto Johanne apostolorum evangelista ; p. 343 : De sancto Thoma apostolo antiphona ; p. 345 : De sancto Philippo et Jacobo apostolis antiphona ; p. 347 : De sancto Bartholomeo apostolo antiphona ; p. 349 : De sancto Symone et Juda apostolis antiphona ; p. 351 : De sancto Matheo apostolo et evangelista antiphona ; p. 353 : De sancto Marco evangelista antiphona ; p. 355 : De sancto Luca evangelista antiphona ; p. 357 : De sancto Barnaba apostolo antiphona ; p. 359 : De sancto Michæle archangelo antiphona ; p. 361 : De sancto patre Dominico antiphona ; p. 363 : De sancto Petro martyre antiphona ; p. 365 : De sancto Thoma de Aquino antiphona ; p. 367 : De sancto Vincentio antiphona ; p. 369 : De sancta Catherina de Senis antiphona ; p. 371 : De sancto Francisco confessore antiphona ; p. 373 : De sancto Antonio abbate antiphona ; p. 375 : De sancto Georgio martyre antiphona ; p. 377 : De sancto Sebastiano antiphona ; p. 379 : De sancta Catherina virgine antiphona ; p. 381 : De sancta Margarita antiphona ; p. 383 : De sancta Lucia antiphona ; p. 385 : De sancta Maria Magdalena antiphona ; p. 387 : De omnibus sanctis antiphona.
Description : 
Réalisé pour Frédéric d'Aragon, roi déchu de Naples (1451-1504) ; Isabella del Balzo, sa veuve († 1533) (?) ; Ferrando d'Aragon, duc de Calabre, vice-roi de Valencia en 1526, leur fils († 1550) (?) ; probablement offert à un établissement religieux espagnol ; Joseph Bonaparte, roi de Naples (1806-1808) puis d’Espagne (1808-1813) ; probablement saisi à la bataille de Vitoria, 21 juin 1813 ; passé au Grande-Bretagne entre les mains de M. Fergusson ; acquis de celui-ci en 1828 par la Bibliothèque royale, avec quatre autres manuscrits, dont le Latin 10538 et l'Allemand 122, pour la somme de 1000 francs (BnF, Mss., Archives modernes, n° 492ter, f. 206 : "Preces piae, ou Heures latines, un vol. in 4° de 387 pages, coté au dos Evangelia. Ce manuscrit, qui est de la plus grande beauté, est orné de 64 mignatures, exécutées avec la plus rare perfection. Il porte l’estampille du cabinet ou bibliothèque de Josèphe Buonaparte, roi d’Espagne, à qui il a appartenu ").
Description : 
Lieu de copie : Naples
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8427228j
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 10532
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc72250h
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
07/11/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés