Detailed information

Title : 
Supplément grec 1171
Author : 
CHRYSAPHÈS (Manuel), musicien. Auteur du texte
Author : 
COSMAS DE JÉRUSALEM. Auteur du texte
Author : 
GENNADIOS (d'Anchialos ?). Auteur du texte
Author : 
JEAN GLYKYS. Auteur du texte
Author : 
JEAN KLADAS, musicien. Auteur du texte
Author : 
JEAN KOUKOUZÉLÈS, musicien. Auteur du texte
Author : 
LÉON VI LE SAGE. Auteur du texte
Author : 
LOULOUTZÈS, musicien. Auteur du texte
Author : 
MÉTROPHANE (métropolite de Smyrne ?). Auteur du texte
Publication date : 
1601-1700
Contributor : 
MILLER (E.). Ancien possesseur
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. ἀλληλουϊάριον νεκρώσιμον
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. ἀναστάσιμον
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. ἄμωμος : pour les laïques
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. ἐπιλύχνιος (hymne)
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. Τιμιωτέρα
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. κατανυκτικά
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. πολυχρονισμός pour le patriarche œcuménique
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. Credo mis en musique (extr.)
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. doxologies : Δόξα Πατρί
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. hirmos
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. kékragaria des huit tons
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. kontakion pour le samedi de l'Acathiste
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. papadikè
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Offices et tropaires notés. Psaumes notés (extr.)
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. Traités sur la notation musicale. traité Ἀρχή, μέση, τέλος καὶ σύστημα
Subject : 
MUSIQUE ECCLÉSIASTIQUE. tropaires. trop, chanté pour accueillir un évêque (inc. Σήμερον φαιδρῶς) 1135,174v, 1302,13, (inc. Τὸν δεσπότην)
Subject : 
Offices et tropaires notés. ἀλληλουϊάριον νεκρώσιμον
Subject : 
Offices et tropaires notés. ἀναστάσιμον
Subject : 
Offices et tropaires notés. ἄμωμος : pour les laïques
Subject : 
Offices et tropaires notés. ἐπιλύχνιος (hymne)
Subject : 
Offices et tropaires notés. Τιμιωτέρα
Subject : 
Offices et tropaires notés. κατανυκτικά
Subject : 
Offices et tropaires notés. πολυχρονισμός pour le patriarche œcuménique
Subject : 
Offices et tropaires notés. Credo mis en musique (extr.)
Subject : 
Offices et tropaires notés. doxologies : Δόξα Πατρί
Subject : 
Offices et tropaires notés. hirmos
Subject : 
Offices et tropaires notés. kékragaria des huit tons
Subject : 
Offices et tropaires notés. kontakion pour le samedi de l'Acathiste
Subject : 
Offices et tropaires notés. papadikè
Subject : 
Offices et tropaires notés. Psaumes notés (extr.)
Subject : 
Traités sur la notation musicale. traité Ἀρχή, μέση, τέλος καὶ σύστημα
Subject : 
tropaires. trop, chanté pour accueillir un évêque (inc. Σήμερον φαιδρῶς) 1135,174v, 1302,13, (inc. Τὸν δεσπότην)
Type : 
manuscript
Language : 
greek, ancient
Format : 
