Detailed information

Title : 
ANVĀR-i SUHAYLĪ. Kamāl al-Dīn Ḥusayn b. ‛Alî Bayhaqī Sabzavārī Vâ‛iẓ Kāšifī.
Author : 
Kamāl al-Dīn Ḥusayn b. ‛Alî Bayhaqī Sabzavārī Vâ‛iẓ Kāšifī. Auteur du texte
Publication date : 
1547
Contributor : 
Fatḥ-‛Alī
Type : 
manuscript
Language : 
persan
Format : 
Ecriture persane nasta‛līq de 17 lignes à la page ; titres rubriqués. - Réclames. Réglure au mistara. - 190 x 240 mm; surface écrite 100 x 170 mm. - Papier oriental vergé (20 vergeures occupent 38 mm), parallèlement à la couture ; au f. 190 (20 vergeures pour 27 mm ; dans le même sens) feuillet ajouté ultérieurement pour combler une lacune. 271 feuillets. Quaternions à partir du f. 1, sauf le dernier cahier (f. 267- 271). Irrégularités et lacunes d’un feuillet entre les f. 108 et 109, 151 et 152 et 165 et 166, de deux feuillets entre les f. 200 et 201 ( ?) ; la lacune existant entre les f. 189 et 191 a été comblée par un feuillet qui est cependant resté blanc. - F. 1v- 2, encadrements constitués d’un filet bleu, d’un trait noir et de bandes dorée, verte et dorée, puis (f. 2v- 271v) d’un filet bleu, d’un trait noir et d’une bande dorée. F. 1v figure un sarlawḥ de frontispice enluminé (75 x 102 mm ; un rectangle à fond bleu et à décor compartimenté par des arabesques contient un cartouche doré central vide ; au-dessus un dôme polylobé bleu s’orne de volutes dorées et de lancéoles). Aux f. 1v et 2 les marges sont ornées de motifs végétaux dorés avec des rehauts de bleu et de rouge. - 123 illustrations – dont 87 peintes dans la marge et les autres insérées dans le texte [comparer à B. Robinson, A descriptive catalogue of the Persian paintings in the Bodleian Library, Oxford, 1958, p. 87 et I. Stchoukine, Les peintures des manuscrits safavis de 1502 à 1587, Paris, 1959, n° 185, p. 133]. Il semblerait que 36 de ces peintures (celles qui sont insérées dans le texte) soient contemporaines de la copie [et se rattachent à l’école de Tabrîz, datables de ca. 1540 ; au f. 48, on peut peut-être voir dans le nom de Fatḥ-‛Alī, inscrit sur le bord d’un des tapis, la signature du peintre], tandis que les autres seraient postérieures [fin du XVIème siècle ( ?)]. Par ailleurs dans les marges, aux f. 35, 35v, 37v, etc. une inscription indique quelle est l’anecdote à illustrer. La liste complète des peintures (page et marges) est la suivante : 1).- F. 8v (102 x 133 mm) « Fête champêtre [cf. n° 2]. » 2).- F. 9 (102 x 146) « La même fête champêtre à laquelle participent le radjah d’Inde et son vizir. » 3).- F. 22v en marge (53 x 57) « Les deux colombes près de leur nid. » 4).- F. 25v en marge (57 x 74) « Le sultan regarde l’archer décocher une flèche vers le chat que l’odeur de nourriture avait attiré. » 5).- F. 27 en marge (53 x 56) « Les perdrix menacées par le milan poussent des cris. » 6).- F. 27v en marge (56 x 84) « Le roi et un groupe de chasseurs chassent à l’aide de faucons des perdrix et des milans ; » 7).- F. 30 en marge (59 x 66) « L’ours, le lion, le léopard, le lièvre, le chacal et le loup. » 8).- F. 31v (101 x 103) « Dabšalîm arrive à la grotte où se trouve le sage Bîdpây. » 9).- F. 35 en marge (48 x 55) « Le roi rend visite à l’ermite. » 10).- F. 35v en marge (50 x 51) « Très étonné, un homme voit un faucon apporter de la nourriture au corbeau privé d’ailes et de plumes et lui déposer dans son nid. » 11).- F. 37v en marge (54 x 56) « La souris dans une maison. » 12).- F. 38v (70 x 103) « Kalīla, Dimna et le lion ont entendu le buffle meugler pour la première fois. » 13).