Detailed information

Title : 
Lancelot-Graal, copie partielle : Lancelot du Lacincomplet ; Queste del Saint Graal, Mort Artu
Publication date : 
1275-1280
Contributor : 
Blanche d'Artois (12..-1302). Ancien possesseur
Contributor : 
Louis de Bruges (1427?-1492). Ancien possesseur
Contributor : 
Bruges, Jean de (143.?-1512). Ancien possesseur
Contributor : 
Louis XII (1462-1515 ; roi de France). Ancien possesseur
Contributor : 
Librairie royale de Blois. Ancien possesseur
Contributor : 
Librairie royale de Fontainebleau. Ancien possesseur
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
Angleterre
Format : 
Écriture : Textualis rotunda
Format : 
90 initiales historiées : Initiales historiées (7-10 lignes) introduisant les grandes divisions (Lancelot, Queste, Mort Artu). – Initiales historiées (5 lignes) introduisant les chapitres. Pour François Avril et Patricia Stirnemann, la décoration du manuscrit Français 123 est due au moins à deux artistes différents. Elles ont été parfois retravaillées et certaines sont restées inachevées. On décèle l’influence de l’art artésien chez les dessinateurs du premier groupe de filigranes et de bouts de ligne et le ms. est un des plus anciens témoins marquant l’apparition d’éléments français, particulièrement artésiens, dans l’enluminure anglaise du quatrième quart du XIIIe siècle (Avril – Stirnemann 1987, p. 112).Technique : or peint, posé après la peinture ; argent posé au-dessus de l’or ; peinture gouachée. Voir les légendes des images : Avril – Stirnemann 1987, p. 110-112 et site en ligne : http://mandragore.bnf.frDécoration secondaire : Initiales (2 lignes) bleues, filigranes rouges reflétant trois styles : f. 1-50, 85-228 ; f. 50-84v ; f. 229-264. Initiales des f. 1-50, 85-228 à prolongements filigranés marginaux incorporant des feuilles de vigne et de chêne, de dragons, chiens et lions. Au f. 3 : musicien jouant du psalterion.Bouts de lignes filigranés : rinceaux, dragons hybrides à tête humaine, chien, poisson
Format : 
Parchemin. - 264 feuillets précédés d’une garde de parchemin. - (A) ; 2 colonnes de 50 lignes. - 440 x 290 mm (justification : 310 x 180/185 mm). - 33 cahiers, quaternions, à l’exception des 7. - e. - et dernier cahiers : F. 1-2 : table ; 1. - er. - au 6. - e. - cahier de 8 feuillets (f. 3-50), 7. - e. - cahier de 10 feuillets (f. 51-60), 8. - e. - au 32. - e. - cahier de 8 feuillets (f. 61-260), 33. - e. - cahier de 4 feuillets (f. 261-264). - Numérotation des chapitres en chiffres romains en titre courant dans la marge supérieure. Le dernier chapitre (LXXXX) annoncé dans la table (« De la fin Launcelot e coment Bohort vint a son enterrement a la joiouse garde ») n’est pas indiqué. Le nouveau chapitre est indiqué par la lettre historiée. - Note de Paulin Paris sur le feuillet de garde : « Très bon manuscrit, mais généralement le texte original est abrégé ». - Reliure XVIIIe s. de maroquin rouge aux armes royales ; tranches dorées et ciselées. Titre au dos : « Lancelot du Lac – Vol. III ». Restauration en 1987/1988. - Réglure à la mine de plomb. - Aux f. 1 et 264, estampille de la « Bbiliothecae regiae », (Josserand-Bruno, type 1)
Description : 
F. 1-264. Lancelot-Graal, copie partielle : Lancelot du Lac, Queste del Saint Graal, Mort ArtuLe ms. BnF, Français 123 offre une version abrégée. Pour Marjorie Fox, le ms. aurait servi de modèle au ms. BnF, Français 758 (Fox 1933, p. 7-8). Le texte de Lancelot est incomplet du début et commence à la délivrance de Lancelot par la sœur de Meleagant (Sommer IV, p. 222, ligne 22).F. 1-2. [Table des chapitres]. F. 3-196v. [Lancelot du Lac, incomplet du début]. « Meleagaunt aveit une sorour dont li contes a parlé ça en arieres, a ki Launcelot dona la teste d’un chevaler k’il ocist. Et cele damaisele aveit mout graunt doel de la prison Launcelot …-… Quant il fu a Camaalot, il enveia par tot le reiaume de Logres e maunda a toz ses barons k’il seient a court le jour de Pentecouste car il tendra la plus graunt court e la plus enveisee k’il onkes tenist. Si en i out taunt assemblez la veille de Pentecouste k’il n’est nus s’il les veist k’il ne s’en peust merveiller ». « Ci finist mestre Gautier Map son livre et comence le Graal » (éd. Sommer IV, p. 222-t. V, p. 409).F. 197-228v. [Queste del Saint Graal]. « La veille de la Pentecouste, kaunt li compaignon de la Table reonde furent venu a Camaalot et il orent oï le servise, et l’en voleit mettre les tables a ore de none …-… E kaunt Bohot out conté ceo k’il aveit veu et trové, si furent mises en escrit totes ses aventures e gardees en l’aumaire de Salesbires, dont mestre Gautier Map les trest a fere son livre du Graal por l’amour du rei Henri son seignour, ki fist l’estoire translater de latin en fraunceis. Si se test ataunt li contes, ki plus n’en dist des aventures du seint Graal ». « Ici finist la queste du seint Graal e comence la partie ki est apelee la mort le reis Artur » (éd. Bogdanow 2006). F. 229-264. [Mort Artu]. F. 229ra. « Aprés ceo ke mestre Gautier Map out treité des aventures du seint Graal assez souffisaument, si com il li fut avis, si fu avis au rei Henri, son seignour, ke ceo k’il aveit fet ne deveit pas souffire, s’il ne raconteit la fin de ceus de ki il aveit fet devaunt mention…-… Si comença mestre Gautier en teu manière ceste derniere partie ». – F. 229ra-264. [Texte]. « Kaunt Bohort fu venu a court en la cité de Camaalot, assez trova ki graunt joie li fist. Car il le desireient tuit e totes mout a veier …-… si se testa a taunt mestre Gautier Map del estoire Launcelot. Car bien a tout mene a fin solonc les choses ki en avindrent, e define son livre si outreement ke aprés ceo n’en porreit nus raconter chose ki n’en mentist » (éd. Hult 2009).F. 264. [Explicit en vers]. « Ci faut la mort le reis Artus / Ki dreituriers esteit, car durs /Ert as felons et pius as purs /N’ert pas amis n’as Gius n’as turs / N’a ceus ki font les faus murmurs / Nes pout garauntir tours ne murs / Ne Londres, n’en espaigne Burs / Ki nes feist de mort seurs. / Por ceo die chescun por de / Pater noster et Mari Ave / Por celui ki taunt out bonté. / Ke Deu por sa seinte pité / Li doint sa grace d’estre sauvé / Et l’alme celui ki a noté / Cest livre ki est bien lonc et le /Mette in sinum Abrahe. Amen » (éd. Paris 1836, I, p. 159-160).
Description : 
Lieu de copie : Angleterre
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b10535158q
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Français 123
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc43486r
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
04/04/2016


Help with consultation

Pictograms used