Detailed information

Title : 
Supplément grec 1040
Author : 
JEAN CHRYSOSTOME (S.). Auteur du texte
Author : 
PIGAS (Mélétius), patriarche d'Alexandrie. Auteur du texte
Publication date : 
1801-1900
Subject : 
Théophile, patriarche d'Alexandrie (1805-1825)
Type : 
manuscript
Language : 
greek, ancient
Format : 
Papier. - pp. II. 376, 24-26 lignes. - mm. 220 × 175. - Reliure parchemin blanc moderne. - Vingt-quatre quaternions (le dernier réduit à 5 ff.) signés de première main au milieu de la marge inférieure du premier feuillet de chaque cahier. Écriture appliquée. La p. II est restée blanche. Le numérotage des lettres est de première main. H. Omont (Les Mss grecs datés des XVIe et XVIIe siècle, Paris 1892, p. 87) a pris la date de 1801 pour celle de la copie du manuscrit (on a vu plus haut que la date réelle est nécessairement postérieure à juin 1840), et le nom de Théophile pour celui du scribe. - Le manuscrit est entré à la Bibliothèque nationale par voie d'achat (à un libraire), en décembre 1884. Il aurait appartenu antérieurement à Manuel I. Gédéon (selon N. Katramis, Ἀνάλεκτα Ζακύνθου φιλολογικά, Zante 1880, p. 112). A. Papadopoulos-Kérameus (Ἱεροσολ. Βιϐλιοθ., t. V, Saint-Pétersbourg 1915, p. 502) accuse Gédéon d'avoir volé ce manuscrit et de l'avoir vendu en 1888 à la Β. N. : assertion sans fondement, du moins en ce qui concerne la vente du volume
Description : 
JEAN CHRYSOSTOME (S.). Œuvres authentiques. epistolae ad Eudoxiam imp
Description : 
PIGAS (Mélétius), patriarche d'Alexandrie. CCXI lettres
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
MÉLÉTIUS PIGAS, patriarche d'Alexandrie (1590-1601), CCXI lettres, sous le titre (p. I) Ἐπιστολαὶ τοῦ σοφωτάτου πάππα καὶ πατριάρχου τῆς μεγάλης πόλεως Ἀλεξανδρείας κυροῦ Μελετίου τοῦ Πηγᾶ. A part les deux dernières (voir plus loin), toutes ces lettres s'échelonnent de l'année 1591 à l'année 1600. Le manuscrit dérive du Patmiensis 396, par l'intermédiaire, selon toute vraisemblance, de l'Alexandrinus 296, copie directe du Patmiensis : v. notre note, Théophile d'Alexandrie et les manuscrits de la correspondance de Mélétius Pigas, dans Scriptorium, I, Bruxelles 1946-1947, pp. 162-164, précisée et corrigée par un second article, A propos d'un manuscrit contenant un choix de lettres de Mélétius Pigas..., dans le Tome commémoratif du millénaire de la Bibliothèque Patriarcale d'Alexandrie, Alexandrie 1953, pp. 157-165. Le Patmiensis 396 comptait à l'origine trois cent dix-huit lettres (v. W. Regel, Analecta byzantino-russica, Saint-Pétersbourg 1891, p. CXV), mais la collection avait été complétée en 1801 par le métropolite de Libye, Théophile, futur patriarche d'Alexandrie (1805-1825), ajoutant de sa main deux lettres de Pigas trouvées par lui dans un autre manuscrit (cf. sa note autographe reproduite par J. Sakkelion, Πατμιακὴ Βιϐλιοθήκη, Athènes 1890, pp. 178-179, et par W. Regel, op. cit., pp. CXV-CXVI), en même temps qu'une lettre de S. Jean Chrysostome à Eudoxie (M. 64, 493-496) ; Sakkelion et Regel omettent de signaler la présence de ce dernier texte dans le manuscrit de Patmos, mais la description de la copie directe du Patmiensis, l'Alexandrinus 296 (v. Th. Moschonas, Κατάλογοι τῆς Πατριαρχικῆς Βιϐλιοθήκης, Ι, Alexandrie 1945, pp. 265 et 267) prouve que la lettre de Chrysostome figure bien dans le modèle, après la lettre 320. Dans cet ensemble, le copiste du Suppl. gr. 1040 a fait son choix en deux étapes : d'abord (pp. 1-305) il retint seulement cent cinquante-huit lettres ; puis (pp. 306-374) parmi celles qu'il avait négligées, il opéra une deuxième sélection, qui porta la collection à 211 articles. En voici le détail, chaque lettre étant désignée par le numéro d'ordre qu'elle occupe dans le catalogue dressé par W. Regel (op. cit., pp. CXX-CXLIV, où les particularités du Patmiensis ont été respectées jusque dans les déficiences de son numérotage, par l'emploi de deux numéros bis, ce qui réduit à 318, dans cette liste, le chiffre total des lettres recensées) : 5. 