Papier. - ff. 65, 24 lignes (dont 12 de notation musicale). [Papadikè] (livre de chant ecclésiastique). - mm. 150 × 105. - Demi-reliure parchemin, datée de 1898. - Neuf cahiers ; les huit premiers sont des quaternions, le dernier n'a plus que son premier feuillet. Traces de signatures originales au bas des ff. 33. 49. 57. 65 : au f. 49 subsiste, semble-t-il, la partie supérieure d'un ςον ou d'un Εον (plutôt que d'un Γον), ce qui laisse en dehors du compte, soit le premier cahier, soit les deux premiers ; la seconde hypothèse a pour elle le changement de main du f. 17 ; de toute façon, la série de signatures dont il reste ces traces n'englobait pas l'ensemble du volume. Pages réglées. - Deux mains différentes pour le texte : a) ff. 1-16 ; b) ff. 17-65v ;le changement de main est souligné par une page laissée en blanc (f. 16v) au milieu des kékragaria du premier mode plagal ; autres espaces laissés en blanc : la moitié inférieure du f. 6v, et les ff. 7v-9v, à trois mots près, égarés en haut de 8v-9. Il semble que ces deux mains se soient chargées également, chacune dans la portion qui lui revient, du travail du « neumateur » (signes musicaux en noir) et de celui du rubricateur (titres, martyries, signes de chironomie, etc.). - Marques d'humidité sur les vingt-trois premiers feuillets ; taches d'encre rouge sur les ff. 49-52. 63. 64. Le f. 65 a été renforcé, pour réparer une déchirure du coin supérieur. - Le volume provient de la bibliothèque d'Emm. Miller (cf. H. Omont, Catal. des mss... Miller, pp. 26-27), et entra à la Bibliothèque nationale le 8 février 1897. Notice sommaire dans A. Gastoué, Catal. mss mus. byz., Paris 1907, p. 93
Description : 
CHRYSAPHÈS (Manuel), musicien. trisagion
Description : 
CHRYSAPHÈS (Manuel), musicien. tropaires de la Τιμιωτέρα
Description : 
COSMAS DE JÉRUSALEM. Canons (avec gloses interlinéaires). texte de la Τιμιωτέρα
Description : 
GENNADIOS (d'Anchialos ?). musique d'un trisagion
Description : 
JEAN GLYKYS. musique des onze tropaires ἑωθινά
Description : 
JEAN KLADAS, musicien. théotokion
Description : 
JEAN KOUKOUZÉLÈS, musicien. deux πασαπνοάρια
Description : 
JEAN KOUKOUZÉLÈS, musicien. théotokion Ἄνωθεν οἱ προφῆται
Description : 
JEAN KOUKOUZÉLÈS, musicien. trois théotokia
Description : 
LÉON VI LE SAGE. onze tropaires ἑωθινά
Description : 
LOULOUTZÈS, musicien. trisagion
Description : 
MÉTROPHANE (métropolite de Smyrne ?). musique d'un πασαπνοάριον
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
1 (ff. 1-7) Traité sur la notation musicale (inc. Ἀρχή, μέση, τέλος καὶ σύστημα) ; cf. Paris. Suppl. gr. 1302, ff. 9 ss, mais le présent manuscrit, beaucoup moins soigné, offre un texte abrégé ou déformé en plus d'une place, texte dont la correspondance approximative par rapport à l'édition de L. Tardo (L'Antica melurgia bizantina, Grottaferrata 1938, pp. 151 ss) s'établit comme suit : ff. 1-2 = éd., pp. 151-152, l. 13 ; ff. 2v-3v = éd., pp. 153, l. 19-154, l. 12 (le ms. a plus de détails que l'édition sur la subordination des σώματα aux πνεύματα, cf. Suppl. gr. 1302, f. 10r.v) ; f. 4 = éd., p. 152, ll. 25-26 ; ff. 4-6 (liste des « intonations », ἠχημάτων ms.) = éd., pp. 156-157 ; f. 6r.v (liste des « grands signes », τὰ μεγάλα ms.) = éd., p. 155 (le tableau de notre ms. est reproduit en fac-similé dans l'ouvrage de J. D. Petresco, Les idiomèles et le canon de l'Office de Noël, Paris 1932, p. 53) ; au f. 7 (après un blanc d'une demi-page au verso du feuillet précédent), le copiste a ajouté le tableau (ἡ παραλαγή sic ms.) des changements de tons obtenus en élevant ou abaissant la voix d'un degré (éd. M. Paranikas, dans Ὁ ἐν ΚΠ. ἑλληνικὸς φιλολογικὸς Σύλλογος, t. XXI, Constantinople 1892, p. 173 ; la παραλλαγή éditée par L. Tardo, op. cit., p. 158, offre des divergences). 