Detailed information

Title : 
Vita sancti Dionisii Parisiensis episcopi et martyris, traduction anonyme du XIIIe siècle, sous le titre Vie de S. Denis ; Vita sancti Eustachii , traduite du latin en vers français parPierre de Beauvais, sous le titre Vie de saint Eustache
Author : 
Pierre de Beauvais. Traducteur
Author : 
Maître de Fauvel. Enlumineur
Author : 
Sub Fauvel Master. Enlumineur de l'œuvre reproduite
Publication date : 
1330-1340
Subject : 
Denis l'Aréopagite, St.
Subject : 
Vie.
Subject : 
S. Eustache.
Subject : 
Vie et passion.
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
DécorationLes 55 peintures inscrites dans des cadres ornés de vignettes or dans les angles, dont 40 pleine page, ont longtemps été attribuées au Maître du roman de Fauvel. Pour Alison Stones, l’artiste serait un de ses assistants qu’elle désigne sous le nom de « Sub Fauvel Master » (Stones 1998, p. 551, 554 ; Stones 2014, II/2, p. 249). À l’exception de la peinture du f. 76 introduisant la Vie de s. Eustache, elles se rapportent toutes à la Vie de s. Denis.La mise en page met en lumière les relations étroites entre le texte et le cycle iconographique. L’enluminure placée le plus souvent au verso du feuillet précède le début du chapitre ou le chapitre entier qu’elle illustre, de façon à ce que l’œil du lecteur puisse avoir une vision d’ensemble du texte et de l’image (f. 1v/2, 3v/4, 6v/7, 9v/10, 10v/11, 16v/17, 19v/20, 23v/24, 26v/27, 29v/30, 36v/37, 39v/40, 44v/45, 45v/46, 46v/47, 50v/51, 54v/55, 59v/60, 60v/61).Nombreux fonds fleurdelisé : f. 2r, f. 5, 8, 12 et passim.Légendes d’après la base Mandragore et Stones 2014, II, p. 249-255 : F. 1v : Ascension (nt, ac). – F. 3v : s. Paul prêchant à Athènes. – F. 5 : s. Paul expliquant l’éclipse. – F. 6v : s. Paul à l'autel du dieu inconnu (nt, ac). – F. 8 : s. Paul guérissant un aveugle. – F. 9v : baptême de s. Denis. – F. 10v : s. Denis consacré évêque d’Athènes ; s. Denis prêchant. – F. 12 : s. Denis écrivant. – F. 16v : dormition de la Vierge ; apparition du Christ à s. Denis et à cinq autres personnages. – F. 18 : en médaillons s. Pierre et s. Paul couronnés ; dans la scène centrale : châtiment de Néron. – F. 19v : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère devant le pape Clément. – F. 21 : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère arrivant à Arles, s. Denis à genoux devant trois idoles ; sacre de s. Rieul. – F. 22 : arrivée de s. Denis à Paris. – F. 23v : s. Denis baptisant Lisbius ; s. Denis consacrant une église à Paris. – F. 25 : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère prêchant. – F. 26v : l’empereur Domitien recevant des messagers de Paris. – F. 28 : s. Denis, Saintin et Antonin. – F. 29v : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère devant Sisinnius. – F. 31 : devant Sisinnius, Larcia accusant s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère d’avoir converti son mari Lisbius ; décapitation de Lisbius. – F. 31v : flagellation de s. Denis. – F. 32v s. Denis torturé sur un gril – F. 33 s. Denis dans la tanière des lions. – F. 34 : s. Denis dans la fournaise. – F. 35 : communion de s. Denis ; s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère emmenés par les soldats. – F. 36v : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère emmenés par les soldats ; s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère bénissant les martyrs. – F. 37v : flagellation de s. Denis ; s. Denis priant. – F. 38 : flagellation de s. Denis. – F. 39v : décapitation de s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère. – F. 40v : trois colombes apparaissant à s. Rieul au cours de