- F. 41v en marge (51 x 58) « Un homme gravit une montagne avec un lion sur le dos. » 14).- F. 45v en marge (56 x 57) « Le renard, les poules et le tambour. » 15).- F. 48 (102 x 122) « L’ermite loge dans la maison d’une vieille entremetteuse ; celle-ci tente de tuer l’amant d’une de ses servantes en soufflant du poison dans une de ses narines tandis qu’une fiole de vin, renversée, s’écoule dans la chambre de l’ermite [l’inscription serait à lire al-dunyā va sā‛at, ṭâ‛at-i ( ?) Fatḥ-‛Alîī. » 16).- F. 49 en marge (53 x 83) « La femme du barbier, avec le nez mutilé, se trouve attachée dans la chambre où est couché le cordonnier tandis qu’un homme travaille dans l’atelier de ce dernier. » 17).- F. 50 en marge (52 x 56) « La femme du barbier comparaît devant le juge. » 18).- F. 51v en marge (55 x 63) « Quatre salamandres incendient le nid du moineau. » 19).- F. 52v en marge (33 x 61) « Les chasseurs regardent un chien poursuivre un renard. » 20).- F. 53 en marge (29 x 53) « Un homme circulant à pied frappe le chien à la patte et la lui brise. » 21).- F. 53 en marge (49 x 52) « Un cheval sans cavalier donne une ruade à cet homme et il tombe. » 22).- F. 53 en marge (53 x 53) « Le cheval près du ruisseau. » 23).- F. 54 en marge (57 x 57) « Le vieux héron est près d’une eau poissonneuse où nage le crabe. » 24).- F. 55 en marge (48 x 53) « Le corbeau qui planait à proximité du cobra emporte les vêtements. » 25).- F. 58 (55 x 102) « Le lièvre et le lion voient leur image au fond du puits. » 26).- F. 60 en marge (50 x 53) « Deux pêcheurs dont un tient son filet pour prendre du poisson » 27).- F. 61 en marge (45 x 53) « La tortue transporte à la nage, sur son dos, son ami le scorpion. » 28).- F. 65 en marge (59 x 79) « Un canard prend le reflet de la lune pour un poisson. » 29).- F. 66 en marge (56 x 76) « Le colloque de la poule et du faucon. » 30).- F. 67 en marge (47 x 55) « Le jardinier a pris le rossignol dans ses rets. » 31).- F. 69 en marge (46 x 53) « Ayant cru avoir pris un renard, le chasseur descend dans la fosse du léopard qui le déchire. » 32).- F. 71 en marge (59 x 68) « Le lion, le corbeau, le loup et le chacal dévorent le chameau. » 33).- F. 73 en marge (41 x 50) « La tortue est transportée dans les airs par les deux canards. » 34).- F. 74 en marge (58 x 69) « Les oiseaux sont venus chercher le simurgh et l’ont amené au bord de la mer. » 35).- F. 75 (102 x 110) « Pendant que le lion attache Šanzabah, Dimna est parti chercher Kalīla. » 36).- F. 77 en marge (54 x 58) « Les singes, ingrats, tuent l’oiseau qui les avait avertis que le feu qu’ils voyaient n’était qu’un ver luisant. » 37).- F. 79 en marge (59 x 60) « Attiré par le poisson, le hérisson mange le serpent ; un autre hérisson dévore les grenouilles. » 38).- F ; 79v en marge (56 x 58) « Le Qāzī se trouve devant l’arbre creux et y fait mettre le feu alors que le père du fourbe est caché à l’intérieur. » 39).- F. 82 en marge (57 x 68) « Le jardinier est endormi et a la tête entourée de mouches tandis que l’ours a ramassé une pierre pour écraser ces mouches. » 40).- F. 83 en marge (57 x 87) « Le marchand pauvre et son dépositaire infidèle. » 41).- F. 86 en marge (58 x 60) « Le paysan tranche les oreilles de l’âne qui n’avait pas de queue. » 42).- F. 86v en marge (55 x 57) « Trompé par le vautour qui transportait une peau, le renard s’est cogné la tête contre un rocher. » 43).- F. 90v en marge (58 x 73) « L’écuyer est amené enchaîné auprès du lion. » 44).