2 Recueil de pièces notées. 1(ff. 10-22) Kékragaria des huit tons [soit, dans chaque ton, le κεκραγάριον proprement dit (= Ps. 140, 1-2), puis le Θεὸς Κύριος (= Ps. 117, 27, stique 1, et 26, st. 1) exprimé deux fois, puis trois alléluias et le Πᾶσα πνοή (cf. Suppl. gr. 1137, f. 9r.v et f. 10r.v)] : (ff. 10-11v) premier mode ; (ff. 11v-12v) deuxième mode ; (ff. 12v-14) troisième mode ; (ff. 14-15v) quatrième mode ; (ff. 15v-16. 17) premier plagal ; (ff. 17v-18v) deuxième plagal ; (ff. 18v-19v) mode grave ; (ff. 19v-22) quatrième plagal. 2(ff. 22-25) Trois Πασαπνοάρια, les deux premiers sous le nom de [JEAN] KOUKOUZÉLÈS (premier authente, puis quatrième plagal), et le troisième (ff. 24v-25) attribué à MÉTROPHANE (probablement le métropolite de Smyrne, cf. G. Papadopoulos, Συμϐολαὶ εἰς τὴν ἱστορίαν τῆς παρ' ἡμῖν ἐκκλησιαστικῆς μουσικῆς, Athènes 1890, p. 242), deuxième plagal. 3(ff. 25-27v) Encadrant la Τιμιωτέρα : le Καθεῖλε δυνάστας (Luc 1, 52-53) et l'Ἀντελάϐετο Ἰσραήλ (Luc 1, 54-56), musique de CHRYSAPHÈS (cf., pour la disposition des tropaires, le Suppl. gr. 1302, ff. 3v-4) ; l'ensemble est traité trois fois de suite : d'abord dans le premier mode authente (et le premier plagal pour l'Ἀντελάϐετο Ἰσραήλ), puis dans le second authente (ici, l'Ἀντελάϐετο Ἰσραήλ est omis), enfin dans le second plagal. 4Le trisagion mis en musique successivement par : (ff. 27v-28) LOULOUTZÈS (τοῦ Λαλούτζου ms., mais cf. S. Eustratiadès, Κατάλογος τῶν κωδίκων... Λαύρας, Paris 1925, Appendice, p. 454), quatrième plagal ; (ff. 28v-29) le même, vraisemblablement, avec l'indication τοῦ στ(αυ)ροῦ, deuxième plagal ; (f. 29) CHRYSAPHÈS, quatrième ton ; (ff. 29-30) GENNADIOS [d'Anchialos ?, cf. S. Eustratiadès, op. cit., p. 446], premier plagal ; à çe dernier compositeur sont peut-être dues également les deux versions musicales suivantes de la même invocation, désignées l'une (f. 30) comme νεκρώσιμον, et l'autre (f. 30r.v) comme ἀπολυτίκιον (πολίτικον sic ms.), toutes deux dans le second plagal. 5(ff. 30v-41v) Les onze tropaires ἑωθινά, mis en musique par JEAN GLYKYS (sur ce musicien, v. G. Papadopoulos, op. cit., p. 255) ; le texte, attribué à LÉON VI LE SAGE, est édité dans Christ-Paranikas, Anthol. gr. carm. Christian., Leipzig 1871, pp. 105-109 ; le ton de chaque tropaire, dans le ms., est conforme à celui qu'indique l'édition. 6(ff. 41v-42) Deux tropaires κατανυκτικά, sans indication de musicien, le premier dans le second plagal, le deuxième dans le quatrième plagal ; ces deux tropaires figurent plusieurs dimanches de suite, à l'office de l'aurore, pendant la préparation au carême et le carême lui-même (texte dans l'éd. romaine du ΤΡΩ̩ΔΙΟΝ, 1879, par exemple p. 296, ll. 28-31, puis ll. 15-18). 7(f. 42r.v) Une acclamation pour l'évêque, mode grave (texte dans J.-B. Rebours, Traité de Psaltique, Paris 1906, p. 193 ; la musique est identique à celle du Suppl. gr. 1302, f. 127) ; suit (ff. 42v-44) un πολυχρονισμός pour le patriarche œcuménique (cf. un texte de même ordre dans J.-B. Rebours, op. cit., pp. 234-239), quatrième ton. 8Trois théotokia mis en musique par JEAN KOUKOUZÉLÈS : (ff. 44-45v) théotokion du premier ton (inc. Κεχαριτωμένη χαῖρε ; le texte est identique à celui du Suppl. gr. 1302, ff. 4v-5v, où la musique est également la même) ; (ff. 45v-46v) un du mode grave (inc. Ἄνωθεν οἱ προφῆται ; cf. Suppl. gr. 1046, f. 236, mais la musique du 1171 est identique à celle du Suppl. gr. 1302, ff. 127-128) ; (ff. 46v-48v) un du quatrième ton (inc. Τὴν ὄντως Θεοτόκον). 