la célébration de la messe à Arles – F. 42 : s. Denis portant sa tête, encadré de deux anges. – F. 42v : les âmes de s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère emportées au ciel. – F. 44v : Larcia confessant sa foi condamnée à mort par Sisinnius ; décapitation de Larcia. – F. 45v : les corps de s. Rustique et s. Éleuthère déposés dans un bateau ; Catulla trompant les profanateurs ; s. Rustique et s. Éleuthère sauvés de la profanation. – F. 46v : s. Rustique et s. Éleuthère sauvés de la profanation ; s. Rieul devant les corps saints. – F. 47v : s. Rieul bénissant les tombes de s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère ; baptême de Catulla. – F. 48 : s. Antonin de Meaux malade. – F. 50v : s. Saintin voyageant ; s. Antonin de Meaux jeté à la fosse, miracle de s. Saintin ; s. Saintin donnant la communion à s. Antonin. – F. 52 : funérailles de s. Saintin. – F. 52v : sacre de s. Antonin de Meaux ; s. Antonin de Meaux présidant un repas. – F. 53 : baptême de Clovis. – F. 54v : Dagobert Ier chassant le cerf. – F. 56 : idem. – F. 58v : Sadragesillus agenouillé devant Clotaire II ; Dagobert Ier réfugié à Saint-Denis-de-l'Estrée. – F. 59v : Clotaire II faisant chercher Dagobert ; Clotaire II et envoyés bredouilles. – F. 60v : s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère apparaissant à Dagobert Ier pendant son sommeil ; Clotaire II cherchant son fils. – F. 62 : Clotaire II retrouvant Dagobert Ier ; Clotaire II et Dagobert à Saint-Denis-de-l'Estrée. – F. 63 : couronnement de Dagobert Ier ; translation des reliques de s. Denis, s. Rustique et s. Éleuthère. – F. 64 : Dagobert Ier fondant Saint-Denis ; prière du lépreux à Saint-Denis. – F. 65 : consécration de Saint-Denis ; miracle à Saint-Denis. – F. 67 : Dagobert Ier et le lépreux guéri ; Dagobert Ier devant la peau du lépreux sur l’autel, preuve du miracle. – F. 69 : mort de Dagobert Ier ; funérailles de Dagobert Ier. – F. 70v : âme de Dagobert Ier emportée au ciel par s. Denis, s. Rustique, s. Éleuthère, s. Martin de Tours et s. Maurice d’Agaune. – F. 71 : âme de Dagobert dans un bateau avec des diables ; âme de Dagobert secourue par s. Denis, s. Martin de Tours et s. Maurice d’Agaune. – F. 73 : Ansoald, évêque de Poitiers, dictant à s. Ouen le miracle du sauvetage de l’âme de s. Denis. – F. 76 : vision de s. Eustache. Décoration secondaire :Vie de s. Denis : Initiale (5 lignes) sur fond or et fleurdelisé, à prolongement de baguette à vignettes or, introduisant la Vie de s. Denis au f. 2. – Initiales (2 lignes ; 3 lignes au f. 73v) ornée de vignetures sur fond or introduisant chaque chapitre de la Vie de s. Denis. Vie de s. Eustache : Initiale (4 lignes) filigranée, ornée de vignetures sur fond or introduisant le texte au f. 76. – Initiales (3 et 2 lignes) ornées de vignettes sur fond or aux f. 77v et79v. - Parchemin. - 112 feuillets précédés de 2 gardes de papier moderne et une garde de parchemin, suivis d’une garde de parchemin et 2 gardes de papier moderne ; contregardes en papier reliure ; longues lignes, 24 lignes par page. - 220 × 155 mm (justification : 145 x 95 mm). - 15 cahiers, quaternions réguliers à l’exception des 5e et 15e cahiers : 4 cahiers de 8 feuillets (f. 1-32), 1 cahier de 7 feuillets (f. 33-39 : feuillet manquant entre les f. 34 et 35), 9 cahiers de 8 feuillets (f. 40-111), 1 cahier de 2 feuillets (f. 112 + feuillet de garde).Réclames apparentes. – Signatures de feuillets apparentes qui ne se suivent pas (f. c, b, d i-iiii, q, p) du 2e au 10e cahier. – Foliotation moderne ne prenant pas en compte le f. manquant entre les f. 34 et 35. Feuillet manquant entre les f. 34 et 35 : la signature des feuillets passe de dii à diiii ; le chapitre XXIX manque. Liebman indique un autre feuillet manquant entre les f. 52 et 53 : le cahier actuel est un quaternion complet, mais le texte du chap. XLIV manque. Annotation (écriture moderne) sur le recto du premier feuillet de garde : « Histoyre de st. Denis començant à sa conversion par les prédications de st Pol dans la ville d’Athènes et finissant à la mort du roy Dagobert qui fit bastir son église. – 54 figures. – Conversion de Placidas qui fut nommé st Eustache, en vers, par Pierres ». - Réglure à la mine de plomb. - Aux f. 2 et 112v, estampille de la Bibliothèque impériale (Premier Empire, 1803-1815) : Josserand Bruno, 279 et pl. type 18. - Reliure maroquin rouge aux armes de Charles X sur le dos. Titre au dos : « HISTOIRE DE S. DENIS &C »
Description : 
Contient : Vie de s. Denis ; Pierre de Beauvais, La vie de saint Eustache
Description : 
Le ms. Français13502 fait partie du 2e groupe de mss contenant la Vie de saint Denis suivi d’une 2e partie historique sur les origines de l’abbaye : invention et translation des reliques de s. Denis par Dagobert Ier, construction de la basilique par ce roi et révélation du pape Étienne II et le sacre du roi Pépin dans la basilique en 754 (Liebman 1942, p. XII-XII, XLVII). Parmi les huit mss de ce groupe, il est le seul à ne contenir que les vies de s. Denis et de s. Eustache. Le ms. BnF, Français 19530, composé aussi des deux textes, s’achève par les vers de la mort d’Hélinand. Cette version anonyme du XIIIe siècle qui a pour source la Vita d’Hilduin (BHL 2173) est connue par 23 témoins. La Vita sancti Eustachii (VIIIe-IXe siècle) est connue par une dizaine de versions latines. Une seule a été traduite en français (BHL 2760), donnant lieu à onze versions françaises en vers et des versions en prose. Le ms. contient la traduction composée par Pierre de Beauvais en 1726 octosyllabes à rimes plates (Translations médiévales…, 2011, II, 2, n° 734, p. 1066). Le texte est connu par 5 témoins.
Description : 
Le ms. ne contient pas de marque de possesseur et sa provenance est inconnue. Pour Charles J. Liebman, l’association à la Vie de s. Denis de celle de s. Eustache, dont les reliques étaient conservées à l’abbaye, suggère que le ms. provient de s. Denis (Liebman 1942, p. LXXVI). L’exécution du volume est luxueuse. Illustré par un assistant du Maître de Fauvel qui oeuvra pour le roi, les lettres ornées présentant des fonds fleurdelisés, il fut sans doute exécuté pour un proche de la cour. François Avril a émis l’hypothèse qu’il aurait peut-être appartenu à la librairie des ducs de Bourgogne. Il n’est toutefois pas cité dans les inventaires des collections bourguignonnes (CCB V 2016). Le ms. Français 13502 qui porte une ancienne cote du Supplément français faisait partie de l’Ancien Supplément. Ce fonds hétéroclite fut organisé dans les toutes premières années du XIXe s. par François Gabriel de La Porte du Theil à partir d’un fonds de nouvelles acquisitions (achats et dons), ouvert vraisemblablement après 1744, mais dont aucun inventaire régulier n’avait encore été établi. Il ne figure pas dans le Catalogue de manuscrits français et en langues modernes établi en 1756 (BnF, ms. NAF 5415). Il n’est pas davantage mentionné dans le catalogue des 608 mss français de Belgique (BnF, ms. NAF 5424).
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b10532584n
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Français 13502
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc442909
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
07/03/2016


Help with consultation

Pictograms used