- F. 92v en marge (57 x 75) « Le roi consulte l’ermite à propos de ses sujets venus demander justice. » 45).- F. 94 en marge (58 x 72) « L’aveugle tué par le serpent qu’il avait pris pour un fouet malgré les mises en garde de son compagnon de voyage. » 46).- F. 94v en marge (59 x 74) « L’homme condamné à mort et mis au gibet malgré la loi. » 47).- F. 95v en marge (60 x 72) « On s’apprête à couper la main d’un derviche qu’on avait pris pour un voleur. » 48).- F. 98v en marge (59 x 63) « Le serviteur du marchand vient en cachette trouver la femme de celui-ci. » 49).- F. 100v en marge (58 x 79) « U n roi fait mettre entièrement nu l’un des trois hommes retrouvés dans la forêt, fait enduire le second de goudron et tranche la tête au troisième. » 50).- F. 101 en marge (58 x 63) « Kalīla vient voir Dimna qui est enchaîné. » 51).- F. 104 en marge (57 x 75) « Le roi donne ordre d’administrer au médecin le contrepoison néfaste que celui-ci vient d’administrer à sa fille. » 52).- F. 105 en marge (59 x 81) « Lors de son procès, Dimna répond aux questions du lion, du léopard et des autres animaux. » 53).- F. 107 en marge (57 x 73) « Le jugement de Dimna. » 54).- F. 111 en marge (61 x 74) « Les colombes prises aux rets des chasseurs. » 55).- F. 116 en marge (58 x 74) « Le faucon et les perdrix. » 56).- F. 118v en marge (57 x 75) « Le serpent sort sa tête de la gibecière du chasseur et adresse la parole au renard. » 57).- F. 119 en marge (60 x 69) « Le corbeau s’entretient avec le rat qui vient de sortir de son trou et devient son ami. » 58).- F. 122v en marge (56 x 78) « Le chasseur tué par son arc, le loup tué par la corde et le sanglier la gazelle tués par les flèches. » 59).- F. 123 en marge (58 x 68) « L’hôte et sa femme décortiquent le sésame. » 60).- F. 123v en marge (54 x 67) « Près du trou des rats, le devot a apporté une pioche ; son hôte creuse le sol et retire des pièces de monnaie. » 61).- F. 127v en marge (57 x 70) « On écorche le chat dans un colombier. » 62).- F. 129v (103 x 111) « La gazelle est venue se désaltérer et se lie d’amitié avec le corbeau, la tortue et le rat. » 63).- F. 131 en marge (54 x 78) « Pour délivrer la tortue, enfermée dans le sac du chasseur, le rat a suggéré au corbeau de se mettre sur la gazelle comme s’il voulait la dévorer. » 64).- F. 137 (59 x 102) « Le roi, le jeune homme – debout – et la jeune fille dont il est épris [il est écrit sur le tapis bi-dast-i kâmrân dar bar-am ‛iðrat]. » 65).- F. 138 en marge (57 x 69) « En présence de la reine, le roi tranche la tête du serviteur. » 66).- F. 142v en marge (57 x 81) « Par une nuit de pleine lune, les lièvres trompent les éléphants qui se prosternent devant l’image de la lune qui se reflète dans la source. » 67).- F. 143v (64 x 103) « Le chat qui s’était fait ermite et les deux perdrix. » 68).- F. 145 en marge (58 x 61) « Le chat dévore les deux perdrix. » 69).- F. 147v en marge (57 x 84) « L’ermite et ceux qui l’ont trompé emmènent le mouton pour le sacrifier. » 70).- F. 150 en marge (60 x 72) « Pendant que le voleur est dans la maison, le marchand est couché avec sa jeune épouse. » 71).- F. 151 en marge (59 x 62) « Le voleur veut dérober la vache du saint homme et celui-ci se réveille alors qu’un dīv veut l’égorger. » 72).- F. 153v en marge (58 x 64) « Les ours attaquent les singes. » 73).- F. 156v (58 x 74) « Les ours en compagnie de leur roi qui est conduit par un singe juché sur son dos. » 74).