9(ff. 48v-51) Un théotokion mis en musique par JEAN [KLADAS], « lampadaire » de la Grande Église, sous le titre πέρσικων (sic) εἰς τὴν Θ(εοτό)κον Ἰω(άν)νου τοῦ λαμπαδαρίου (sur le musicien, ν. G. Papadopoulos, op. cit., pp. 274-275) ; le texte est semblable à celui des ff. 45v-46v, mais il est traité musicalement de façon plus développée ; la musique commence dans le premier ton, mais change de ton plusieurs fois dans le cours du morceau. 10(f. 51r.v) Un tropaire κατανυκτικόν, suivi d'un ἀναστάσιμον (texte dans l'éd. romaine du ΠΕΝΤΗΚΟΣΤΑΡΙΟΝ, 1883, p. 50, ll. 7-11), deuxième plagal. 11(f. 51v) L'hymne ἐπιλύχνιος (i. e. le Φῶς ἱλαρόν, texte dans Christ-Paranikas, op. cit., p. 40), quatrième ton. 12(ff. 51v-52v) Extrait du Credo (inc. Καὶ εἰς τὸ πνεῦμα τὸ ἅγιον ; pas de lacune apparente dans le ms.) mis en musique (peut-être par Manuel de Gaza, cf. S. Eustratiadès, catalogue cité, p. 454) dans le premier plagal. 13(ff. 52v-54) Un hirmos, traité dans le deuxième ton (cf., quant au texte, l'Hirmologium e cod. Cryptensi Ε. γ. II, éd. en fac-sim. par L. Tardo, Musicae Byzantinae Monumenta Cryptensia I, Rome 1950, f. 36, ode 4). 14(ff. 54-55v) Sous la rubrique τη κηρηακὴ της λαμπρὰς (!), une doxologie, suivie du deuxième tropaire δοξαστικόν qui se chante le dimanche de Pâques, à laudes, premier plagal (texte dans l'éd. citée du Pentecostarium, p. 12, ll. 32-36). 15(ff. 55v-57) Sous la rubrique εῖς των ακαθήστων ἤμων (!), kontakion pour le samedi de l'Acathiste (cinquième semaine de carême), à laudes, quatrième plagal (texte dans l'éd. citée du Triodium, p. 506, ll. 17-20 ; éd. E. Wellesz, The Akathistos Hymn [Monumenta Musicae Byzantinae, Transcripta, IX], Copenhague 1957, p. LXVIII) ; après un alléluia, le kontakion est répété. 16(ff. 57-58) Plusieurs débuts de Psaumes, agrémentés d'alléluias ; successivement : dans le deuxième ton, le Ps. 1, v. 1, stique 1, puis le Ps. 134, v. 1 ; dans le troisième ton, le Ps. 136, v. 1, stiques 1 et 2 ; dans le premier ton, le Ps. 65, v. 1, st. 1 ; dans le deuxième plagal, le Ps. 39, v. 2, puis le Ps. 48, v. 2. 17(ff. 58-61v) Signalés par la rubrique ἐκκλησιὰσθικά (!), kékragaria (= Ps. 140, vv. 1-2) des divers tons, à l'exception de ceux du mode grave. 18(ff. 61v-65v) Ἄμωμος pour les laοques (ἄμομος ψαλάμενος οἰς λαοικοῦς sic ms.), c'est-à-dire : choix de versets du Ps. 118, répartis en trois στάσεις que l'on chante sur des modes différents : [στάσις 1], deuxième ton = versets 1. 12. 20. 28. 36. 53. 63 suivi d'une doxologie ; στάσις 2, premier plagal = versets 73. 83. 94. 102. 112. 126 suivi d'une doxologie ; στάσις 3, troisième ton = versets 132. 141. 149. 161. Après chaque verset des sections 1 et 3 est ajouté un alléluia ; après chaque verset de la seconde, les mots ἐλέησόν με Κύριε. Cf. Suppl. gr. 1047, ff. 97-99. 19(f. 65v) Début d'un ἀλληλουἄριον νεκρὁσιμῶν (sic ms.), deuxième ton (le volume étant mutilé de la fin).
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b11000648d
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Supplément grec 1171
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc24255g
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used