Detailed information

Title : 
[Lettres d'E. Robert à C. Severini, 9 septembre 1829-11 mai 1838]
Author : 
Robert, Edouard (17..-18.. ; directeur du Théâtre-Italien). Auteur de lettres
Publication date : 
1829-1838
Contributor : 
Severini, Carlo (1793-1838). Destinataire de lettres
Contributor : 
Dormoy, Charles (17..-18.. ; trésorier). Auteur de lettres
Subject : 
Méric-Lalande, Henriette (1799-1867)
Subject : 
Malibran, Maria (1808-1836)
Subject : 
Pasta, Giuditta (1797-1865)
Subject : 
David, Giovanni (1790-1864)
Subject : 
Sabatier-Ungher, Caroline (1803-1877)
Subject : 
Grisi, Giulia (1811-1869)
Subject : 
Rossini, Gioachino (1792-1868)
Subject : 
Lablache, Luigi (1794-1858)
Subject : 
Tadolini, Eugenia (1808-1872?)
Subject : 
Alioni (17..-18.. ; chef d'orchestre)
Subject : 
Boccadabati, Luigia (1800-1850)
Subject : 
Rubini, Giovanni Battista (1794-1854)
Subject : 
Ferri, Domenico (1795-1878)
Subject : 
Albini (17..-18.. ; chanteuse)
Subject : 
Tibaldi (17..-18.. ; chanteuse)
Subject : 
Pellegrini, Felice (1774-1832)
Subject : 
Santini, Vincenzo-Felice (1798?-1836)
Subject : 
Profeti, Luigi (1795?-18.. ; chanteur)
Subject : 
Corradi (17..-18.. ; chanteuse)
Subject : 
Persiani, Fanny (1812-1867)
Subject : 
Descombes, Charles-Maurice (1782-1862)
Subject : 
Marliani, Marco Aurelio (1805-1849)
Subject : 
Ivanoff, Nicola (1901-1977)
Subject : 
Albertazzi, Emma Towson (1814-1847)
Subject : 
Poggi, Antonio (1806-1875)
Subject : 
Tamburini, Antonio (1800-1876)
Subject : 
Théâtre Italien (Paris ; 1801-1878)
Type : 
archival material
Language : 
french
Language : 
French
Format : 
25 f. ; 26,7 cm x 20,2 cm
Format : 
Nombre total de vues : 4
Description : 
La lettre 2 (1), Milan, 9 septembre 1829, parle des premières chanteuses de la saison suivante : Robert vient de signer un contrat avec Mme Méric-Lalande, il lui faut engager une autre prima donna et pour ce il compare la Malibran et la Pasta ("si nous n'avons pas la Malibran pour cette année nous sommes completement enfoncés"). Il s'apprête à se rendre à Bologne pour négocier avec David. Il y entendra ce chanteur ainsi que la Ungher et la Grisi. - Dans la lettre 2 (2), "près Bologne", 22 septembre 1829, il est toujours question de la Méric-Lalande et la Malibran, mais aussi de Lablache et du décorateur Ferri. - Dans la lettre 2 (3), Bologne, 16 octobre 1829, Robert attend toujours une réponse quant à la Malibran. Il dresse un portrait peu flatteur de la Tadolini et mentionne la proposition que Rossini a faite au chef d'orchestre Alioni pour remplacer Grasset. - Dans la lettre 2 (4), Naples, 10 décembre 1829, Robert relate ses démarches auprès de la Boccadabati, et livre des commentaires très critiques sur le San Carlo : "Dans quel vieillissement ce beau théâtre est tombé!". - Dans la lettre 2 (5), Florence, 16 février 1830, après s'être plaint de la conduite de Rossini, Robert parle de David et de la Grisi. - Dans la lettre 2 (6), Bologne, 20 février 1830, Robert se félicite des engagements de Rossini, Malibran, et évoque ceux qu'il voudrait conclure avec Rubini et David. - Dans la lettre 2 (7), Bologne, 21 février 1830, on apprend que David a été engagé, Robert fait part à Severini de toute sa satisfaction : "avec la Malibran la Lalande et David voilà déjà les trois fortes colonnes assurées". - Dans la lettre 2 (8), Bologne, 3 mars 1830, Robert dit continuer ses recherches ; pour compléter la compagnie, il faut encore une prima donna de remplacement, un contralto, une seconda donna, un premier ténor et un secondo basso. Il est encore question de Lablache, d'Aliani, de la Tadolini. - Dans la lettre 2 (9), 12 mars 1830, Robert explique qu'il continue d'entendre des chanteurs à Bologne en compagnie de Rossini. Il pense à la Tadolini et souhaite pouvoir engager le