- F. 158v en marge (59 x 60) « Le devot, sa fille et la rat qui veut l’épouser. » 75).- F. 159 en marge (57 x 58) « Pour sortir de la caverne, les hiboux sont obligés de traverser le feu et ils sont brûlés. » 76).- F. 161v en marge (57 x 58) « Le vieux serpent est au milieu des grenouilles. » 77).- F. 162v en marge (57 x 79) « Le moineau a dérobé là mèche de la lampe ; un serpent montre la tête sur le toit de la maison, là où l’oiseau a son nid. » 78).- F. 168 en marge (59 x 64) « Le voleur se réveille au moment où l’on saisit le singe qui brandissait un poignard. » 79).- F. 177v (61 x 101) « Ayant été attiré par ruse par le renard, l’âne est déchiré par le lion. » 80).- F. 181v en marge (59 x 64) « Le dévot, étendu auprès de son épouse, fait tomber une jarre d’huile et de miel dont il espérait tirer grand bénéfice. » 81).- F. 182v (83 x 102) « Le dévot revient chez lui et voit du sang près du berceau de son fils ; après avoir tué la mangouste, il constate qu’elle avait tué un serpent. » 82).- F. 184v en marge (57 x 63) « Près d’une source, un roi voulait tuer le faucon qui lui avait sauvé la vie. » 83).- F. 192 en marge (59 x 73) « Un paysan retrouve près d’un ruisseau le corps de la bien-aimée du fils du roi, déchiré par un lion. » 84).- F. 195v en marge (59 x 59) « Le corbeau vole, tenant dans son bec un rat à la patte duquel la grenouille est attachée. » 85).- F. 198v (79 x 101) « Le roi Maddīn arrive auprès du pavillon et veut faire enfermer l’oiseau Qubbira parce qu’il a aveuglé son fils. » 86).- F. 200 en marge (59 x 61) « Des cigognes volent en criant au dessus des voleurs. » 87).- F. 201v en marge (58 x 59) « Le médecin a ordonné qu’on soigne les yeux du malade qui souffrait du ventre et celui-ci se débat. » 88).- F. 202v en marge (59 x 62) « Le roi et son ennemi qui lui propose son amitié. » 89).- F. 204 en marge (57 x 58) « L’ermite et le loup. » 90).- F. 205 en marge (57 x 61) « Un boulanger prépare du pain. » 91).- F. 209v (60 x 103) « Un lion et deux chacals écoutent le discours du roi de la forêt. » 92).- F. 211 en marge (59 x 64) « Le cheikh et un marchand occuper à peser du halva. » 93).- F. 216 en marge (59 x 88) « Au moment du passage d’un bateau le sultan a jeté de la terrasse de son palais une jeune fille dans le Tigre. » 94).- F. 218v en marge (57 x 61) « Le dévot prie dans sa maison tandis que le cadavre du marchand est déposé sur le toit. » 95).- F. 221v en marge (54 x 64) « Le roi du Yémen donne audience à un groupe de personnes. » 96).- F. 223v (50 x 55) « Un rat essaie de ronger les racines de l’arbre. » 97).- F. 223v (41 x 43) « Un serpent dévore le rat. » 98).- F. 223v (52 x 52) « Un hérisson mange ce serpent. » 99).- F. 224 (49 x 55) « Un renard s’apprête à attaquer ce hérisson. » 100).- F. 224 (40 x 45) « Le renard mange le hérisson. » 101).- F. 224 (52 x 56) « Un chien mange à son tour ce renard. » 102).- F. 224v (48 x 49) « Un léopard bondit sur ce chien mais il est à son tour transpercé par une flèche. » 103).- F. 224v (41 x 52) « Un cavalier décapite le chasseur pour s’emparer de la peau du léopard ». 104).- F. 224v (47 x 47) « Le cheval jette à terre son cavalier et le tue. » 105).- F. 227 en marge (59 x 71) « L’homme injuste qui volait le combustible des pauvres voit sa maison en feu. » 106).- F. 229v (79 x 104) « Le saint homme de Kannūj reçoit chez lui en grand honneur un voyageur et il lui demande le but de son voyage. » [sur le bord du tapis on lit : [...]ahl-i dil-rā rawšan az rūy-i tū mībīam hama ṣāḥib . 