Detailed information

Title : 
Philagathos de Cerami
Publication date : 
1401-1500
Contributor : 
. Copiste
Type : 
manuscript
Format : 
268 × 205 mm. - f. 232 ; 2 col., 36 lignes [ff. 1-150v] et 1 col., 25 lignes [ff. 151-232]. - CAHIERS – 29 cahiers : 2 quat. (2-17), 1 quat. amputé de 3 ff. après copie (18-22), 25 quat. (23-222) et 1 quinion (223-232). Signatures α’-ιθ’ de première main, souvent rognées, au milieu de la marge inférieure du premier recto et du dernier verso de chaque cahier pour les ff. 2-151. Réclame horizontale sous la dernière ligne du texte au dernier verso de quelques cahiers (ff. 166v, 174v, 182v, 190v, 206v et 214v). - Papier. - FILIGRANES – a(ff. 2. 4-7. 9-150) deux cercles concentriques sommés d’une croix, Briquet 3134 ; b(ff. 3. 8) licorne, cf. Briquet 9962 et 9968 ; c(ff. 1. 151-176. 178-179. 181-200. 202-203. 205-232) ancre dans un cercle sommé d’une étoile, avec contremarque ZZ, cf. Mošin 1980-1981 ; d(ff. 177. 180. 201. 204) tête de bœuf surmontée d’une croix autour de laquelle s’enroule un serpent, cf. Piccard, Ochsenkopf, XVI 161. - ÉCRITURE – Deux mains : A, ff. 2-150v, main du XVe s. (première moitié), écriture apparentée au style de Reggio ; et B, ff. 1rv et 151-232, main de Callistos, écriture amplifiant le style des Hodèges (f. 232, souscription datée de 1579-1580 à Néopatras en Béotie, Ἐγράφησαν βιαίως παρ’ ἐμοῦ οἱ παρόντες λόγοι Καλλίστου ἁμαρτωλοῦ κ(αὶ) ἀδαήμονος, ἐπὶ ἔτους ,ζπη’ ἰν(δικτιῶν)ος η’ ἐν τῆ Νέα Πάτρα· + οἱ ὁρῶντες κ(αὶ) τὰ σφάλματα ἐπιστάμ(εν)οι διορθώσατε, κ(αὶ) ἐμοὶ δῶτε συγγνώμην ; E. Gamillscheg, D. Harlfinger, Repertorium der griechischen Kopisten 800-1600, 2. Teil: Handschriften aus Bibliotheken Frankreichs, Wien, 1989, A, no297). Surface écrite : 205 × 145 mm [ff. 2-150v] et 210 × 120 mm [ff. 151-232]. - DÉCORATION – Bandeaux rouges (ff. 105, 119, 147), bistre (cf. ff. 90, 92v), bicolores (f. 2) ou noirs (ff. 1 et 178) de la main du copiste ; quelques bandeaux noirs (cf. ff. 57, 60, 72v) probablement de mains postérieures ; emplacements de bandeaux restés vides (cf. ff. 5, 8). Titres, initiales ornées (cf. ff. 5, 151) et initiales mineures à l’encre rouge par le copiste. Mise en page particulière pour la fin du texte des homélies (texte disposé en forme d’entonnoir aux ff. 192v, 198v ; en forme de croix aux ff. f. 14v – pour le seul mot ἀμήν – et 232, pour toute la page, le texte étant encadré par les lettres IC XC NI KA). - RELIURE – Veau tacheté ; plats aux armes de Napoléon Ier ; dos à son chiffre avec, en capitales dorées sur une pièce de cuir rouge, le titre Theophanis Ceramei homiliæ ; tranches jaspées. Ms. envoyé à la reliure le 16 janvier 1806 (Archives Modernes 624, I)
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
Philagathos de Cerami, Homélies disposées dans l’ordre du calendrier liturgique (PG 132, 135-1078 ; cf. F. HALKIN, Manuscrits grecs de Paris. Inventaire hagiographique (Subsidia hagiographica, 44), Bruxelles 1968, p. 281 ; éd. G. Rossi Taibbi, Filagato da Cerami. Omelie per i vangeli domenicali e le feste di tutto l’anno, I. Omelie per le feste fisse [Testi e Monumenti ; Istituto siciliano di studi bizantini e neoellenici. Testi, 11], Palerme 1969 : ms. cité sous le sigle P). 1 (f. 1rv) Table des homélies, numérotées α’-μς’, Πίναξ τοῦ παρόντος βιβλίου ms., complétée par une autre main μζ’-να’, le dernier numéro regroupant les 11 homélies εἰς τὰ ἑωθινά. 