décorateur Ferri pour trois ans. - Dans la lettre 2 (10), Bologne, 12 mars 1830, Robert poursuit ses réflexions sur la Tadolini et sur Ferri. - Dans la lettre 2 (11), "Bologne, Dimanche de Pasques [sic] 1830", Robert parle de la Tibaldi, la contralto à qui il vient de faire signer un contrat, de David qui a fait beaucoup de progrès, de la Tadolini qu'il ne sera pas nécessaire d'engager si l'Albini accepte à sa place, et enfin de Lablache. - Dans la lettre 2 (12), Bologne, 24 avril 1830, Robert traite des musiciens de l'orchestre : "Raison de plus pour nous distinguer par une exécution parfaite il faut raviver cet orchestre avec des jeunes plus vigoureux frais et dispos". Il parle aussi de la Méric-Lalande, de la Pasta, de la Tadolini qu'il vient d'engager, et d'autres artistes : Rubini, Pellegrini, Santini, Profeti, la Corradi, mais aussi de Ferri. - Dans la lettre 2 (13), Paris, 26 avril 1837, Robert mentionne la Persiani, la Tadolini, l'opéra Malek-Adel, le grand succès de Duprez et d'un procès intenté par les directeurs de l'Opéra, du Théâtre des Français et de l'Opéra-Comique contre Charles Maurice. - Dans la lettre 2 (14), Paris, 9 mai 1837, Robert traite du retour sur scène de la Pasta et de la discussion du budget du théâtre à la Chambre. - Dans la lettre 2 (15), Paris, 20 mai 1837, Robert revient sur les discussions de la Chambre et signale le prêt de partitions à Marliani. - Dans la lettre 2 (16), Paris, 3 juin 1837, Robert dit ne pas savoir encore si Ivanoff réintégrera la compagnie la saison suivante ; il informe Severini du fiasco de la Pasta à Londres et de l'indisposition chronique de la Grisi. - Dans la lettre 2 (17), Paris, 3 juillet 1837, Robert cite Marliani, Ferri, Albertazzi et Ivanoff. - Dans la lettre 2 (18), Paris, 6 juillet 1837, Robert traite de questions financières. - Dans la lettre 2 (19), Paris, 14 juillet 1837, Robert dit avoir fait fiasco à Bruxelles et souhaite négocier avec Poggi. - Dans la lettre 2 (20), Paris, 22 juillet 1837, Charles Dormoy parle du paiment de lettre de change de M. Laporte, des gratifications des représentations à bénéfice de Lablache et Tamburini ainsi que du paiement de la prime d'assurance. - Dans la lettre 2 (21), Paris, 7 août 1837, Dormoy envoie une facture de libraire et aborde la question des abonnements : "Beaucoup de personnes désirent avant de renouveler 'connaître' la composition de la troupe, je leur réponds bien qu'elle se composera de Rubini, Lablache, Tamburini, Mes Grisi et Tacchinardi Persiani" ; il annonce qu'il y a 18.000 fcs en caisse et qu'il commence à toucher l'argent des renouvellements d'abonnements. - Dans la lettre 2 (22), Paris, 17 août 1837, Dormoy dresse la liste des noms des choristes "pour le cas où vous voudriez en éloigner quelques-uns" afin de renouveler les engagements. - Dans la lettre 2 (23), Côme, 5 septembre 1837, Robert fait part à Severini de ses soucis de santé. - Dans la lettre 2 (24) Paris, 11 mai 1838, adressée à Nattier, Robert refuse un opéra intitulée "Les deux Figaro" (peut-être celui de Carafa), car "malheureusement les deux principaux rôles, celui de la Prima Donna et celui du Primo Tenore sont écrits beaucoup trop bas et ne pourraient convenir aux moyens de Rubini et de Mmes Grisi ou Persiani". - Dans la lettre 2 (25), Paris, 30 mars 1839, Robert dit à un certain Fiori qu'il lui a fait envoyer son portrait comme souvenir d'amitié
Description : 
Archives
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b525126370
Source : 
Bibliothèque nationale de France, département Bibliothèque-musée de l'opéra, LAS TH. ITALIEN 1 Pièce 2 (1-25)
Set notice : 
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42020834p
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
28/01/2020


Help with consultation

Pictograms used