6. 9. 10. 13. 15-18. 21 (ι'). 22. 24. 30. 31. 34. 39. 40. 44. 45. 46 (κ'). 47. 49. 52. 53. 58. 61-64. 65 (λ'). 71. 74-76. 78-80. 109. 111. 112 (μ'). 113-116. 119. 121-123. 127. 132 (ν'). 133. 135-139. 142. 144. 146. 147 (ξ'). 149. 151-155. 157. 158. 162. 163 (ο'). 164. 166-168. 171. 174. 175. 177. 178. 185 (π'). 198-201. 203-207. 211 (Ϟ'). 212. 213. 215. 216. 220-222. 224. 226. 229 (ρ'). 230. 232. 233. 235. 237-241. 242 (ρι'). 243. 246-248. 251. 252. 255-257. 259 (ρκ'). 260. 261. 263. 266-270. 272. 273 (ρλ'). 275. 276. 278-284. 287 (ρμ'). 288. 291. 292. 296. 299. 300. 302. 304, 305. 308 (ρν'). 309-315. 316 (ρνη', p. 305). 3 (ρνθ', p. 306). 12 (ρξ'). 11. 19. 35. 50. 51. 54. 59. 83. 85. 86 (ρο'). 88. 91-97. 100. 104 (ρπ'). 106. 107. 110. 126. 128-130. 140. 156. 159 (ρ'). 160. 161. 169. 172. 173. 180. 181. 183. 184. 202 (σ'). 218. 223. 225. 228. 244. 254. 262. 289. 295. 317 (σι', pp. 371-373). 318 (σια', pp. 373-374). Aux pp. 375-376, figure la lettre sus-mentionnée de S. JEAN CHRYSOSTOME à l'impératrice Eudoxie. Après la lettre 295 (σθ'), notre copiste a reproduit (p. 371) l'avertissement qu'on lit dans l'Alexandrinus 296, p. 546 (éd. Th. Moschonas, Catalogue cité, p. 266), par lequel le scribe de ce manuscrit attire l'attention sur le fait que les deux lettres suivantes ont été ajoutées, dans l'original, par Théophile d'Alexandrie ; notre copiste a simplement modifié le début de cette notice pour signaler qu'il a omis de recopier 109 lettres, ὡς μὴ περιεργείας τινος οὖσαι ἄξιαι (ν. le texte complet dans Scriptorium, tom. cit., p. 164). Il en résulte que le Suppl. gr. 1040 a très probablement été copié sur l'Alexandrinus 296, et donc postérieurement au 28 juin 1840, date d'achèvement de ce dernier manuscrit (v. notre second article, dans le Tome commémoratif cité, pp. 161-163). A la suite des deux lettres additionnelles 317 et 318 (σι' et σια', datées respectivement de 1585 et de 1583), notre scribe a transcrit (p. 374) la note, en date du 8 avril 1801, placée par Théophile lui-même, alors métropolite de Libye, à l'endroit correspondant du manuscrit de Patmos (voir plus haut). Enfin, à la p. 376, la lettre de Chrysostome est suivie de la reproduction d'une seconde note autographe portée par Théophile à la fin du Patmiensis (note négligée par Sakkelion et par Regel, mais citée d'après l'Alexandrinus par Th. Moschonas dans son Catalogue, p. 267) : Καὶ ταύτην τὴν ἐπιστολὴν εὑρὼν ἔν τινι χάρτῃ παλαιῷ, ἀντέγραψα ἐνταῦθα, οὖσαν ὡραίαν. — Ὁ Λιϐύης Θεόφιλος. (v. notre second article, p. 162 et n. 25). Suit une phrase, vraisemblablement ajoutée par notre copiste, garantissant l'exactitude de la transcription de toutes les lettres contenues dans le manuscrit (v. ibid., p. 163 et n. 31).
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b11004062n
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Supplément grec 1040
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc241609
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used