2 (ff. 2-150v) Quarante-six homélies, Τοῦ σοφωτάτου καὶ ῥητορικωτάτου ἀρχιεπισκόπου Ταυρομενείας τῆς Σικελίας τοῦ ἐπίκλην Κεραμέου (sic) ms. : 1(ff. 2-21v) Hom. 1-7, des. mut. τὸν σπόρον αὐτοῦ (PG 132, 136-240B4 ; éd. Rossi Taibbi, pp. 3-47, l. 4) ; 2(ff. 22-24) hom. 9 (PG, 272-281 ; éd., pp. 61-66) ; 3(ff. 24-27v) hom. 8 (PG, 249-272 ; éd., pp. 53-60) ; 4(ff. 27v-29v) hom. 46 (PG, 849-857 ; éd., pp. 67-70) ; 5(ff. 29v-35) hom. 42-43 (PG, 804-825) ; 6(ff. 35-38) hom. 10 (PG, 281-292 ; éd., pp. 71-77) ; 7(ff. 38-43v) hom. 12-13 (PG, 304-332 ; éd., pp. 85-97) ; 8(ff. 43v-57) hom. 47-51 (PG, 857-917 ; éd., pp. 98-137) ; 9(ff. 57-60) hom. 14 (PG, 332-344 ; éd., pp. 141-147) ; 10(ff. 60-65v) hom. 52-53 (PG, 917-941 ; éd., pp. 156-168) ; 11(ff. 65v-90) hom. 55-61 (PG, 952-1069 ; éd., pp. 174-244) ; 12(ff. 90-142v) hom. 15-27 (PG, 344-605) ; 13(ff. 142v-150) hom. 38-39 (PG, 720-764) ; 14(f. 150rv) hom. 40, biffée, des. mut. οὕτω τὸν Υἱὸν (PG 132, 764-772A5). 3 (ff. 151-232) Seize homélies ; quelques lacunes signalées, parfois à tort, par des blancs : 1(ff. 151-165v) Hom. 40-41 (PG 132, 764-804) ; 2(ff. 166-178) hom. 44-45 (PG, 825-849) ; 3(ff. 178-182) hom. 62 (PG, 1069-1077), pas de lacune au f. 179v (cf. PG, 1073C11) ; 4(ff. 182-207v) hom. 28-32, εἰς τὰ ἑωθινά (PG, 605-657), pas de lacune au f. 193v (cf. PG, 632A5), lacune au f. 196v, [Φασὶ γὰρ — περιττὴ τῶν ἀρετῶν] (PG, 637A7-8) ; 5(f. 207v) hom. 39, sur l’Ascension, début seulement (PG, 744A11-13) et renvoi au f. 147, ζήτει τῇ πέμπτῃ τῆς ἀναλήψεως τοῦ Κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ ms. ; 6(ff. 207v-232) hom. 33-37, εἰς τὰ ἑωθινά (PG, 660-720), lacunes aux ff. 212, [Τοῦτό τοι — θυομένου] (PG, 669C12-672A1), 213, [μόλις — ἐμφάνεια] (PG, 673B13-14) et 230v, [Πέτρος δὲ — θεωρίαν] (PG, 717A6-9).
Description : 
ANNOTATIONS – Pour les ff. 2-150v, nombreuses notes marginales de première main. De la main de Callistos, copiste des ff. 151-232, numérotation continue des homélies, à l’encre rouge, depuis le début du ms. ; note dans la marge du f. 72 et renvoi rubriqué non calligraphié du f. 207v. De plusieurs mains différentes du XVIIe s. : correction à l’encre noire des numéros des homélies et indication du nombre de ff. de chacune ; au bas du f. 16v, trois lignes sur la cupidité de Judas ; au bas du f. 21v, formule d’imprécation contre celui qui a coupé les trois ff. suivants ; aux ff. 71 et 152, note signalant deux passages sur la procession du Saint-Esprit ; au f. 128v, essais de plume ; au bas du f. 140, mention (raturée) de la naissance d’une fille le 2 novembre 1506 ; au f. 233, invocation du Christ, de la Vierge, et des saints André, Pierre, Paul et Démétrios. HISTOIRE – Au XVIIe s., le ms. appartient sans doute à un couvent (f. 1v, col. 2, marque de possession en partie effacée écrite d’une main du XVIIe s.). En 1660, son possesseur est Gérasime, hiéromoine sinaïte et higoumène de Saint-Nicolas τοῦ εν το Γαλατζια (sic), monastère de Galatz en Moldavie qui était alors en la possession des moines du Sinaï (7 lignes écrites de sa main au f. 232v ; cf. P. S. N, Revue des Études sud-est européennes 6, 1968, p. 183). Acquis en Orient pendant l’ambassade du marquis de Villeneuve, le ms. parvient à la Bibliothèque du roi en mai 1741 (v. Omont, Missions, t. II, p. 689, no 5 : « [...] Donné en présent par le sieur D’Amirat, drogman barataire, neveu du métropolite d’Andrinople » ; cf. Suppl. gr. 24). Le numéro XXII dans la marge du f. 1 indique la place du volume dans la section grecque du catalogue provisoire établi peu après juillet 1753 (Archives Ancien Régime 71, f. 88v ; cf. Suppl. gr. 6). Au f. I, en haut d’une pièce comptable imprimée datée de 1721, mention de La Roque-Severac V. d’Apchier ; au verso, brève notice de la main de Parquoy, complétée par Ch.-B. Hase et reprise dans le Suppl. gr. 1003, f. 49. Estampille de la Bibliothèque royale (XVIIIe s.) aux ff. 1 et 233v (type Josserand-Bruno 14).
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b11004044q
Source : 
. Supplément grec 34
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc4295d
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used