107).- F. 232 en marge (59 x 63) « L’épouse la plus âgée arrache les poils noirs de la barbe du mari pour qu’il ne plaise plus à sa jeune rivale. » 108).- F. 233v (43 x 48) « Le pauvre homme s’est embusqué pour prendre des oiseaux au piège. » 109).- F. 233v (46 x 58) « Les deux hommes qui voulaient partager avec lui le fruit de sa chasse se battent et font fuir les oiseaux. » 110).- F. 235v en marge (59 x 65) « Le corbeau voulant imiter la démarche élégante de la perdrix. » 111).- F. 242 (60 x 102) « Sulaymān (Salomon) a réuni autour de lui toutes les créatures – dont Burâq et un dîv, seul le héron est absent – et il interroge son vizir. » 112).- F. 245 (49 x 59) « Le roi a laissé son cheval pour pénétrer dans la grotte où demeure Kārīdūn, le sage brahmane d’Inde. » 113).- F. 246v (90 x 101) « Le roi, le vizir Balār et deux jeunes filles, Īrānduḫt et Bazmāfrūz ; il les fait choisir entre la couronne et une pièce d’étoffe. » 114).- F. 249v en marge (59 x 64) « Ivre, le roi est endormi auprès de son épouse et son esclave tente de s’approcher d’elle. » 115).- F. 251 en marge (59 x 63) « Deux pigeons avaient fait provision de grain pour l’hiver, mais l’un d’eux meurt. » 116).- F. 256v en marge (58 x 64) « Le roi est étendu dans son lit et serre les mains de son fils. » 117).- F. 259 (48 x 49) « Le singe retrouve le voyageur enchaîné par les voleurs auprès d’un rocher. » 118).- F. 260 (47 x 52) « Le voyageur nez-à-nez avec un tigre. » 119).- F. 260 (47 x 49) « A son retour en ville, le voyageur retrouve l’orfèvre. » 120).- F. 261 (48 x 52) « Jeté enchaîné dans un cachot, le voyageur voit un serpent s’approcher. » 121).- F. 266v en marge (57 x 59) « Le paysan est tombé dans la fosse avec son sac. » 122).- F. 269 (61 x 64) « Le roi est sur son trône avec, auprès de lui, son vizir et il rend justice en faveur du jeune orfèvre. » 123).- F. 270v en marge (57 x 58) « L’homme a racheté les deux huppes et celles-ci se sont installées en haut d’un mur. ». - Reliure orientale à recouvrement en plein maroquin noir estampée à froid d’une bordure de fer en « s » répété et – sur des pièces de maroquin rouge dont le champ a été ensuite doré – d’une plaque centrale en mandorle polylobée (52 x 68 mm ; décor de type OAi) et de fleurons, avec un fleuron plus grand sur le recouvrement et, en outre, des filets dorés peints. Doublures de maroquin brun avec un décor doré peint comprenant un cadre de filets et une figure centrale
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Copie achevée (f. 271v) « d’une belle écriture » (tanmîqahu) par Muḥ. b. Ibrahīm al-ḫalhālī le 27 Rajab 954H. Le ms. porte quelques marques de collation de la main du copiste (f. 36, 142, 165, etc.). Au f. 1 on lit deux ġazaliyyāt Andūhī, deux de Hijratī et un de Mahfī, dont certains seraient aussi de sa main Cf. Persan 358.A. Incipit f. 1v, cf. Persan 358 A. Explicit f. 271v, cf. Persan 358.A.
Description : 
Ce ms. porte au v° de la 1ère de ses gardes de queue [=f. 272] un titre « Fables de Pilpay » d’une main non identifiée. Il a fait partie de la bibliothèque de l’abbéEusèbe Renaudot qui l’a légué (cf. l’étiquette collée au f. 1) en 1720 à l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b10515477m
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Supplément persan 921
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc997449
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
22/02/2016


Help with consultation

Pictograms used