Detailed information

Title : 
Arnobius de Sicca , Adversus nationes .
Title : 
Minucius Felix , Octavius
Author : 
Arnobius de Sicca. Auteur du texte
Author : 
Minucius Felix. Auteur du texte
Publication date : 
0825-0850
Subject : 
Reliures aux armes de Henri II
Subject : 
ARNOBIUS AFER
Subject : 
Adversus nationes
Subject : 
LEO X, papa
Subject : 
Possesseur
Subject : 
MINUCIUS FELIX
Subject : 
Octavius
Type : 
manuscript
Language : 
latin
Format : 
Italie du Nord. - Initiales en couleur. Quelques rubriques en capitale rustique. —. - Parchemin. - 190 ff. - 235 × 180 mm (just. 180 x 115 mm). - Le système de signatures alphanumériques dans les coins droits des folios inférieurs du manuscrit, très similaire à celui qu’utilisaient les imprimeurs de l’époque, montre que le manuscrit a été utilisé pour l’édition. - Reliure maroquin olive à fers d'or et d'argent et médaillon citron aux armes et chiffre d'Henri II. Au haut du 1 er plat, « ARNOBIVS » ; boulons, patins, traces de fermoirs
Description : 
Le ms. contient, au f. 190v, un fragment de quelques capitula de l'édit lombard de Rothari promulgué en 643.
Description : 
F. 1 ARNOBIUS AFER, Adversus nationes ( C. V. , IV, 3-285). F. 162 MINUCIUS FELIX, Octavius ( C. V , II, 3-56). Ms. P de Reifferscheid et de Halm, dans C. V. , IV et II. F. 190v Fragm. d'un texte de loi : « Si quis hominem contra animam regis cogitaverit... — occidere jusserit. »
Description : 
Copié en Italie du Nord par plusieurs mains au cours du second quart du IXe siècle selon Bischoff, ce manuscrit est ensuite passé en Allemagne, puisqu’il a servi de modèle à l’autre témoin manuscrit des œuvres d’Arnobe, le ms. Bruxelles KBR 10846-7, qui pourrait avoir été copié à Lüneburg au XIIe siècle. C’est peut-être là que l’a découvert son éditeur, Fausto Sabeo (1478-1558), qui déclare dans le prologue de l’editio princeps avoir arraché le manuscrit d’Arnobe à la barbarie : « Iure belli meus est Arnobius, quem e media barbaria non sine dispendio, et discrimine eripuerim ». En employant le terme de barbarie, Sabeo fait sans doute allusion à la tourmente des guerres qui ravagent l’Empire de Charles Quint. Contrairement à ce que le suggère une note en tête, le ms. n'a pas été donné à la Bibliothèque du roi par le pape Léon X (cf. P. L. , III, XLIV), puisque ce dernier mourut en 1521 ; selon Daunou, il s’agit plus vraisemblablement d’un cadeau de Fausto Sabeo qui, après avoir adressé l’épître dédicatoire de l’édition de 1543 à François Ier , lui a fait don du manuscrit qu’il avait en sa possession, entre 1543 et 1547. Il porte les anciennes cotes de la bibliothèque du roi: Rigault I 1230, Dupuy I 1344 et Regius 3975.
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b105020892
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Latin 1661
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc59622t
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
09/02/2015


Help with consultation

Pictograms used